actu quest ce que c est le compte joint
Banque

Qu’est-ce que le compte joint ?

Que l’on soit marié ou pacsé, il est possible d’ouvrir un compte joint. Ce genre de compte bancaire vise à faciliter la gestion des dépenses communes au quotidien. Mais s’il présente de nombreux avantages, certains inconvénients sont tout de même à prendre en compte. On vous propose donc de faire le point sur le sujet dans la suite de cet article.

Compte joint, en quoi ça consiste ?

Le compte joint est un compte bancaire qui est ouvert au nom de plusieurs personnes. Il s’agit, la plupart du temps, d’un couple ou de membres d’une même famille. Les cotitulaires en sont responsables tous les deux et ont la possibilité d’engager la totalité des fonds présents. Quant à l’ouverture, elle suit la même procédure que pour un compte classique. Une convention est conclue et signée entre les titulaires et la banque. Toutes les personnes concernées doivent être présentes lors de la signature. Le compte joint peut actuellement concerner :

  • Un compte chèque.
  • Un compte titre.
  • Un compte d’épargne.
  • Un compte de dépôt à terme.

Si de nombreuses actions peuvent être réalisées par les cotitulaires du compte, ils devront néanmoins demander chacun leur carte bancaire gratuite, celle-ci restant personnelle. 

compte joint

Le fonctionnement du compte joint

Côté intitulé, le compte joint met en avant les noms de tous ses titulaires. Ils apparaissent donc sur les documents bancaires qui y sont liés, à l’exemple des relevés bancaires ou des chéquiers. Il est donc nécessaire de convenir d’une adresse commune lors de la signature de la convention de compte. C’est là que seront envoyés les courriers de la banque. Bien sûr, il est possible de clôturer un compte joint. Il faut alors réaliser un courrier de résiliation. La banque pourra aussi imposer des frais de clôture et elle est en droit de réclamer toutes les sommes dues lorsque le solde est négatif. La carte visa gratuite ne servira alors plus à rien. Mais en pratique, il est possible que l’un des titulaires s’oppose à la fermeture du compte. Il est, dans ce cas, transformé en compte individuel sans solidarité active.

Les avantages du compte joint

Le compte joint présente divers avantages. Tout d’abord, il peut être ouvert sans que l’on soit marié ou pacsé. Deux personnes vivant en concubinage auront ainsi l’opportunité d’en bénéficier. Mais attention, mieux vaut prendre le temps de bien réfléchir avant de franchir le pas, sous peine de rencontrer quelques difficultés. Dans le cas où tout se passerait bien, le compte joint simplifie le partage des tâches et offre une meilleure visibilité sur les dépenses d’un foyer. Faire passer sur un compte de ce type les courses et les mensualités de crédits peut ainsi être intéressant. Autre point positif, il permet d’augmenter la capacité d’endettement, tout en faisant ne sorte que les frais de notaire, d’hypothèque ou d’enregistrement soient divisés par deux en cas de souscription à un crédit immobilier.

La possibilité d’ouvrir un compte en séparation de biens

Bien que mariés sous le régime de la séparation de biens, des époux ont la possibilité d’ouvrir un compte compte joint bancaire commun. Ils peuvent aussi signer une procuration stipulant qu’ils ont le droit de gérer le compte de l’autre. Pour qu’il soit plus avantageux, un couple devra veiller à ce que son intitulé soit bien choisi. Mieux vaut opter pour le Monsieur ou Madame, la conjonction de coordination “et” donnant lieu à des règles de fonctionnement plus contraignantes. Un point qui peut avoir son importance en cas de décès de l’une des personnes du couple.

 

Compte joint : ce qu’il faut retenir 

Le compte joint présente donc divers avantages. Très apprécié des Français et intéressant, il compte néanmoins certains inconvénients. On en compte deux principaux. Le premier est de se voir associer à un interdit bancaire et le second de devoir répondre de dettes contractées par son cotitulaire. Pour autant, désigner un responsable du compte permet de se soustraire au risque de l’interdit bancaire. La seule démarche à réaliser dans ce cas est d’envoyer une lettre conjointe à son directeur de banque. En cas de découvert, il suffira de se désolidariser du compte, le sortant n’étant alors plus responsable de ses évolutions. La lettre devra être envoyée avec accusé de réception. Il faudra également penser à en avertir le second titulaire du compte joint.

almad affodegon

Affodegon Almad

An tant que Rédacteur, Analyste et Passionné de trading, je me suis mis au service de Actufinance. Je vous fais profiter de mon expérience en la matière grâce aux analyses financières et vous apporte les dernières nouvelles de l'industrie cryptographique.