Accueil Solana : La blockchain est-elle morte ?
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Solana : La blockchain est-elle morte ?

ActuFinance.fr Pourquoi faire confiance à Actufinance Arrow down

L’équipe d’Actufinance se compose exclusivement d’éditeurs, de rédacteurs et de journalistes experts en finance, en trading et en jeux d’argent. Ils se portent garants de l’exactitude et de la pertinence de l’ensemble des contenus sur notre site, en vérifiant chaque fait via des sources fiables, et en faisant usage de leur expérience et expertise.

Alors qu’elle a souvent été présentée comme l’un des Ethereum killer les plus crédibles du marché crypto, la blockchain Solana subit depuis plusieurs mois. Si le marché a connu 12 derniers mois très bearish, force est de constater que Solana a trinqué encore plus fort que Bitcoin ou que la plupart des altcoins.

2021 – 2022 : Les montagnes russes pour Solana !

Pour mieux comprendre l’évolution du cours du SOL sur l’année 2022, il est nécessaire de se pencher une année en arrière. Si le marché crypto s’est extrêmement bien porté en 2021, jusqu’à dépasser le seuil symbolique des 3 000 milliards de dollars de marketcap, Solana a été l’une des plus grosses réussites de l’année. Sur l’année 2021, l’actif a vu son cours multiplié par plus de 100.

Face à une telle hausse, il semblait normal que l’actif connaisse une phase de consolidation. Couplée à la mauvaise santé du marché crypto et le bear market qui sévit depuis plus d’un an et nous avons les ingrédients parfaits pour une forte chute d’un projet. Le graphique suivant, illustre l’évolution du cours du SOL sur les deux dernières années. La volatilité extrême de l’actif est particulièrement visible.

2021 - 2022 : Les montagnes russes pour Solana ! Malgré la perte de 95 % en un peu plus de 12 mois, le cours du SOL reste encore largement positif sur les 24 derniers mois. Car comme le montre le graphique disponible sur la plateforme Coinmarketcap, le SOL s’échangeait contre 2 dollars en décembre 2020.

L’affaire FTX plombe le marché… mais surtout Solana !

Hormis le token FTT, propre à l’écosystème FTX, c’est Solana qui a le plus trinqué sur l’ensemble de l’affaire FTX. En effet, Alameda Research, l’entité trading de l’écosystème FTX disposait d’une partie importante de ses réserves en SOL. Un élément qui a contribué à créer un mouvement de panic-sell chez de nombreux holders.

Sur la journée du 10 novembre, soit la veille de l’annonce officielle de la faillite, le cours du SOL a perdu plus de 35 % de sa valeur. Un élément encore accentué par l’ouverture de nombreuses positions short de la part des traders. Sur le graphique ci-dessus qui reprend l’évolution du SOL sur les deux dernières années, ce mouvement baissier est d’ailleurs visible. Signe de sa puissance alors qu’il n’a duré que quelques heures.

Mais pour beaucoup d’observateurs, si l’épisode FTX a été désastreux pour Solana à court terme, il pourrait être plus avantageux dans une perspective de long terme. En effet, FTX a été l’un des premiers à croire dans la blockchain Solana et à y investir massivement. Avec la chute de FTX, Solana pourrait se libérer du poids et de l’emprise de l’ancien écosystème de SBF. Néanmoins, Alameda Research détiendrait encore aujourd’hui près d’un milliard de dollars en SOL. Des avoirs que le liquidateur, en charge de l’affaire FTX pourrait ordonner de vendre. Un tel scénario pourrait alors s’avérer catastrophique pour Solana.

Quoi qu’il en soit, par rapport à son plus haut niveau historique enregistré à l’automne dernier, le cours du SOL a donc dévissé de près de 95 %. De 260 à seulement 14 dollars au moment où nous écrivons ces lignes.

La blockchain enchaîne les mauvaises nouvelles

La chute de FTX n’est que la partie la plus visible des difficultés que rencontre Solana. Comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, Solana est actuellement confrontée à d’autres problématiques. Des problèmes qui découlent en réalité de l’affaire FTX.

Premièrement, on a pu observer un destacking important du token SOL ces dernières semaines. À hauteur d’environ 1 milliard de dollars. Un élément qui laisse peser un vrai risque de forte pression vendeuse dans les prochaines semaines. Tether a également retiré un milliard de tokens USDT pour les migrer vers la blockchain Ethereum.

Dans l’affaire FTX, la Solana Foundation a par ailleurs perdu gros. Avec des pertes directes estimées à plus de 200 millions de dollars. Enfin, Solana se retrouve aujourd’hui fragilisé par la position de plateformes comme Binance ou Crypto.com qui ont décidé de suspendre les dépôts et les retraits du stablecoin de l’écosystème Solana. Une décision qui a depuis été suivie par la majorité des exchanges.

Solana reste actif sur de nombreuses thématiques !

La blockchain Solana continue néanmoins à lutter contre vents et marées. Et les motifs de satisfaction sont encore nombreux. Citons notamment le marché des NFT. Si celui-ci est encore plus sinistré que le marché des actifs numériques, force est de constater que Solana s’y installe petit à petit. Malgré le fait qu’Ethereum reste la blockchain dominante, Solana semble clairement se positionner comme la deuxième force sur ce marché. Un élément qui pourrait être intéressant lorsque le marché des NFT réussira à repartir à la hausse.

La blockchain Solana n’est d’ailleurs pas encore compatible EVM, c’est-à-dire avec des applications qui ont été élaborées sur Solidity. Certains projets travaillent d’ailleurs à rendre la blockchain compatible, ce qui pourrait largement contribuer à booster son utilisation auprès des développeurs.

Car malgré la mauvaise période actuelle, Solana dispose toujours de sa propre identité. Une identité spécifiquement revendiquée par son système d’horodatage des blocs basé sur la Proof of History. Solana affiche également une certaine forme de compétitivité sur des paramètres clés d’une blockchain comme la scalabilité (nombre de transactions par seconde) et les frais de transaction, parmi les plus faibles des blockchains de layer 1.

Le problème des bugs doit être réglé sur Solana !

Pour continuer à croire à un paysage blockchain dans lequel Solana jouera l’un des premiers rôles, il paraît désormais urgent pour les développeurs de corriger certaines problématiques. À commencer par les pannes récurrentes sur le réseau. Sur l’année 2022, la blockchain a déjà subi au moins 4 pannes de grande ampleur. Pour pallier cela, la Solana Foundation travaille en partenariat avec Jump Crypto pour le développement d’une solution de mise à l’échelle. Le projet Firedancer est supposé permettre de régler le problème des pannes répétitives.

 

 

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Romain Boyer Rédacteur Web

Romain Boyer Rédacteur Web

Après une licence en économie, un master en management stratégique à l'IAE de Bordeaux, Romain s'est lancé dans la rédaction web. Toujours en veille des aspects techniques et de nouvelles pratiques sur son métier, il écrit sur les thématiques liées à sa formation : finance, économie, immobilier. Romain travaille en tant que rédacteur web SEO depuis près de 5 ans, et publie régulièrement sur Actufinance.

Depuis 2022, il porte aussi la casquette de Consultant SEO et réalise des audits de sites internet pour ses clients. Issu d’une formation économique avec une licence validée à l’Université de Bordeaux et un master en école de commerce (IDRAC Bordeaux), il est rédacteur immobilier et finance. Poussé dans le bain des actifs numériques, il s’intéresse au potentiel disruptif qu’offrent ces actifs.

C’est ainsi dans une démarche de démocratiser l'usage et la compréhension des cryptomonnaies que Romain collabore avec Actufinance. Lorsqu’il ne traite pas de l’actualité crypto, il rédige des guides complets sur le trading, les actions à fort potentiel ou encore les manières de diversifier son portefeuille d’actifs. Il s'est également spécialisé dans les jeux d'argent en ligne et il rédige quotidiennement des guides et avis casinos.

Dernières Actualités

JP Morgan prédit un rebond massif du Bitcoin en août - AF
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, Economie numérique

JP Morgan prédit un rebond massif du Bitcoin en août

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, Economie numérique

Plus de 220 protocoles DeFi menacés par Inferno Drainer

L’écosystème DeFi fait l’objet d’une attaque de grande ampleur. Plus de 220 protocoles sont menacés suite à l’attaque ayant visé des serveurs de Squarespace. Une attaque majeure contre la DeFi C’est l’une des attaques les plus importantes qu’ait connu l’écoystème DeFi dans son histoire. Au moins 228 protocoles DeFi seraient menacés à ce jour suite...

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Hamster Kombat : comment profiter de l’airdrop et 4 alternatives

Le succès de Notcoin a engendré une nouvelle hype pour les projets P2E. Hamster Kombat a notamment surfé sur cette opportunité, avec son jeu tap-to-earn totalement innovant. Une approche intéressante qui a fait écho auprès des joueurs, lesquels deviennent de plus en plus nombreux sur Telegram. Parallèlement, d’autres projets P2E comme PlayDoge, Shiba Shootout, Sponge...

france tax
ACTUALITÉS

L’action Paulienne en fiscalité, c’est quoi ?

le Bitcoin est une matière première selon le CFTC
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Le bitcoin est une matière première : et après ?

Le scammer Inferno Drainer tente de blanchir 174ETH Railgun le stopper - AF
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Le scammer Inferno Drainer tente de blanchir 174ETH : Railgun le stoppe

ACTUALITÉS

Qui gère mieux le ZK et la scalabilité, ETH ou Solana ?