actu bitcoin integre le guinness book des records
Autres informations financières

Bitcoin intègre le Guinness Book des Records !

Créé en 1955, le Guinness Book des Records recense chaque année les records les plus fous. Des éléments naturels les plus extrêmes aux créations humaines les plus extravagantes. Dans sa dernière édition, l’un des livres les plus attendus de l’année fait la part belle au Bitcoin. En consacrant l’actif numérique comme la « première crypto-monnaie décentralisée » du monde.

Bitcoin à l’honneur dans le Guinness Book !

Depuis sa création il y a presque 70 ans, le Guinness Book des records recense et homologue chaque année, des centaines de nouveaux records. Pour cette dernière édition, le Bitcoin est mis à l’honneur comme étant la première d’une longue liste d’actifs numériques fonctionnant selon le principe de la décentralisation. Le Guinness Book présente le projet ayant vu son livre blanc publié en 2008. Le résumé affirme en outre que :

Bitcoin a été développé comme une solution face au défi de la régulation d’une monnaie numérique sans organisation centralisée ou « tiers de confiance » pour superviser les transactions.

Plus loin dans le résumé, les mécanismes élémentaires du Bitcoin sont présentés :

Le réseau Bitcoin [résout] le problème de la double dépense avec un mécanisme « sans confiance » qui ne nécessite pas de tiers (par exemple, les banques) pour vérifier les transactions ; et il y parvient avec des validateurs (c’est-à-dire des mineurs, en PoW.) Les mineurs sont des ordinateurs dédiés au réseau pour valider toutes les transactions et interdire tout mauvais acteur.

Les auteurs du livre précisent également que le réseau créé par Satoshi Nakamoto a réussi à résoudre la problématique des doubles dépenses. Pour le Bitcoin, malgré l’accomplissement, le résumé du Guinness Book contient quelques erreurs. À commencer par la date de publication erronée du livre blanc. Le résumé cite également le portefeuille inactif depuis plus de 10 ans de Nakamoto. En précisant que celui-ci comporte 600 000 BTC. Or, les avoirs du créateur du Bitcoin sont plutôt estimées à 1 million de Bitcoin, répartis sur plusieurs wallets Bitcoin.

Dans l’univers crypto, le Bitcoin est aussi la monnaie de tous les records. Avec une capitalisation de 368 milliards de dollars, le projet est le plus solide de toute la sphère crypto. À lui seul, Bitcoin pèse pour 40 % de la totalité du marketcap crypto. Rappelons que les premiers Bitcoin ont été créés le 3 janvier 2009.

Une nouvelle reconnaissance symbolique pour le Bitcoin !

Si la nouvelle est évidemment symbolique, elle est un nouveau marqueur de l’implantation du Bitcoin dans la pop culture. Cet évènement en rejoint d’autres. En 2016, le mot « Bitcoin » avait été pour la première fois ajouté au dictionnaire Merriam-Webster, l’une des sources les plus fiables sur la langue de Shakespeare.

En 2018, Bitcoin faisait également son entrée dans le lexique du Scrabble. La reconnaissance du Guinness Book des Records s’inscrit dans la lignée de ces deux évènements. Chaque année, le livre est parmi les plus vendus au monde. D’une certaine manière, il pourrait contribuer à renforcer encore l’image du Bitcoin.

photo de profil romain boyer

Romain Boyer

Après une licence en économie, un master en management stratégique et un voyage de près de 18 mois à travers le monde, je me suis lancé dans la rédaction web. Toujours en veille des aspects techniques et de nouvelles pratiques sur mon métier, j’écris principalement sur les thématiques naturellement liées à ma formation : finance, économie, immobilier.