CAC 40 : Les marchés reprennent confiance… à nouveau !

0
60
cac 40

Regain d’optimisme à la bourse de Paris, le CAC40 relève la tête ce vendredi ce qui entraine une clôture en hausse de +3,2 % à 6 075, portant à 3 % le gain hebdomadaire. Cette hausse intervient après une série de mauvais indicateurs macroéconomiques. En effet, les investisseurs font le pari que les mauvaises séances de la semaine passée pousseront les banques centrales à plus d’agressivité sur le plan monétaire.

L’inflation et le gaz au coeur des craintes des marchés

Le marché européen a considérablement souffert du resserrement des conditions monétaires depuis les dernières semaines. L’inflation restera élevée selon les opérateurs, l’approvisionnement en gaz va devenir de plus en plus difficile et augmente les chances de récession de façon considérable. Commerzbank a pour sa part abaissé sa prévision de croissance pour l’Allemagne en 2023 de 2,5 % à seulement 1 %.

Alors que l’inflation devrait rester élevée et que l’approvisionnement en gaz du pays semble de plus en plus précaire, les chances que le pays tombe en récession cette année ont considérablement augmenté.

Pointant à la fois la menace d’un rationnement du gaz dans l’industrie et le risque de récession aux États-Unis à cause des hausses de taux de la Fed.

Alors que la France vient de voir son inflation révisée à la hausse de la part de l’Insee passant de 6 % à 6,8 % d’ici octobre, la croissance devrait néanmoins demeurer soutenue avec +2,3 %. En effet, l’inflation mesurée par l’indice général des prix à la consommation, hors tabac et énergie, devrait atteindre 2,6 % cette année et 3 % l’an prochain, selon l’Insee.

Reprise de confiance niveau valeurs

Niveau valeurs de santé, Sanofi et GSK annoncent les données positives de l’essai de leur vaccin bivalent D614 et Bêta (B.1.351), « premier candidat à démontrer son efficacité, dans le cadre d’un essai contrôlé par placebo et dans un contexte de circulation élevée du variant Omicron ».

Côté énergie, Stellantis vient d’annoncer qu’il deviendrait actionnaire de la société Vulcan Energy. Cela se traduit par une augmentation de capitale de 8 % via une augmentation de capital de 50 millions d’euros.

Enfin Airbus annonce la signature d’un protocole d’accord avec l’aéroport international de Munich.