EUR/USD s’écroule sur un creux de 20 ans, les PMI achèvent l’Euro à la fin d’une semaine noire

0
87
Forex effet de levier1

Le plongeon de la paire EUR/USD se poursuit ce vendredi, dans le cadre d’une 4ᵉ journée de baisse consécutive pour l’Euro Dollar, qui a marqué plus tôt ce matin un creux à 0.9750, au plus bas depuis plus de 20 ans !

Rappelons que la semaine a été particulièrement difficile pour l’EUR/USD du point de vue du contexte fondamental, avec en apothéose ce matin des PMI préliminaires mitigés dans la zone euro pour le mois de septembre.

Les indices PMI décevants font plonger l’EUR/USD au terme d’une semaine noire

Pour la France, le PMI manufacturier a largement déçu, mais le PMI des services a surpris à la hausse. En Allemagne, première économie de la zone euro et donc dont la situation économique est la plus influente sur l’Euro, la situation a été moins bonne. En effet, le PMI manufacturier s’est révélé tout juste confirme aux attentes, mais le PMI des services a largement déçu.

Pour l’ensemble de la zone euro, les chiffres sont par ailleurs ressortis en deçà des attentes, que ce soit pour le PMI manufacturier ou celui des services.

Plus tôt cette semaine, l’EUR/USD avait aussi été nettement pénalisée par l’annonce de la mobilisation des réservistes russes dans le cadre de la guerre en Ukraine. Cette décision du président Poutine augmente en effet les chances de voir le conflit s’enliser davantage, avec à la clé une poursuite de la hausse des matières premières, et de la crise énergétique en Europe.

Mercredi soir, cela a été au tour de la réunion de la Fed hawkish de peser sur l’Euro Dollar en renforçant le billet vert. Car si la hausse des taux a été limitée à 0.75% comme prévu, les propos de Jerome Powell se sont révélés particulièrement hawkish, promettant une poursuite de la hausse des taux de la Fed, tout comme le graphique dot-plot qui permet de conclure que la Fed remontera ses taux encore de 0.75% le mois prochain puis de 0.5% en décembre.

En bref, la semaine a été particulièrement négative pour l’EUR/USD, et les indicateurs économiques décevants de ce matin ont semblé faire l’effet d’une goutte d’eau faisant déborder le vase.

L’analyse technique n’offre aucune raison d’espérer un rebond de l’EUR/USD

Du point de vue de l’analyse technique, la chute de l’EUR/USD cette semaine a encore davantage renforcé le profil négatif de la paire. Comme on le voit sur le graphique journalier ci-dessous, l’Euro Dollar évolue en effet dans un canal baissier depuis le mois de février.

EUR/USD, graphique journalier

Or, si la phase baissière actuelle se poursuit à rythme constant, et rejoint la borne basse du canal, cela supposera un objectif vers 0.9500, soit environ 250 pips sous les cours actuels.

Pour atténuer la pression baissière sur EUR/USD sur le graphique journalier, un retour au-dessus de la parité, et au-dessus de la borne haute du canal, actuellement à 1.01, sera nécessaire.

La BCE, le seul espoir pour EUR/USD ?

A ce stade, il semble donc que le seul espoir de voir la paire EUR/USD rapidement se retourner à la hausse soit de voir la BCE accélérer les hausses de taux, pour réduire l’écart avec la Fed, qui de son côté ne chôme pas en la matière.

La chute de l’Euro, qui complique le combat contre l’inflation de la BCE en augmentant les prix à l’importation, pourrait commencer à inquiéter la banque centrale, et lui offrir une motivation supplémentaire pour agir de façon plus décisive.

Les traders d’EUR/USD devront en conséquence surveiller de près les déclarations, discours et interviews de membres de la banque centrale au cours des prochaines séances.