McDonald’s demande à se faire payer en Grimace Coin

0
78
mcdonalds

Une nouvelle cryto-monnaie, le Grimace Coin a été mise sous les projecteurs à la suite d’une blague entre le patron de Tesla, Elon Musk et l’enseigne de Fast-food, McDonald’s sur Twitter.

Pour un Happy Meal devant la télé

 McDonald’s sait que le marché des crypto-monnaies se développe à vitesse grand V. Rappelons que le Bitcoin vaut actuellement plusieurs dizaines de milliers de dollars et les prévisions des analystes sont positives sur les prochaines années. Surfant sur la tendance, McDonald’s a lancé une nouvelle crypto-monnaie, un même token dénommé Grimace Coin.

Il est intéressant de le rappeler, McDonald’s n’a pas créé le même token mais il a tout de même contribué à faire du buzz autour de la nouvelle crypto-monnaie. Comment ? Tout a débuté en début de semaine avec une blague d’Elon Musk sur Twitter. Il a en effet écrit qu’il mangerait bien un Happy Meal mais seulement si le fast-food acceptait le Dogecoin comme moyen de paiement. Tweet auquel McDonald’s a rapidement répondu en disant qu’ils avaient un deal si le patron de Tesla acceptait de les payer en Grimace Coin.

McDonald’s a rapidement répondu en disant qu’ils avaient un deal si le patron de Tesla acceptait de les payer en Grimace Coin.

Une capitalisation de 1 million de dollars

 La blague a rapidement fait le tour d’Internet et la communauté crypto est au taquet. Le Grimace coin, reconnaissable avec l’émoji de grimace violet tagué dessus a ainsi connu un regain d’intérêt du public après cette histoire. Elle a d’ailleurs rapidement atteint des capitalisations boursières de plus d’un million de dollars. Il ne faudrait pas oublier cependant que des rapports font également mention de plusieurs dizaines de fausses de ce même token qui circulent sur le marché.

Avant de suivre la tendance et d’investir dans ces mêmes tokens, il faudra ainsi rester vigilant. En effet, s’il s’agit de fausses Grimace Coin alors, cela peut faire perdre beaucoup d’argent à celui qui investit dessus. Rappelons également que si certains de ces mêmes tokens ont réussi à se faire une place dans le paysage, d’autres ont disparu aussi vite qu’ils sont apparus.