La Bourse de Tokyo s’ouvre sur de bonnes nouvelles

0
29

Mardi, la bourse de Tokyo démarrait sur les chapeaux de roues et ce, malgré la séance de la veille à Wall Street qui fut peu réjouissante. Les investisseurs ont préféré saluer les bilans financiers positifs d’entreprises au Japon, l’accord passé entre les États-Unis et le Japon sur le sujet épineux de l’acier ainsi que la baisse notable du yen.

Il convient également de noter que l’indice Nikkei avait affiché une progression de 0,65 % à 27 427,00 points vers 1 h GMT. De son côté, l’indice Topix avait gagné 0,7 % à 1 939,46 points.

Les actions gagnent en valeur

Il semblerait que Nvidia a finalement renoncé à acquérir ARM. Pour rappel, SoftBank Group prévoyait de lui céder le fabricant britannique de microprocesseurs à un prix évalué à plusieurs dizaines de milliards d’euros. SoftBank Group a récemment gagné +0,33 % à 5 368 yens. Si l’accord ne s’est pas fait, c’est surtout à cause des autorités réglementaires dans le monde entier qui ont émis leur véto. De son côté, Nvidia devrait publier ses résultats trimestriels ce mardi. Ceux qui prévoient d’investir en bourse sur les actions Nvidia attendent expressément ce moment.

Lundi, après l’annonce de l’accord entre Washington et Tokyo, les titres des producteurs japonais d’acier ont gagné en valeur. Pour rappel, l’accord repose sur le fait que les États-Unis suppriment leurs droits de douane sur un nombre important d’importations d’acier du Japon. En 2018, le Japon, comme d’autres pays, avait dû s’acquitter de droits de douane additionnels de 25 % sur l’acier et de 10 % sur l’aluminium sur leurs importations. L’action Nippon Steel a ainsi gagné 2 % à 2 006,5 yens et le JFE Holdings en a gagné 1,3 % à 1 555 yens.

Les devises et le pétrole suivent le rythme

Le yen avait enregistré une baisse notable par rapport au dollar américain. Ce changement de cours s’avère notamment favorable pour les valeurs exportatrices japonaises. En effet, un dollar se négociait pour 115,10 yens lundi à 21 h GMT et s’était désormais négocié à 115,27 yens avant 1 h GMT. Le yen avait également baissé par rapport à l’euro. Si elle se négociait à 131,70 yens la veille, elle s’échange désormais à 131,90 yens.

Le cours euro/dollar est cependant resté stable et s’échangeait lundi à 1 euro pour 1,143 9 dollar contre 1,144 2 dollar lundi à 21h00 GMT. Enfin, le pétrole a affiché une légère baisse vers 0 h 50 GMT. Le prix du baril américain de WTI avait ainsi perdu 0,07 % à 91,26 dollars.