Accueil La firme Binance va embaucher 15-30 % d’effectif en + en 2023
Crypto-monnaies

La firme Binance va embaucher 15-30 % d’effectif en + en 2023

Adem

En 2022, le secteur de la cryptomonnaie a subi sa pire vague de licenciement avec à la clé plus de 9000 employés qui ont perdu leur travail. Mais cette ambiance tumultueuse n’a apparemment pas eu d’incidence sur Binance, le plus grand exchange du monde. Changpeng Zhao, le fondateur de la plateforme a d’ailleurs prévu augmenter son effectif de 15 à 30 % cette année.

Binance prévoit embaucher alors que d’autres entreprises sont contraintes de licencier !

L’année dernière a été mitigée pour le secteur de la cryptomonnaie et ce n’est rien de le dire ! Les licenciements sont allés bon train. Au moins 9 564 personnes ont perdu leur emploi d’après les données de The Block Research.

Dans la liste des entreprises ayant licencié le plus d’employés, l’on retrouve Coinbase avec 1160 licenciements en 2022, Crypto.com avec une réduction de 2 260 personnes, l’exchange Kraken avec un licenciement de 30 % de leur personnel et la liste est encore longue.

Cependant, Binance, le plus grand exchange des cryptomonnaies au monde ne semble pas être touché par cette vague de licenciement. Alors que ses rivaux ont dû réduire leur effectif, le PDG de l’entreprise Changpeng Zhao a déclaré que le nombre d’employés de sa structure a augmenté de 3000 à « presque 8000 » en 2022. Une révélation bien déroutante !

Mais contrairement à Coinbase et d’autres entreprises qui doivent dévoiler publiquement le nombre de leurs salariés avec des preuves, Binance n’a pas cette obligation. On ne peut donc se fier qu’aux déclarations de Zhao.

Par ailleurs, lors d’une conférence Crypto Finance tenue ce mercredi à Saint-Moritoz en Suisse, « CZ » déclare que Binance souhaite augmenter le nombre d’employés de 15 à 30 % cette année.

Rappelons toutefois que Binance règne en maitre sur les échanges de Cryptomonnaie. Il accapare le marché avec plus de 80 % de volume de transaction au niveau mondial.

Selon le PDG, Binance devrait « Bien organiser l’entreprise avant la prochaine course haussière crypto ». Il a par ailleurs affirmé que « l’exhange n’était pas super efficace ». Pour finir, « Nous continuerons à construire et nous espérons que nous reprendrons avant le prochain marché haussier » a-t-il ajouté.

Cette révélation du PDG de Binance est plus qu’étonnante quand on sait que les échanges subissent une vague de pression continue sur leur prix. Et que près de 1,4 milliard de dollars ont été supprimés du marché de la cryptomonnaie. Ce qui oblige les entreprises à licencié d’énormes effectifs afin de garder la tête hors de l’eau.

Ne serait-ce que cette semaine, une source proche a révélé que ConsenSys, une entreprise incontournable d’Ethereum serait encline à réduire son effectif. Pour plus de précision, il a été rapporté que la procédure de licenciement concernera au moins 100 employés de l’entreprise. En outre, même si le chiffre n’est pas encore officiel, on s’attend à une réduction d’au moins 10 % du personnel.

Dans la même tranche, la plateforme HUOBI effectuera également un licenciement en ce début d’année. Ce vendredi, l’échange a annoncé qu’il pourrait réduire son effectif mondial lors d’une dernière série de licenciement. Mais aussi, l’entreprise prévoit une baisse du salaire des employés.

L’avis de Justin Sin

Justin Sin, un membre du conseil consultatif de HUOBI a déclaré à CNBC que « le taux de licenciement prévu est d’environ 20 % ». Il a toutefois ajouté que les coupes n’avaient pas encore été mises en œuvre.

Pour renchérir, il a ajouté «  Avec l’état actuel du marché baisser, une équipe très allégée sera maintenue à l’avenir. L’optimisation du personnel vise à mettre en œuvre la stratégie de la marque, à optimiser la structure, à améliorer l’efficacité et à revenir dans le top trois ».

Rappelons en outre que l’exchange des devis numériques HUOBI comptait jusqu’en octobre 1 600 employés d’après un rapport publié par Financial Times. Avec un volume de transaction d’environ 370 millions de dollars par jour, il est compté parmi l’un des plus grands exchanges de crypto.

Pour ne pas être les seuls aux abois, Genesis aurait également entrepris de réduire le nombre de ses employés. Dans une rubrique de Wall Street Journal le 5 janvier dernier, il a été déclaré que Genesis Global Trading a décidé de licencier 30 % de son personnel. Décision qui a été prise après que la société ait annoncé à ses clients la veille qu’il comptait réduire ses coûts.

Cette réduction du personnel intervient 6 mois après une première vague de licenciement au cours de laquelle Genesis avait remercié 20 % de ses employés parmi lesquels figurait Michael Moro, son CEO. Après les licenciements l’année dernière, l’entreprise comptait 260 collaborateurs. Mais avec cette nouvelle réduction, l’effectif des employés descend à 145.

Ces vagues de licenciement ne sont que la conséquence des pertes subies par la plateforme de prêt dans l’affaire Alameda et Thee Arrows Capital. L’entreprise avait en effet prêté d’énormes sommes d’argent à ces deux sociétés maintenant en faillite. D’après une estimation réalisée dans le mois de décembre, Genesis aurait près de deux milliards de créance.

Enfin, le dernier dans la catégorie de licenciement en ce début d’année est la plateforme NFT SuperRare qui a annoncé devoir renvoyer près du tiers de son personnel afin de faire face à la crise. L’entreprise qui avait connu une croissance rapide durant les marchés haussiers doit à présent réduire au moins 30 % de son personnel. Dans un tweet du 6 janvier, John Crain, le PDG a partagé directement le message qu’il avait envoyé plus tôt via Slack à l’ensemble de ses employés.

Rappelons qu’il y a quelques mois en arrière, SuperRare avait connu un véritable succès. La société avait d’ailleurs réussi à lever près de 9 millions de dollars pour un financement de série A. Ce qui avait conduit l’entreprise à faire des recrutements.

Cependant avec l’ambiance actuelle des cryptomonnaies, SuperRare doit procéder à des licenciements massifs. Le PDG John Crain afin de justifier les réductions d’effectif a mis en exergue la sur-embauche durant les mois derniers. Il a d’ailleurs reconnu que la course aux nouveaux collaborateurs a été une erreur dont il prenait « l’entière responsabilité ».

John Crain a également insisté sur le fait que « SuperRare n’est plus en mesure de soutenir cette croissance agressive d’antan ». Avant de finalement ajouté, que l’hiver crypto obligeait l’entreprise à « redimensionner son équipe » afin d’assurer sa pérennité.

 

 

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Adem

Adem

Amateur de crypto-monnaies depuis six ans, Adem s'intéresse à toutes les technologies du web3, dont les NFT et le Métavers. Tout a commencé en 2016 lorsqu’il a découvert le monde fascinant des cryptos et de la blockchain. Il s’est immédiatement intéressé, jusqu'à y investir en 2017, avant leur explosion de masse. Il apprécie pouvoir posséder véritablement une monnaie sans être lié à aucune institution.

Et même en étant encore assez jeune pour réellement cerner le potentiel d’une telle révolution, il trouvait déjà cela attrayant à l'époque. En août 2021, il achète son premier NFT d'art sur la marketplace OpenSea, et il tombe amoureux de cet univers. Il adore la possibilité de posséder complètement une pièce d'art, et le côté collection/rareté est quelque chose qu’il trouve réellement excitant.

Adem a étudié le marketing à l'école de commerce l’EDHEC. Cet intérêt grandissant l'a mené à rédiger des nouvelles et des articles divers sur ce thème pour Actufinance. Cela lui permet de combiner son activité professionnelle et son intérêt pour le web3 et la blockchain. Adem se tient au courant des dernières tendances et des développements autour des NFT et des crypto-monnaies, secteur qui évolue très rapidement.

Dernières Actualités

Dogecoin20 uniswap
Crypto-monnaies

Dogecoin20 en hausse de 100 %, une heure après son listing sur Uniswap

Crypto-monnaies, NFT

Découvrez sur quel memecoin une institution a investi 2 millions de dollars

D’après certaines rumeurs, une grosse institution aurait acheté plus de 2 millions de dollars du memecoin PONKE. Une institution achète du PONKE ? Monday, the 35m tokens (more than $2m USD) were sent here: 7sMiW38oLg5q9SKNoyPaH2Ee1VhpGdMCDrC4Lo4uLBBE yes, the token we are discussing is PONKE. look at these txns. sending $20m USDC. Who tf are these people…...

site de prévente Mega dice
Crypto-monnaies

Mega Dice : le nouveau projet GambleFi du réseau Solana récolte plus de 330 000 dollars en prévente

Mega Dice, un casino crypto en pleine expansion, lance en prévente son token DICE, un nouveau projet de GambleFi créé sur la blockchain Solana. Avec $DICE, le projet envisage de devenir le premier casino crypto offrant des récompenses quotidiennes à ses utilisateurs en fonction des performances de sa plateforme.  Actuellement disponible en prévente au prix...

métiers finance
Sponsorisé

Quelles études pour les métiers de la finance ?

Bourses 2024 comment se positionner
Sponsorisé

Bourses 2024 : comment se positionner ?

passoire thermique
Autres informations financières

Un super déficit foncier peut-il inciter à rénover les passoires thermiques ?

Crypto-monnaies, NFT

Le créateur des Ordinals lance Runes pour déployer les memecoins sur Bitcoin