La Russie se prépare à lancer son propre exchange crypto

0
7

La Russie fait surtout parler d’elle en 2022 pour la guerre qu’elle a engagé contre l’Ukraine. Dans ce contexte, beaucoup se sont demandés si les cryptos pouvaient servir à contourner les sanctions pour la Russie. Une chose est sûre, la Russie compte bien tirer parti (au moins fiscalement) du marché crypto émergent. D’ailleurs, le pays travaille à la création de son propre exchange crypto. Un moyen de trouver une nouvelle source de revenus pour le gouvernement russe ?

La Russie prépare un cadre réglementaire pour les cryptos

Le pays travaille depuis plusieurs mois à la création d’un cadre réglementaire pour les activités cryptos. Même si le marché crypto traverse une crise importante, tout le monde s’accorde à dire que la situation est temporaire. Avec le boom crypto en 2021, le marché a montré tout son potentiel. Le gouvernement souhaite ainsi toucher sa part du gâteau en matière de recettes fiscales dans ce domaine.

Mais pour cela, le gouvernement doit cadrer davantage les activités. Ce contrôle passe par la fourniture d’un support, c’est-à-dire d’une plateforme. Ainsi, dès juin 2022, le responsable du comité de la Douma pour les marchés financiers (l’équivalent en gros de l’Assemblée Nationale en France) a émis l’idée de lancer un exchange crypto. Pour rappel, un exchange crypto est une plateforme sur laquelle les utilisateurs peuvent acheter, vendre et échanger des cryptos.

« Bien sûr, il devrait y avoir un échange crypto, qui est créé selon les exigences strictes de la Banque centrale. » Anatoly Aksakov, Chef de la commission de la Douma sur le marché financier

L’idée d’Anatoly Aksakov est à souligner compte tenu qu’il s’est souvent montré sceptique vis-à-vis des cryptos. Il y a encore quelques temps, Anatoly Aksako comparait ainsi les cryptos à un « jeu ». Il semble désormais plus ouvert sur le sujet des cryptos dans le cas où un contrôle strict s’exercerait.

« Nous avons besoin d’une identification obligatoire des participants, de tester leurs qualifications et de travailler uniquement via des plateformes et des opérateurs inscrits au registre de la Banque centrale. » Anatoly Aksakov, Chef de la commission de la Douma sur le marché financier

Un amendement pour permettre la création d’un exchange crypto

Le 17 novembre 2022, un projet de loi a été déposé auprès de la Douma. Le projet porte sur la légalisation des activités de minage crypto ainsi que sur la vente de cryptos minées. Puis, le 23 novembre 2022, un amendement a été déposé. Cet amendement pose les bases de la création d’un exchange crypto national. Cet amendement sera d’abord présenté auprès de la Banque centrale russe.

« Cela n’a pas de sens de nier l’existence des cryptomonnaies, le problème porte sur le fait qu’elles circulent en-dehors des circuits régulés par l’État. Il y a des millions de roubles qui devraient revenir sous forme de taxes au budget fédéral. » Anatoly Aksakov, Chef de la commission de la Douma sur le marché financier

Le projet de loi pourrait être adopté d’ici février voire même en janvier suivant les échanges avec la Douma et la Banque centrale. Ce faisant, la Russie relancerait son industrie crypto et pourrait surtout engranger de nouvelles sources de revenus.