Accueil HLD, le Groupe d’investissement créé par Jean-Bernard Lafonta, s’étend en Europe 
Bourse et économie

HLD, le Groupe d’investissement créé par Jean-Bernard Lafonta, s’étend en Europe 

Le Groupe d’investissement HLD, créé par Jean-Bernard Lafonta et dirigé par Cédric Chateau, a le vent en poupe. Expert du private equity, le groupe multiplie les investissements et les recrutements lui permettant de poursuivre son développement en Europe. Si bien qu’HLD est aujourd’hui présent en France, en Italie, au Luxembourg, en Suisse et aux Pays Bas.

HLD est un groupe d’investissement fondé en 2010 par Jean-Bernard Lafonta. Spécialiste du private equity (capitalinvestissement), le fonds à capitaux permanent pilote aujourd’hui le portefeuille de 18 entreprises issues de divers secteurs d’activité. On peut notamment citer la marque de lunettes Jimmy Fairly, l’entreprise de location de matériel Kiloutou, le fournisseur pour l’aviation civile et militaire Rafaut, le fabricant d’instruments d’optiques Photonis, l’expert de la mobilité responsable TSG, l’assistant d’aide à la conduite Coyote encore l’entreprise Tessi, spécialisée dans l’externalisation des processus d’affaires.

La vocation de HLD est d’accompagner des équipes de management pour construire des sociétés leaders dans leur domaine, en visant des entreprises à fort potentiel. Grâce à ses capitaux permament, la stratégie d’HLD repose sur le temps long. Le groupe laisse en effet le temps aux entreprises de se développer sans contrainte de durée, tout en leur offrant les moyens stratégiques, financiers et opérationnels pour exploiter pleinement leur potentiel. 

Une stratégie qui a permis à HLD de se faire un nom dans le secteur du private equity. Le chiffre d’affaires cumulé de ses entreprises dépasse les 2 milliards d’euros, et leur croissance annuelle moyenne est de 12%. Si bien que le a aujourd’hui une capacité d’investissement de 500 millions d’euros par an.

Il y a donc de quoi être ambitieux pour Jean-Bernard Lafonta et ses 17 000 salariés. C’est la raison pour laquelle HLD n’hésite pas à sortir des frontières françaises pour s’attaquer à l’Europe. En l’espace de 12 ans, le groupe s’est positionné en Italie, au Luxembourg, en Suisse et aux Pays Bas. Cet objectif de croissance passe notamment par le recrutement de profils de pointe, qui aideront HLD à consolider et à diversifier son offre auprès des acteurs industriels européens. Ce mois d’octobre, la société d’investissement a notamment renforcé sa présence aux Pays-Bas via la nomination de Zach Rubin en qualité de Senior Advisor dédié à cette région. 

Cet expert, (ex investisseur chez BNP Paribas, Goldman Sachs, Kardan, Aedes…) « accompagnera ainsi le développement de la société dans ce pays en apportant sa connaissance du marché néerlandais, son expérience de terrain et son savoir-faire en matière de capital-investissement », précise HLD.

Ce mois d’octobre a aussi été celui de l’arrivée d’une administratrice indépendante qui accompagnera le développement européen du groupe : Michèle Detaille. La cheffe d’entreprise à succès, ayant repris la société No-Nail Boxes et développé le groupe Alipa, apportera une expertise économique et entrepreneuriale. Michelle Detaille est également Présidente de la Fedil (Fédération des industriels luxembourgeois) et a mené une carrière politique majeure en Belgique.

« Nous sommes très heureux que le conseil d’administration de HLD Associés Europe ait proposé la nomination de Michèle Detaille. Le remarquable parcours entrepreneurial de Michèle et son engagement politique au service de l’entreprise, sont des atouts majeurs pour nous. Son arrivée renforce notre gouvernance, notre position d’acteur clé du capital investissement de long terme et notre dimension européenne », souligne Jean-Bernard Lafonta. 

Fin 2021, le groupe avait notamment recruté Cédric Boxberger (ex Deloitte, Eurazeo, Capital Croissance…), en qualité d’associé chargé des « Small caps », et Julien Cordouan (ex Air France, Renault, AlixPartners…) à la direction des opérations et du digital. Objectif : permettre à HLD de renforcer son expertise dans l’accompagnement des entreprises en matière de transformation digitale et de management. 

Au-delà de ces nominations stratégiques, HLD étend son positionnement en Europe via la montée en puissance des entreprises qu’il accompagne. On peut entre autres citer Coyote (spécialiste d’aide à la conduite) qui, grâce à la diversification de ses produits, compte actuellement une trentaine de boutiques en France, en Belgique et en Italie. Le leader français de l’information routière communautaire vise désormais la Pologne, l’Allemagne et les Pays-Bas.

Sous l’égide du Groupe de Jean-Bernard Lafonta et Cédric Chateau, une autre pépite industrielle est en train de s’attaquer au vieux continent : Kiloutou. En septembre dernier, le groupe français de location de matériels a annoncé l’acquisition de Grupo Vendap, leader du marché au Portugal, et d’Holbæk Lift, acteur majeur du secteur au Danemark. Ces opérations s’inscrivent dans une stratégie claire : positionner Kiloutou parmi les leaders de référence sur le marché européen. 

TSG, le leader européen des services techniques pour les solutions de mobilité responsable est aussi un exemple de réussite. Il a racheté, en juillet dernier, 3 sociétés dédiées à la gestion de l’énergie : EBC Lambert SRL et GTC Technics en Belgique, et VEBE aux Pays-Bas. Ces opérations permettent à l’entreprise française d’intégrer 3 000 nouveaux électriciens et spécialistes du gaz, et de poursuivre sa croissance sur le vieux continent. Il y a deux semaines, TSG s’est même renforcé dans la mobilité électrique en Italie via l’acquisition de Ranzato Impianti, une PME italienne qui assure la conception, l’installation et la maintenance de projets de services électriques, thermo-hydrauliques et d’efficacité énergétique. Une nouvelle illustration du souhait d’HLD d’européaniser les entreprises de son portefeuille.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Dernières Actualités

Autres informations financières, Interviews

Entretien avec exclusif avec Gracy Chen, CEO de Bitget : quel avenir pour les CEX?

BTC ETF
Crypto-monnaies

Grayscale Bitcoin Trust s’évapore et le nouveau jeton Bitcoin ETF (plus de 2 000 000 $ en prévente) attire les traders, alors que l’approbation d’un ETF Bitcoin est imminente

La décote du Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) s’évapore et la prévente du nouveau Bitcoin ETF Token ($BTCETF) a dépassé 2 millions de dollars. Ces deux dernières indications montrent que l’approbation d’un ETF Bitcoin Spot est imminente. Le fondateur de Galaxy Digital Holdings, Michael Novogratz, pense qu’une approbation ponctuelle de l’ETF Bitcoin permettra au cours du...

bitcoin et ethereum cryptos alternatives pour le bull run
Crypto-monnaies

Mieux que le Bitcoin et l’Ethereum ? Ces 3 crypto-monnaies pour profiter du bull run 2024

Le Bitcoin et l’Ethereum sont naturellement pressentis pour diriger le bull run de 2024 sur le marché des cryptos. Toutefois, certaines alternatives émergent afin de faire profiter les petits investisseurs qui veulent plus de volatilité dans leurs portefeuilles.  Voici donc $BTCETF, $BTCMTX et $MK qui ont le potentiel de pump x10 à leur listing sur...

FTX token FTT monte
Crypto-monnaies

Le FTX Token monte de 200 % sur un mois – deux memecoins qui ont plus d’utilité à acheter en 2024 !

Terra Classic LUNC
Crypto-monnaies

Prédiction crypto : la capitalisation du LUNC dépasse le milliard de dollars – jusqu’où ça va monter ?

pepe coin hausse
Crypto-monnaies

PEPE en hausse de 20 %, WSM et Meme Kombat peuvent-ils suivre la même tendance ?

villes de vacance dépenser crypto
Crypto-monnaies

Huit destinations de voyage crypto-friendly pendant les vacances de Noël