Les cryptomonnaies sont en difficulté en ce début août

0
38
La Domination du Bitcoin et le Cours Chiliz

Le mois d’août n’a commencé que depuis 4 jours et pourtant l’écosystème des cryptomonnaies est d’ores et déjà dans la difficulté en raison d’un nouveau piratage de Bridge (pont en français) ainsi que de la SEC (Securities and Exchange Commission) qui durcit ses réglementations.

Ces événements font suite à une année déjà compliquée pour le secteur crypto qui subit un marché en tendance baissière depuis plusieurs mois suite aux crises de l’inflation et de la confiance dans les politiques monétaires menées par la Réserve fédérale américaine ainsi que la BCE.

La SEC inculpe 11 personnes dans l’affaire de Forsage : une fraude à 300 millions de dollars

Ce lundi la SEC a déposé une plainte au civil inculpant 11 personnes dans la création et la promotion d’un système pyramidal frauduleux. Ce système désigné sous le nom de Forsage prétendait être une plateforme décentralisée de smart contracts qui opérait sur les blockchains Ethereum, Tron et Binance depuis son lancement en janvier 2020.

Pour rappel smart contracts, ou contrats intelligents en français, sont des protocoles informatiques qui facilitent, vérifient et exécutent la négociation ou l’exécution d’un contrat, ou qui rendent une clause contractuelle inutile (car rattachée au contrat intelligent).

La SEC indique que pendant près de deux ans ce montage financier, qui fonctionnait de la même manière qu’un système pyramidal où les membres de haut niveau recrutent de nouveaux membres qui paient des frais initiaux en amont de la chaîne et à ceux qui les ont inscrits, et a permis de récolter plus de 300 millions de dollars.

La plainte de la Securities and Exchange Commission qualifie Forsage de système pyramidal et de Ponzi classique qui ne vendait aucun produit ou service réel mais pour lequel il y a tout de même eu une promotion agressive via une série de publicités en ligne. De plus, la plainte souligne :

« Le principal moyen pour les investisseurs de gagner de l’argent avec Forsage était de recruter d’autres personnes dans le système ».

Par l’intermédiaire de Carolyn Welshhans, responsable de division des crypto-actifs de la SEC, cette dernière poursuit :

« Comme l’affirme la plainte, Forsage est un système pyramidal frauduleux lancé à grande échelle et commercialisé de manière agressive auprès des investisseurs. Les fraudeurs ne peuvent pas impunément contourner les lois fédérales simplement en orientant leurs stratagèmes frauduleux sur les smart contracts et le secteur de la blockchain ».

Quatre des 11 personnes inculpées par la SEC sont des membres fondateurs de Forsage. On ignore exactement où ils se trouvent actuellement, mais on sait qu’ils ont vécu à un moment donné en Russie, en République de Géorgie et en Indonésie. En outre, trois des 11 personnes poursuivies sont des individus basés aux États-Unis, ces derniers sont accusés d’avoir fait la promotion de ce système frauduleux via les réseaux sociaux.

Piratage du pont Nomad et de la blockchain Solana en moins de 24 heures

Le lendemain, le mardi 2 août, c’est la startup Nomad qui a perdu un peu moins de 200 millions de dollars à cause d’un problème de sécurité qui a été exploité par un groupe de pirates informatiques.

Nomad est connu comme un bridge (ou pont en français) où les utilisateurs peuvent transférer des jetons d’une blockchain à une autre. Au niveau du détail technique ; les pirates ont exploité une faille de sécurité qui permettait aux utilisateurs d’entrer n’importe quelle valeur dans le système et de siphonner les fonds, même s’il n’y avait pas assez d’actifs disponibles dans la base de dépôt de Nomad.

En raison de la nature relativement simpliste de ce bug, les utilisateurs n’avaient pas besoin de compétences en programmation pour l’exploiter. Cependant des utilisateurs plus expérimentés se sont rapidement penchés sur la question et ont déployé une série de bots (c’est-à-dire des programmes) afin d’automatiser le processus.

Le même jour, à peine quelques heures plus tard, c’est la blockchain Solana qui a été attaquée. Près de 8 000 portefeuilles numériques ont été vidés pour un total d’un peu plus de 5,2 millions de dollars.

Le compte Twitter Solana Status a confirmé l’attaque, notant qu’à partir de mercredi matin, environ 7 767 portefeuilles ont été affectés par l’exploit.

Solana étant l’une des plus grandes cryptomonnaies après le Bitcoin et l’Ethereum, l’attaque a eu un effet dévastateur pour la valeur de cette dernière qui a chuté d’environ 8 % au cours des deux premières heures suivant la détection initiale du piratage, selon les données de CoinMarketCap. Le volume des échanges a quant à lui augmenté d’environ 105 % au cours des 24 dernières heures.