Lugh (EURL) : Casino lance le premier stablecoin en France!

0
591

C’est confirmé ! Le premier stablecoin français adossé à l’Euro vient de voir le jour. En effet, selon les informations relayées par la newsletter 21 millions, le groupe Casino vient de lancer la Lugh (EURL), le stablecoin relié à l’Euro. C’est la deuxième stablecoin dans la zone euro après l’EURB émis par la Bankhaus Von Der Heydt allemand. Cette cryptomonnaie pourrait faire concurrence aux Tether et l’USDC, deux autres stablecoins adossés au dollar.

C’est quoi un Stablecoin ?

Lister les différents stablecoin s
Les stablecoins servent de stabilisateur de volatilité des cryptomonnaies.

Les cryptomonnaies sont réputées comme étant des actifs hautement volatils. Face à ce problème de volatilité qui fait rage au niveau du secteur, on a vu bon de développer les “stablecoins” (les jetons stables). Ces cryptomonnaies ont pour objectif de garder une valeur stable à moyen et long terme.  En fait, les stablecoins sont référencés à des actifs dont leur valeur est plutôt stable (dollar ou or) dans le temps. 

Plus concrètement, considérons que le cours du Bitcoin est de 50 000$ et que vous tradez le BTC contre le Tether ou l’USDC. Vous aurez à présent 50 000 USDC. Si le prix du BTC chute vers 48 000$, vous aurez toujours vos 50 000 USDC, ce qui signifie que vous avez toujours 50 000$. Par contre, si le prix augmente, vous ne pourrez pas bénéficier de la phase haussière. 

On distingue trois différents modèles de Stablecoin: Fiat Collateralized, Crypto Collateralized et No-Collateralized. Le Fiat Collateralized est un stablecoin adossé à une monnaie fiduciaire ou des métaux précieux. Ce type de stablecoin est plutôt centralisé et garde une valeur à travers le temps. Le Crypto Collateralized stablecoin est soutenu par une cryptomonnaie. Un exemple de ce modèle est le Dai qui est adossé par l’Ethereum . En dernier lieu, le non Collateralized est un stablecoin dont un algorithme de sa blockchain permet de stabiliser le prix à travers le temps. L’algorithme ajuste de façon automatique l’offre ou la demande pour que le prix reste stable.

Que savons-nous de la Lugh (EURL) ?

La Lugh a été développée sur la blockchain de Tezos dont le groupe compte plusieurs français. Le projet est soutenu par le cabinet d’audit Pwc, qui devra chaque mois publier les attestations de contenu de réserve en euros du stablecoin. Le groupe bancaire, Société Générale quant à lui,  assure  la tenue du compte.

Pour l’instant, l’EURL sera disponible uniquement sur Coinhouse, la plateforme d’échange de cryptomonnaies française. Le groupe Casino s’est déjà présenté devant les instances réglementaires avec l’actif afin d’inscrire l’initiative dans le cadre réglementaire en vigueur.  

Pour ce qui questionne la qualité technique derrière le projet, les initiateurs ont rassuré les sceptiques. C’est la société SCEME qui a apporté toute son expertise pour construire ce stablecoin. Cette société est une entité réglementée comme fournisseur d’infrastructure pour stablecoin.

Que nous réserve le premier stablecoin français ?

Les initiateurs de la Ligue veut que le stablecoin puisse s’étendre sur tout le continent européen. Dépasser un outil de trader.  S’avérer un moyen de paiement et de fidélité dans les magasins d’ici 12 à 24 mois. Pour Grégory Raymond,La Lugh remplacera les points de fidélité et on pourra les dépenser dans toutes les enseignes qui auront choisi de rejoindre le consortium“.