actu ripple pourrait racheter des actifs de ftx binance bientot en lice
Crypto-monnaies,Economie numérique

Ripple pourrait racheter des actifs de FTX, Binance bientôt en lice ?

La procédure de faillite de FTX suit son cours, avec des audiences devant les tribunaux prévus en ce début de semaine, et une des issues probables sera le démantèlement de l’empire crypto de Sam Bankman-Fried, qui compte plus de 130 sociétés, et de la vente de certaines de ses actifs.

Et bien que l’intérêt de racheter tout ou partie d’une société aussi scandaleuse soit discutable au premier abord, il semblerait que finalement, tout ne soit pas à jeter dans FTX.

En effet, John Ray, le nouveau PDG de la plateforme crypto FTX nommé suite à l’annonce de la faillite, a révélé le weekend dernier que certaines filiales de FTX semblaient, contre toute attente, tout à fait saines.

« Sur la base de notre examen de la semaine dernière, nous sommes heureux d’apprendre que de nombreuses filiales réglementées ou sous licence de FTX, à l’intérieur et à l’extérieur des États-Unis, ont des bilans solvables, une gestion responsable et des franchises de valeur » a en effet déclaré Ray.

Ripple pourrait racheter des filiales de FTX

La question se pose donc de savoir qui pourrait racheter les actifs de FTX. Or, selon des informations diffusées ce weekend, le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, pourrait être intéressé.

A l’occasion de la conférence Swell de Ripple à Londres qui a eu lieu les 16 et 17 novembre (mais qui a donné lieu à un article qui n’a été publié que dimanche), le patron de l’émetteur de la crypto XRP a en effet déclaré au Sunday Times que l’ancien PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, l’avait contacté par téléphone deux jours avant le dépôt de bilan de la société, dans le but de rassembler un pool d’investisseurs pour sauver FTX.

Garlinghouse a déclaré que lors de la conversation, il avait demandé s’il y avait des entreprises appartenant à FTX que Ripple « voudrait posséder. »

« Une partie de mon discours était que s’il a besoin de liquidités, peut-être qu’il y a des entreprises qu’il a achetées ou qu’il a que nous voudrions posséder […] Aurions-nous acheté certaines de ces entreprises à lui ? Je pense définitivement que c’était sur la table », a-t-il expliqué.

La faillite de FTX complique l’opération

Cependant, le déclenchement de la procédure de faillite de FTX pourrait compliquer une telle opération, comme l’a souligné Garlinghouse, qui a concédé qu’un rachat potentiel sera dans le cadre actuel « très différent de ce qu’il aurait été en tête-à-tête. »

Malgré tout, il a tenu à préciser que cela reste une possibilité concrète : « Je ne dis pas que nous ne regarderons pas ces choses – je suis sûr que nous le ferons. Mais c’est un chemin plus difficile pour effectuer des transactions », a-t-il spécifié.

Plus précisément, le patron de Ripple a déclaré qu’il serait intéressé par l’achat des parties qui servent les clients professionnels, ce qui a du sens, compte tenu du fait que l’activité de Ripple s’articule autour de partenariat avec de grandes banques.

Enfin, on peut également supposer que Binance pourrait aussi être intéressée par le rachat de tout ou partie de ce qui reste de FTX. En effet, dans les premiers jours de la saga de la faillite de FTX, le patron de Binance, CZ, a brièvement envisagé de racheter FTX, avant de se rétracter en sous entendant que l’ampleur de la mauvaise gestion excluait toute possibilité de rachat.

Mais maintenant que FTX va être démantelée et vendue à prix discount dans le cadre de la procédure de faillite US, Binance pourrait finalement de nouveau s’intéresser à la carcasse de la plateforme de Sam Bankman-Fried…

David Marcel

Vétéran du Forex en tant que trader, formateur et analyste, David Marcel a su recycler son expérience du marché des devises dans le monde des cryptomonnaies. Également analyste technique expérimenté, David écrit des analyses et des articles accessibles aux débutants, mais qui offrent également des informations utiles pour le trading crypto au quotidien.