Accueil Le secteur privé français ralentit plus que prévu en juin
Bourse et économie

Le secteur privé français ralentit plus que prévu en juin

Après avoir vu sur la journée d’hier une progression de 0,4 % pour le CAC 40, les investisseurs ont pu prendre connaissance ce mardi des chiffres de l’indice PMI.
Ces derniers décrivent un ralentissement de l’activité des entreprises françaises qui dépasse les anticipations des experts dans le négatif pour le mois de juin, sans doute en conséquence des pressions inflationnistes qui pèsent sur la seconde économie de la zone euro.

Pour rappel le sigle PMI (pour l’anglais Purchasing Managers Index) est un indicateur composite qui désigne l’activité manufacturière et les services d’un pays.

L’entreprise spécialisée dans l’analyse financière S&P Global a annoncé que son indice PMI relatif au secteur des services en France a subi une lourde chute, faisant passer celui-ci de 58,3 points au mois de mai à 53,9 points pour juin. Une baisse qui est malheureusement plus forte que ce que les anticipations laissaient présager, avec un score attendu de 54,4 points pour le mois de juin soit une différence de 0,5 points. À noter qu’un indice au dessus de 50 points marque une croissance.

De plus l’indice PMI composite global de S&P Global qui englobe cette fois-ci à la fois les secteurs des services ainsi que les activités manufacturières a également chuté pour le mois de juin avec un score à 52,5 points après avoir atteint les 57 points en mai. Un résultat qui est par ailleurs également inférieur aux prévisions, précédemment évaluées à 52,8 points pour le mois de juin.

Andrew Harker, directeur économique de S&P Global Market Intelligence a fait le constat suivant :

« Alors que le secteur des services français restait en territoire de croissance à la fin du deuxième trimestre, on a observé une nette perte de vitesse au cours du mois, les répondants à l’enquête PMI soulignant l’hésitation des clients face à des conditions économiques incertaines ».

Le gouvernement français a réduit ses prévisions de croissance

Le gouvernement français a réduit ses prévisions de croissance économique pour 2022 suite aux pressions inflationnistes, dans une déclaration il a par ailleurs annoncé que le chiffre de la croissance envisagée pour 2022 serait de 2,5 % ce qui représente une baisse face à la précédente estimation de croissance qui était de 4% en conséquence des suites de la crise épidémique ainsi que de la vague Omicron.

A ce phénomène s’ajoute un autre événement : l’impact du dégel de la demande accumulée lors des périodes de confinement est en train de s’effacer en conséquence de l’effondrement de la confiance des entreprises et des ménages ainsi que de l’augmentation rapide du coût de la vie.

Andrew Harker déclare également :

« Avec la chute de la production manufacturière et le ralentissement de la croissance du secteur des services, les signaux d’alarme économiques clignotent au début du troisième trimestre ».

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Laura Dubois Editrice Senior

Laura Dubois Editrice Senior

Laura est éditrice de contenus pour Actufinance. Elle participe activement à la stratégie éditoriale du site, en collaboration étroite et quotidienne avec l’équipe des rédacteurs du site. Dans un premier temps, Laura a étudié les sciences politiques au collège universitaire de Sciences Po Reims, où elle obtient un Bachelor. Elle a ensuite mis le cap sur la Californie pour une année d'échange à la University of California, Santa Barbara (UCSB), où elle découvre le marketing digital. Puis, après un Master en Communications à Sciences Po Paris et plusieurs stages entre Paris et Marseille, Laura s’oriente vers le SEO et le marketing digital. Son VIE (Volontariat International en Entreprise) à Madrid lui permet ensuite d'acquérir des compétences plus poussées dans ces domaines, si bien qu'elle rejoint Actufinance en 2020. Laura est maintenant en charge des contenus des sites francophones de son entreprise.

Dernières Actualités

Images montrant un bull qui court entouré de memecoins
Crypto-monnaies

Les memecoins sont entrés en bull run bien avant le Bitcoin

Sponsorisé

Le giveaway de 250 000 dollars attire des milliers de participants à la prévente de SCORP

Le très convoité Scorpion Casino (SCORP) et sa prévente se distinguent vraiment sur le marché. Son succès remarquable se manifeste par son rôle de leader dans l’industrie des casinos crypto en pleine croissance. Les systèmes de récompense attrayants, tels que le staking quotidien en USDT, témoignent de l’enthousiasme significatif des investisseurs dans la prévente SCORP...

Crypto-monnaies

Vers une extension du procès de Ripple (XRP) ? La SEC demande un délai supplémentaire

Le procès entre Ripple Labs et la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis continue de susciter des vagues en raison de ses possibles répercussions. Ces deux entités se livrent à une épreuve de force captivante, sous les projecteurs du monde de la finance et de la crypto-monnaie. Alors que la prochaine séance majeure est...

Forex Portugal
Bourse et économie, Devises / Forex

Le sort de l’EUR/USD devient incertain : BCE et rapport NFP pourraient avoir un impact décisif la semaine prochaine

Actualité économique, Bourse, Crypto-monnaies, L'avis des experts

D’après cet expert, le marché du Bitcoin va faire x10 grâce aux ETF – meilleur moment pour investir ?

Faille de FTX : Sam Bankman-Fried attendu devant la chambre américaine des représentants
Crypto-monnaies

SBF profite de son séjour en prison pour promouvoir Solana

Sponsorisé

Predict-To-Earn excite la communauté Crypto, des milliers de personnes se précipitent pour investir dans la prévente de Green Bitcoin (GBTC)