Accueil L’impact financier du Coronavirus sur les agriculteurs
Autres informations financières

L’impact financier du Coronavirus sur les agriculteurs

La crise du coronavirus touche sévèrement l’économie française et aucun secteur d’activité ne semble réellement épargné. L’agriculture connait donc logiquement des difficultés causées par la Covid-19 ainsi que les mesures sanitaires qui y sont liées. Malgré les efforts de la part de l’État, de fortes pertes sont à déplorer. Heureusement, il reste des solutions pour tenter de minimiser l’impact.

Les facteurs de la perte financière sur l’agriculture

Pour soutenir le secteur agricole, l’État a mis en place différents dispositifs financiers visant à soutenir les agriculteurs :

  • Une aide de 1500 € ;
  • Un report de charges ;
  • Une remise d’impôts ;
  • Un délai de paiement.

Bien que ce coup de pouce soit le bienvenu, il s’avère en réalité limité face à l’étendue des dégâts.

Une main-d’œuvre réduite due aux mesures de confinement

Pendant plus de deux mois, la population française a connu un confinement généralisé et strict. La main-d’œuvre agricole est alors devenue indisponible. Pour pallier ce manque, le Ministère du Travail et Pôle Emploi ont créé une plateforme bénévole d’aide aux agriculteurs et à l’agroalimentaire. Pourtant, le bilan est mitigé puisque la grande majorité des candidatures postées n’étaient en réalité pas compatibles avec un exercice, du fait d’un manque d’expérience.

De plus, une grande partie des travailleurs saisonniers venant épauler les agriculteurs provient d’autres pays d’Europe. Le confinement, et donc la fermeture des frontières, a brisé cette dynamique vitale pour certains exploitants.

Des invendus et une destruction des excédents

Pour les agriculteurs, les pertes financières proviennent également de la baisse de la demande et des exportations. Les récoltes et les stocks de marchandises se retrouvent donc immobilisés et inutilisés. En France, on estime le surplus de production de pommes de terre à plus de 450 000 tonnes. Parmi cette quantité, 250 000 tonnes étaient initialement réservées à l’exportation. Le manque à gagner pour les agriculteurs est donc colossal.

Pour certains producteurs, les récoltes ne sont pas nécessairement vaines. En effet, plus de 500 000 hectolitres de vins de Gironde se retrouvent transformés en biocarburant. Même si cela représente une perte sèche nette, les récoltes ont finalement servi une cause. Malheureusement, toutes les productions n’ont pas eu cette chance et de nombreuses marchandises se sont retrouvées sans acheteurs et sans possibilité de réutilisation dans d’autres domaines.

Les solutions à disposition pour réduire l’impact financier

Pour tenter de minimiser l’impact financier de la crise de la Covid-19, les agriculteurs peuvent néanmoins compter sur différents moyens d’économiser et de limiter leurs frais.

L’expansion des petites annonces entre professionnels

La première solution réside dans l’utilisation de plus en plus généralisée de plateformes de petites annonces d’achat ou de location de matériel professionnel d’occasion. Ce principe auparavant utilisé par les particuliers permet une mise en relation d’agriculteurs grâce à des plateformes internet qui servent d’intermédiaire et de mise en avant des annonces. Le matériel est donc plus facilement accessible à un nombre accru d’exploitants.

Parmi ces plateformes spécialisées, on retrouve Agriaffaires avec différents types de machines en vente sur le site. Le succès de ce principe de vente existe grâce au caractère « gagnant-gagnant » de l’échange : vendeur et acheteur y trouvent leur compte, que ce soit dans le gain de liquidités ou la réalisation d’économies.

La démocratisation des CUMA (coopératives d’utilisation de matériel agricole)

Pour minimiser des coûts d’achat de matériel agricole, on peut se tourner vers les CUMA. Ces coopératives d’utilisation de matériel agricole sont de plus en plus plébiscitées par les professionnels qui se voient parfois contraints de réduire au maximum leurs dépenses.

Le principe de ces organismes est simple : ils permettent un achat groupé de matériel d’occasion. L’investissement pour les agriculteurs est donc grandement diminué. Pour ce faire, il leur suffit d’adhérer à la CUMA en versant une cotisation et de s’engager à utiliser correctement et avec précaution le matériel. L’amortissement est donc plus rapide et l’impact financier est possiblement réduit.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre ma Question

1 Commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Dernières Actualités

Crypto-monnaies

Vers une extension du procès de Ripple (XRP) ? La SEC demande un délai supplémentaire

Forex Portugal
Bourse et économie, Devises / Forex

Le sort de l’EUR/USD devient incertain : BCE et rapport NFP pourraient avoir un impact décisif la semaine prochaine

L’EUR/USD a connu une semaine relativement calme malgré une actualité dense, affichant un léger recul sans incidence sur la tendance de fond, alors que plusieurs événements majeurs pourraient avoir un impact décisif la semaine prochaine. Rappelons que ces derniers jours ont aux aussi été l’occasion de plusieurs publications clés pour le Forex, avec notamment le...

Actualité économique, Bourse, Crypto-monnaies, L'avis des experts

D’après cet expert, le marché du Bitcoin va faire x10 grâce aux ETF – meilleur moment pour investir ?

D’après Hunter Horsley, la valeur du marché crypto vient d’être multipliée par 10 avec l’arrivée des ETF Bitcoin. Découvrez pourquoi. Un marché crypto introduit en bourse ? Selon Hunter Horsley, CEO de Bitwise Invest, le marché crypto a été multiplié par 10 en termes de valeur depuis l’approbation des ETF Bitcoin. En effet, il considère...

Faille de FTX : Sam Bankman-Fried attendu devant la chambre américaine des représentants
Crypto-monnaies

SBF profite de son séjour en prison pour promouvoir Solana

Sponsorisé

Predict-To-Earn excite la communauté Crypto, des milliers de personnes se précipitent pour investir dans la prévente de Green Bitcoin (GBTC)

Bonk, Shiba Inu et Dogecoin connaissent des hausses paraboliques autour de 40 - Quels memecoins vont exploser ensuite
Crypto-monnaies

Bonk, Shiba Inu et Dogecoin s’envolent de 50% : quels seront les prochains memecoins à exploser ?

Les investisseurs achètent ces 7 cryptos sans réfléchir
Crypto-monnaies

Les investisseurs achètent ces 7 cryptos sans réfléchir pour faire x10