Accueil Aluminium : le FSI au chevet de Péchiney ?
ACTUALITÉS

Aluminium : le FSI au chevet de Péchiney ?

La France aurait-elle mauvaise conscience ? Le Fonds Stratégique d’Investissement, émanation de la Caisse des Dépôts créée récemment pour prendre des positions dans des entreprises françaises emblématiques, pourrait investir dans la branche Produits Usinés (“Engineered Products”) d’Alcan, mise en vente par sa maison mère Rio Tinto dans le cadre de son plan de désendettement. Selon les informations obtenues par ‘Les Echos’, le FSI pourrait prendre 10% du capital de l’entité dans le cadre de son rachat possible par le fonds américain Apollo, lequel serait déjà en négociations exclusives avec le vendeur.

Alcan Engineered Products, dont le siège est à Paris, est le second fournisseur mondial de pièces en aluminium pour l’industrie aéronautique, mais aussi le premier fournisseur européen de tôle à canettes, de grands profilés pour le transport et un leader mondial dans plusieurs spécialités, dont les composites ou les câbles aluminium. L’entreprise emploie plus de 10.000 personnes dont une moitié en France. Surtout, la branche Produits Usinés a été édifiée par Alcan avec de nombreux actifs de l’ancien Péchiney, le groupe que la France a laissé filer entre les mains du canadien en 2003, avant qu’il ne soit lui-même racheté par le géant minier Rio Tinto par la suite.

Une entrée au capital du FSI constituerait une forme d’absolution pour ce que le quotidien ‘Les Echos’ appelle ce matin le “traumatisme” de la vente de Péchiney voilà plus de 5 ans. L’opération a laissé un goût amer dans la bouche de beaucoup d’industriels, alors que l’entreprise a été croquée par son dauphin dans le cadre d’une OPA contre laquelle les pouvoirs publics n’avaient pas réagi, alors que certaines activités sensibles du groupe français, dans la défense et l’aéronautique, auraient mérité, de l’avis de nombreux spécialistes, davantage de considération. L’ironie du sort veut que les deux entreprises avaient négocié en 2000 un mariage à trois avec le suisse Algroup, opération bloquée par l’antitrust européen qui 3 ans plus tard valida une opération identique, au bénéfice d’Alcan cette fois, moyennant quelques concessions. Plus récemment, le rachat d’Arcelor par Mittal a d’ailleurs suscité des critiques identiques sur la politique industrielle française, d’autant que les conséquences sociales des deux opérations se sont finalement révélées très lourdes.

Cette fois, l’Etat pourrait faire jouer son droit de veto dans le cadre de la cession, selon le journal financier. Le Ministère de la Défense peut en effet s’opposer à l’opération car Alcan Produits Usinés fournit toujours les pièces nécessaires au jet de combat “Rafale” ou à la flotte de sous-marins nucléaires français. Il aurait exigé en contrepartie de son sésame le maintien en France des centres de recherche et de certaines compétences clefs. La présence du FSI au capital, certes en position minoritaire, permettrait de renforcer les garanties requises et d’exercer une surveillance sur l’évolution de la branche.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Dernières Actualités

Acheter Sealana
ACTUALITÉS

Achetez 1000€, le memecoin SEAL atteint 1$, vous gagnez 45000€

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, Economie numérique

Sealana lève 5 millions de dollars alors que la prévente s’achève bientôt

Le memecoin Sealana a franchi la barre des 5 millions de dollars levés en prévente. A une semaine de la fin de cette phase et du airdrop, le token semble promis à un bel avenir. Une semaine pour participer à la prévente Sealana C’est l’une des préventes du moment sur la blockchain Solana. Le memecoin...

loi alcool
ACTUALITÉS

Accises et Transfert du recouvrement de la DGDDI à la DGFiP

Au 1er janvier 2024, une étape supplémentaire de l’unification du recouvrement au sein de la sphère fiscale a été atteinte avec le transfert de la DGDDI (Douanes) à la DGFiP (Impôts) du recouvrement de l’accise sur les tabacs et les alcools. Ce nouveau transfert porte sur le seul recouvrement de l’accise sur les tabacs et...

Portugal - Tchéquie Euro 2024
ACTUALITÉS

Portugal vs Tchéquie : misez 200 € sur un match nul pour encaisser 840 €

ACTUALITÉS

Le meme coin Base Dawgz atteint la barre de 1,7 million de dollars en moins de deux semaines

Turquie - Géorgie Euro 2024
ACTUALITÉS

Pronostics Turquie-Géorgie : meilleurs pronos d’IA et d’experts pour x2 sa mise

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, Economie numérique

Donald Trump a-t-il lancé son propre token, le $DJT ?