Accueil Annulation de la liberté conditionnelle de Sam Bankman-Fried : l’ancien PDG de FTX retourne en prison
Crypto-monnaies

Annulation de la liberté conditionnelle de Sam Bankman-Fried : l’ancien PDG de FTX retourne en prison

Alors que le verdict de son procès reste très attendu, le juge oblige Sam Bankman-Fried (SBF) de retourner derrière les barreaux. L’une des principales causes de ce renvoi en prison indique que le détenu n’obéit aux règles qui encadre sa liberté provisoire. Rappelons que Sam Backman-Fried a passé plusieurs mois en liberté conditionnelle avant la dernière audience. Si le juge fédéral le renvoie en prison aujourd’hui, c’est parce qu’il ses agissements dépassaient déjà les limites de sa liberté conditionnelle.

A lire aussi : Qui a signé la caution de libération de SBF ?

Annulation de la liberté provisoire de Sam Bankman-Fried

L’ex patron de la plateforme américaine FTX  avait été accusé par le régulateur américain et le tribunal a programmé son jugement en octobre 2023. SBF est indexé d’être responsable de la chute de l’exchange FTX, c’est-à-dire que ses manœuvres ne respectaient pas les exigences réglementaires. Sachant qu’il doit se présenter au tribunal dans deux mois, l’annulation de sa liberté provisoire semble être un coup dur pour lui. Il aurait dû éviter cela pour apprêter son plaidoyer en toute liberté, mais là, SBF médite sur son sort en prison.

Après l’interpellation de leur client, les avocats de SBF sont montés au créneau pour convaincre le juge fédéral de changer d’avis. Selon eux, l’accusé reconnaît que sa liberté est conditionnée. D’ailleurs, il maîtrise tous ces interdits et il est prêt à les respecter, en attendant son jugement prévu en octobre prochain.

Malgré la sortie des défenseurs de l’ex PDG de l’exchange FTX, le magistrat chargé de l’affaire n’a pas renoncé à sa décision. Selon lui, Sam Bankman-Fried est capable d’enfreindre volontairement des lois pour atteindre ses objectifs. Le juge a poursuivi en disant que le seul cadre qui convient à SBF c’est la prison, en attendant le verdict final de son procès. Il le considère comme un personnage « plus subtil qu’un gangster »

Incarcération de SBF : d’autres accusations en parallèle à la faillite du trading FTX

Cela n’est plus un secret, Sam Bankman-Fried a été reconduit en prison à la fin de l’audience. L’ancien fondateur du projet FTX aurait enlevé sa veste et ses bijoux pour regagner la prison, escorté par les éléments de l’US Marshals. Pourtant, il comptait encore sur sa liberté sous caution de 250 millions $.

Il semble que le juge fédéral ne sait pas laisser séduire par les avocats de SBF parce que ses chefs d’accusations de leur client sont graves. Encore qu’il a commis d’autres forfaits pendant sa liberté sous caution à l’instar du harcèlement de son ex petite amie appelée Caroline Ellison. La dame joue un rôle très important dans cet affaire, puisqu’elle fait des témoignages contre SBF en fournissant des informations qui prouvent la culpabilité de ce dernier.

Fort de ce constat, Sam Bankman-Fried a décidé de riposter, en harcelant son ancienne compagne dans le but d’empêcher son intervention. Vu l’échec de son intimidation, l’accusé s’est permis de publier un journal parlant de Caroline Ellison, en mentionnant les informations intimes de celle-ci. Le régulateur américain qui est censé veiller sur la sécurité des données individuelles, ne saurait tolérer la publication de la vie intime dans l’univers crypto. Rappelons que Caroline Ellison  était PDG d’Alameda Research.

En plus, l’autre accusation portée contre Sam Bankman-Fried fait savoir qu’il continue de proposer des services en ligne en catimini. Lewis Kaplan, le juge dirigeant le dossier a également souligné que SBF emploie un réseau VPN pour dissimuler son activité en ligne.

Dans le même sens, il est accusé d’avoir engagé des missions visant à manipuler les témoins afin que ceux-ci ne sortent pas des secrets au cours du procès. Le juge pense que:

Il y avait de fortes raisons de penser que l’accusé a tenté de corrompre des témoins par au moins deux occasions… Il ne semble pas y avoir assez de garanties que Sam Bankman-Fried ne constituera pas un danger.

Pendant la récente audience, le juge n’a pas hésité de relever les actes qui ont fait en sorte que la liberté conditionnelle de Sam Bankman-Fried soit révoquée. Il s’est longuement exprimé dans son discours suivant au sujet du harcèlement de Caroline Ellison :

J’en viens à l’événement le plus récent, l’article du NYT du 20 juillet, Inside the Private Writings of Caroline Ellison. Ses insécurités sont décrites et sa relation personnelle avec l’accusé.

L’article n’indique pas la source des matériaux. M. Bankman-Fried a diverti le journaliste au domicile de ses parents à Palo Alto et a montré une partie des écrits privés de Mme Ellison.

Les États-Unis ont déclaré que c’était pour l’intimider, elle et d’autres. La défense dit qu’il s’agit d’un droit du premier amendement. Était-il motivé en partie par un désir d’intimider ?

La défense dit qu’il a mauvaise presse et qu’il a le droit d’essayer de réparer sa réputation. Assez juste. Mais je trouve qu’il y a une possibilité pratique qu’il était prévu de les faire reculer.

L’accusé a fait venir le journaliste chez lui et ne lui a pas donné de copies mais plutôt le voir et prendre des notes. Il y a des citations dans le NYT identiques à la langue de ces documents.

Les documents sont en partie personnels et intimes. Ils sont orientés vers la personne et non vers les affaires.

Il y a quelque chose qu’une personne qui a été en couple ne partagerait probablement pas avec qui que ce soit, sauf pour blesser et effrayer le sujet.

Au vu des preuves, ma conclusion est qu’il y a des raisons probables de croire que le défendeur a tenté de harceler des témoins au moins deux fois en vertu de l’article 1512.

Affaire FTX : le tribunal pourra-t-il revenir sur sa décision avant le jour du procès ?

Pour le moment, Sam Bankman-Fried médite sur son sort derrière les barreaux. Il sortira uniquement pour répondre présent dans l’audience très attendue en octobre 2023. Ceci voudrait dire que les deux camps se préparent pour l’audience ainsi que les témoins de l’affaire. La situation actuelle de l’accusé pourrait impacter sa psychologie et son plaidoyer peut paraître moins riche.

Malgré que le juge se soit montré catégorique sur sa décision, les avocats de SBF ne comptent pas laisser leur client dans ce milieu. Ils expliquent que le retour de SBF en prison ne lui permettra pas de préparer normalement ses arguments et ses preuves pour le procès qui se tiendra en octobre. Les défenseurs de l’ancien fondateur de FTX continuent de multiplier des arguments, en espérant que le juge accepte finalement de renouveler la liberté sous caution de leur client.

Comment la nouvelle sur l’annulation de la liberté conditionnelle a été accueillie par la communauté crypto ?

Tout de suite, il faut savoir que le retour en prison de Sam Bankman-Fried est considéré comme un soulagement. Plusieurs utilisateurs d’EFT ont perdu leurs actifs numériques et ils souhaiteraient que la lumière soit faite sur cette affaire. Le fait de voir SBF en liberté, bien qu’elle soit provisoire, pourrait davantage plonger les victimes dans le désarroi.

Il est important de rappeler que les fonds des utilisateurs de la plateforme FTX ont été détournés à hauteur de plusieurs millions de dollars. Une faillite comme celle-ci n’est pas facile à diriger. Les victimes estiment que le PDG de la crypto-monnaie en question doit assumer sa responsabilité au lieu de dormir librement dans une habitation de luxe.

 Enfin, les utilisateurs de FTX ayant perdu leurs fonds saluent la décision du juge, en espérant que leurs fonds seront restitués.

A lire également : Gestion « chaotique », organisation « hilarante »… le rapport qui fait mal à FTX et SBF

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Benjamin Okala Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Benjamin Okala Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Titulaire d'une licence en sciences économiques obtenu à l'Université de Yaoundé II-Soa, Benjamin Okala est un rédacteur crypto-sphérique depuis plusieurs années. En 2020, il débute comme consultant en affaires dans divers projets du secteur bancaire liés à la gestion des données, l'analyse et l'intelligence artificielle. Benjamin a commencé très tôt à s'intéresser à la technologie blockchain et est actuellement un expert en Blockchain et DeFi.

Passionné de la crypto-monnaie et de blockchain, Benjamin propose sa riche expérience dans la rédaction de guides et d’articles dans le domaine des cryptos / NFT / DeFI / Metaverse... Sur Actufinance, il affiche toutes ses connaissances en tant que rédacteur de contenu expert, se consacrant à expliquer de manière simple et graphique différents concepts sur la technologie blockchain et tout l'écosystème qui l'entoure. Il nous dit toutes les choses les plus importantes que nous devrions savoir sur les protocoles DeFi.

Tout simplement, il traite des problèmes du secteur blockchain d'un point de vue journalistique. A titre de rappel, la technologie blockchain est l'un des outils les plus puissants dont nous disposons aujourd'hui. Elle a prouvé sa pertinence dans différents usages, transformant radicalement la façon dont nous faisons les choses. Explorer et développer davantage cette technologie évolutive nous mènera à un point où nous pourrons mieux interconnecter le monde.

Benjamin a travaillé avec plusieurs sites web sur les jeux d’argent, les réseaux sociaux et logiciel en plus d'être un travailleur indépendant. Lorsqu'il ne travaille pas (bien que cela n'arrive pas très souvent), il est possible de le trouver en train de lire ou de voyager.

Dernières Actualités

site de prévente Mega dice
Crypto-monnaies

Mega Dice : le nouveau projet GambleFi du réseau Solana récolte plus de 330 000 dollars en prévente

métiers finance
Sponsorisé

Quelles études pour les métiers de la finance ?

Le secteur financier suscite un vif intérêt, offrant à la fois des rémunérations attractives et un mélange stimulant d’efforts intellectuels et pratiques. Cette popularité croissante attire de nombreux jeunes diplômés en quête d’une carrière dynamique et enrichissante. Mais, quelles sont les formations à privilégier pour accéder à ce secteur prisé ? Toutes les réponses ici....

Bourses 2024 comment se positionner
Sponsorisé

Bourses 2024 : comment se positionner ?

Dans le monde complexe de la finance, l’année 2024 offre un terrain de jeu stimulant pour les investisseurs. Les marchés boursiers évoluent constamment, et ceux qui réussissent sont souvent ceux qui savent s’adapter aux changements. Comment se positionner en 2024 ? C’est la question à laquelle nous allons tenter de répondre dans cet article, en...

passoire thermique
Autres informations financières

Un super déficit foncier peut-il inciter à rénover les passoires thermiques ?

Crypto-monnaies, NFT

Le créateur des Ordinals lance Runes pour déployer les memecoins sur Bitcoin

slothana: la fin de la prévente approche
Crypto-monnaies

Fin de la prévente Slothana dans 13 jours après de Doge Day

prevente de Mega Dice
Crypto-monnaies

Hype des préventes crypto casino – Mega Dice récolte 300 000 $ en quelques heures