Accueil Assurance vie, assurance décès, assurance obsèques
ACTUALITÉS, Assurance vie

Assurance vie, décès, obsèques : leurs caractéristiques respectives

Assurance vie, assurance décès et assurance obsèques : ces notions sont régulièrement confondues par le public et pourtant elles n’ont pas toujours les mêmes vocations. L’assurance vie est en effet un produit d’épargne permettant au souscripteur de percevoir un capital à son échéance. L’assurance décès, elle, prévoit l’octroi d’un capital à ses bénéficiaires s’il trépasse. Enfin, l’assurance obsèques couvre ses frais de funérailles.

L’assurance vie, un placement avantageux

L’assurance vie consiste pour l’épargnant à verser des primes à son assureur afin qu’il les investisse. Cette assurance peut être souscrite pour de nombreuses raisons : fructifier intelligemment des économies, concrétiser un projet, prévoir l’avenir des enfants, s’assurer une retraite confortable…

Ce contrat possède une échéance, mais il doit durer au moins 8 ans pour être intéressant sur le plan fiscal. À cette date, et à condition qu’il soit en vie, l’assuré entrera en possession d’un capital comprenant les fonds versés assortis des intérêts. Il a aussi la possibilité de demander le versement d’une rente jusqu’à son décès.

Il a le choix entre plusieurs formes de placement. Il évaluera leurs risques respectifs avec son conseiller financier ou son assureur.

Le contrat en euros

Les sommes sont investies sur des supports ayant un rendement garanti. Ils peuvent être les bons du Trésor ou des obligations entre autres.

Le contrat en unités de compte

Ici, l’épargne est placée sur divers supports généralement en actions ou immobiliers. Le rendement est souvent plus élevé que celui des contrats en euros. Les risques sont toutefois plus conséquents, les placements choisis n’étant pas sûrs d’être rentables. L’épargnant assumera donc les pertes en cas de recul du marché.

Bon à savoir : une assurance vie multisupport est constituée d’un ou de plusieurs fonds en euros et peut prévoir en même temps des contrats en unités de compte.

L’assurance obsèques, pour des funérailles bien menées

Souscrire à une assurance obsèques revient à bénéficier de funérailles sur mesure tout en préservant sa famille d’un éventuel embarras financier le jour venu. Le contractant a la possibilité de l’alimenter en une seule fois ou en constituer son capital à travers plusieurs dépôts. Ce fonds ne sera débloqué qu’à son décès et servira uniquement à ses obsèques.

Deux formules s’offrent à lui :

Le contrat en capital

La somme prévue dans le contrat sera versée au bénéficiaire quelques jours après la déclaration de décès auprès de l’assureur.

Le contrat en prestations

Ici, le souscripteur confie l’organisation de ses funérailles à un professionnel des pompes funèbres. Il y détaillera les points qui lui tiennent à cœur tels que le déroulement de la cérémonie, l’acte funéraire (crémation ou inhumation), le choix du cercueil ou de l’urne, le type de fleurs, l’achat de la concession, le monument funéraire, etc. Dans son contrat, il pourra également spécifier qu’aucuns frais ne seront facturés à ses héritiers en cas de dépassement de la facture.

Pour en savoir plus sur les contrats d’assurance obsèques : rendez-vous sur ce site.

L’assurance décès, pour mettre vos proches à l’abri du besoin

L’assurance décès est une autre facette de l’assurance vie. Cette dernière est dans ce cas assortie d’un capital décès qui sera alloué aux bénéficiaires qui y sont expressément désignés. Son montant est déterminé à la signature du contrat. Son versement peut s’effectuer en une seule fois ou par tranches. Cette somme pourra également être payée en rente. Enfin, elle n’est pas assujettie aux droits de succession.

Certaines assurances prévoient le versement d’urgence d’un capital au décès du souscripteur afin de soutenir ses héritiers dans l’organisation de ses funérailles. Pour éviter cette éventualité, la solution est de souscrire à une assurance obsèques.

Bon à savoir : Il est recommandé de toujours désigner un ou des bénéficiaires dans l’assurance vie, ces derniers pouvant être les enfants, le conjoint, d’autres proches ou même les pompes funèbres. En effet, si le souscripteur omet cette mention, l’épargne sera versée dans sa succession. Dans ce cas, ses héritiers ne profiteront pas de ses avantages fiscaux.

Et si le bénéficiaire mourait avant le souscripteur ? La jurisprudence a décidé que les héritiers d’un bénéficiaire décédé ne pourront pas prétendre au capital de l’assurance décès du souscripteur si ce dernier ne le prévoit pas expressément dans son contrat.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (1)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question
  1. Voilà un article bien “tourné” et qui distingue bien les diverses notions d’assurances ! J’ajouterai juste, en ce 3 mars 2020 et compte-tenu des aléas boursiers dûs à la crise du Coronavirus, cette pandémie paralysant l’économie mondiale, que “l’atout assurance-vie” le reste, même dans ce contexte morose autant qu’incertain, pour lequel, sans être vraiment “le” spécialiste de la question, je conseillerai certains sites internet proposant des assurances-vie comme Boursorama ou encore Nalo pour ne citer qu’eux mais il en existe d’autres très sérieux également, et je recommanderai les contrats “multisupports” “pilotés” lesquels sont souvent composés de 20 à 30% d’investissement boursier, de +/- 30% d’obligations moyennement “risquées”, et de +/- 30% de fonds “sécurisés” (mais susceptibles quand même de rapporter toujours plus que le 0,50% des Livrets A et LDDS !).

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Dernières Actualités

Sponsorisé

La prévente de KAI s’intensifie – Jusqu’où peut aller le Cat Coin ?

Espagne vas Croatie Euro 2024
ACTUALITÉS

Espagne-Croatie : Premier choc de l’Euro à vivre avec TG.Casino

L’Euro 2024 s’annonce passionnante pour les amateurs de paris sportifs. Elle nous offre déjà une affiche décisive opposant l’Espagne et la Croatie. Une rencontre que TG Casino couvre avec des paris et des avantages exclusifs pour les joueurs.  Espagne vs Croatie : un match plein d’enjeux qui lance les hostilités pour le Groupe B de la...

CZ s'enrichie en prison
ACTUALITÉS

CZ s’enrichit en prison grâce au BNB

Alors qu’il purge actuellement une peine dans une prison fédérale de basse sécurité en Californie, Changpeng Zhao fait encore parler de lui. Cette fois-ci, c’est la hausse de sa fortune qui met l’ex-patron de Binance sous les feux des projecteurs bien qu’il ne soit plus officiellement actif sur le marché crypto. BNB réalise un nouvel...

EUR/USD forex
ACTUALITÉS, Devises / Forex

EUR/USD plonge sur un creux de 6 semaines face au chaos politique en France et à la Fed hawkish

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, Economie numérique, NFT

TON, la blockchain de Telegram, surpasse Ethereum

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, NFT

Recap : tous les projets web 3 qui ont levé des millions de dollars

Allemagne vs Ecosse Euro 2024
ACTUALITÉS

Allemagne-Ecosse – ce site offre une cote de 1.27 pour la victoire de la Mannschaft