Accueil Comment trouver un cabinet de fusions acquisitions ?
ACTUALITÉS, Autres informations financières

L’expertise d’Auris Finance dans les fusions et acquisitions d’entreprises

La nécessité d’une expertise pointue pour la réussite de l’acquisition ou la cession d’une entreprise

Pour une société qui souhaite racheter une entreprise en vue d’accroître ses parts de marché, une acquisition constitue toujours un investissement complexe et lourd.

Il faut en premier lieu faire une estimation aussi précise que possible de la valeur de l’entreprise mise en vente pour que l’opération soit réalisée moyennant un prix équitable. L’évaluation doit être faite en tenant compte notamment des éléments suivants :

  • La valeur du patrimoine de l’entreprise. Cette évaluation n’est pas forcément évidente, car certains éléments d’actifs peuvent être difficiles à évaluer en raison des fluctuations économiques. C’est notamment le cas en ce qui concerne les biens immobiliers, le fonds de commerce, les brevets déposés ainsi que les titres de participation ou de placement.
  • La rentabilité. Il faut faire une analyse de l’évolution du chiffre d’affaires et des bénéfices au cours de l’exercice écoulé ainsi que des prévisions fiables.
  • Les prix de cession demandés pour les entreprises ayant des caractéristiques similaires.
  • Après avoir fait une estimation fiable, il faut rédiger un acte d’achat préservant bien les intérêts de l’acquéreur. Cet acte doit contenir notamment les clauses suivantes : — des clauses de non-concurrence en vertu desquelles le vendeur s’engage formellement à ne pas faire concurrence à l’acquéreur de son entreprise.Il faut surtout faire en sorte qu’il lui soit interdit de détourner la clientèle de l’entreprise rachetée ; — des clauses de garantie de passif pour le cas des dettes n’apparaissent pas au bilan ou qui ne seraient pas suffisamment provisionnés seraient découvertes par l’acquéreur après le rachat.

    Ce type risque peut aussi être prévenu par une clause permettant à l’acquéreur d’exiger une réduction du prix devant être calculé en fonction du montant du passif occulte.

En outre, il est indispensable de vérifier si l’entreprise dont le rachat est envisagé est parfaitement en règle vis-à-vis des dispositions fiscales et sociales. Cette démarche permet en effet de réduire le risque de mauvaises surprises si cette entreprise est contrôlée par le fisc ou par l’URSSAF après son rachat. Elle peut être faite avec l’aide d’un spécialiste de la fiscalité et du droit social.

Par ailleurs, si l’acquéreur ne connaît pas bien le marché de l’entreprise rachetée, il doit se faire accompagner par un spécialiste ayant cette connaissance. Il faut aussi demander au vendeur les raisons pour lesquelles il met son entreprise en vente, surtout s’il n’est pas sur le point de prendre sa retraite.

En effet, dans ce cas, il est fréquent que la mise en vente soit en fait motivée par la mauvaise santé de l’entreprise, car une personne qui possède une entreprise prospère n’a pas de raison particulière de chercher à s’en débarrasser.

En ce qui concerne le vendeur, il a également besoin de l’intervention de personnes ayant des compétences pointues pour la réussite de son opération. Ces personnes peuvent notamment lui indiquer les raisons pour lesquelles il y a lieu de revoir l’estimation qu’il a déjà faite.

Ainsi, elles peuvent lui signaler que le prix peut être revu à la hausse, car la situation du marché est meilleure qu’il ne le pensait. Il en est de même si l’entreprise possède des brevets ou un portefeuille d’actions dont la valeur est sous-estimée.

D’autre part, elles peuvent faciliter ses démarches en indiquant notamment comment il peut aider l’acquéreur à motiver les collaborateurs d’entreprise et à obtenir l’adhésion de ses clients, de ses fournisseurs et de ses banquiers. Il faut en effet faire en sorte que l’image de l’entreprise soit maintenue.

Les services offerts par le cabinet Auris

Logo Auris FinancePour répondre aux besoins mentionnés ci-dessus, le cabinet Auris peut proposer aux dirigeants d’entreprises qui envisagent un rachat, une vente ou une fusion un accompagnement pendant toutes les phases du projet. Cet accompagnement comprend notamment les prestations suivantes :

  • une aide pour la recherche d’une entreprise mise en vente si l’acquéreur n’a pas encore trouvé d’offre pouvant lui convenir ;
  • une collecte d’informations concernant les objectifs ou du vendeur ou de l’acquéreur ;
  • une évaluation rigoureuse de l’entreprise faisant l’objet du projet de vente ou de fusion. Cette évaluation inclut bien entendu une analyse financière approfondie, mais aussi un examen de la structure de l’entreprise, des caractéristiques de son marché ou de sa clientèle ainsi qu’une étude de son attractivité.Le diagnostic est complété par une évaluation des perspectives de développement ainsi que par une étude de l’environnement économique et juridique. En effet, la prise en compte de l’environnement juridique et de son évolution probable est indispensable, car un changement législatif peut avoir une influence capitale sur les perspectives d’une entreprise.

    En ce qui concerne l’analyse financière, elle inclut notamment la détermination des bénéfices courants qui peuvent être réalisés après la mise à l’écart des éléments exceptionnels. Elle est complétée par l’élaboration de comptes prévisionnels pour l’exercice en cours et pour les années ultérieures;

  • une aide pour la rédaction de l’offre de reprise ou de vente et de l’acte d’achat. Cette aide comprend notamment l’intervention d’un avocat qui connaît parfaitement le régime juridique applicable à ce type d’opération ;
  • une assistance pour les négociations entre le cédant et l’acquéreur.

Enfin, il aide l’acquéreur à réaliser le financement de son projet en élaborant des documents conformes aux attentes des banquiers et des investisseurs. Ensuite, il aide l’acquéreur à rechercher des organismes qui seraient disposés à faire ce financement et à négocier avec eux.

Le cabinet Auris fait partie de l’ACIFTE qui est une association titulaire d’un agrément délivré par l’Autorité des marchés financiers. Il a par ailleurs de solides références, notamment ce qui concerne sa compétence dans les secteurs de l’intérim, de l’agroalimentaire et des services de nettoyage.

Ainsi, il a apporté son assistance au groupe RFG lorsque celui-ci a racheté la société Aramis. Il a également aidé le groupe RAS à réussir le rachat du cabinet de conseil en gestion des ressources humaines Concept Recrutement. Enfin, le groupe Talentpeople a bénéficié de l’intervention du cabinet Auris lorsqu’il a racheté la société Rh Winid.

Pour mieux connaître les services du cabinet Auris, il y a lieu de consulter son site le cabinet de conseil en fusion acquisition Auris Finance.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Dernières Actualités

ACTUALITÉS

Vous avez raté BRETT ? Voici Base Dawgz qui atteint 1 000 000 $

Listing de Dogwifhat sur Binance smog le prochain
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, NFT

5 cryptos avec un potentiel de listing sur Binance qui pourraient x100

Binance est sur le point de lister de nombreuses crypto mid caps. Cela pourrait donc lancer une nouvelle alt-coin season. Découvrez les cinq projets à fort potentiel de listing sur Binance cet été. Binance fait appel aux crypto mid cap Tout d’abord, il est important de souligner que les cryptos avec des capitalisations boursières petites...

ACTUALITÉS, Autres informations financières, Crypto-monnaies, Economie numérique, NFT

Les memecoins Boden profitent de la condamnation du fils Biden

Le meme coin “Hunter Boden” et les autres tokens inspirés par le président américain Joe Biden et son fils, Hunter, ont vu leur valeur exploser suite à la condamnation de ce dernier. Les memecoins Solana Boden explosent Le fils de Joe Biden, Hunter, a été condamné mardi pour détention illégale d’arme à feu. Dans la...

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, Economie numérique, NFT

Donald Trump veut que les Bitcoin restants soient minés aux Etats-Unis

crypto mème insolite
ACTUALITÉS

Les 9 memecoins pour tourner 100 euros en 25 000 euros

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, NFT

Base devient le 2ème plus gros L2 en TVL, sur quel token investir ?

PlayDoge lance le staking sur Ethereum
ACTUALITÉS

PlayDoge annonce le staking sur ETH après 4 millions $ levés