Accueil Binance.US résilie l’accord de rachat des actifs de Voyager Digital
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Binance.US résilie l’accord de rachat des actifs de Voyager Digital

Une semaine ne passe sans que l’industrie de la crypto-monnaie ne soit secouée par une surprise ou un buzz. C’est autour de Binance.US de s’inviter sur la table des surprises en annonçant la résiliation de l’accord d’acquisition de Voyager. Rappelons que le montant du rachat était de 1 milliard de dollars. En fait, la branche américaine a justifié sa décision par le climat réglementaire extrêmement tendu entre les régulateurs financiers et les entreprises crypto. Quel sera alors l’avenir de Voyager ?

Biance.US jette l’éponge dans l’accord de rachat de Voyager

En effet, les clients de Voyager Digital en faillite devront encore s’armer de patience dans l’espoir de recouvrer leurs fonds. Sûrement, il va falloir encore attendre pendant longtemps, alors même que les lueurs d’espoir reluisaient leur visage après l’accord d’acquisition d’actifs de 1 milliard de dollars de la société cryptographique par Binance.US. Qu’en est-il exactement ?

Pour ne pas longtemps attendre, Binance.US a résilié le deal de rachat de Voyager Digital, pourtant le Comité officiels des créanciers chirographaires de la plateforme venait de donner le feu vert pour cet accord. Il s’agit là d’un énorme coup de massue pour le prêteur de crypto-monnaie en faillite. C’est également dans une douleur extrême que la branche américaine de Binance a résilié cet accord qui lui donner tous les droits d’acquérir les actifs de Voyager Digital.

D’ailleurs, Binance.US a fait un tweet dans ce sens pour annoncer cette résiliation de contrat. Voici ce qu’il a écrit :

Alors que notre espoir tout au long de ce processus était d’aider les clients de Voyager à accéder à leur crypto, le climat réglementaire hostile et incertain aux États-Unis a introduit un environnement opérationnel imprévisible impactant l’ensemble de la communauté des affaires américaine.

Quelle est la principale motivation de ce rétropédalage ? Du moins, Binance.US a fait savoir que sa décision est justifiée par « l’incertitude et l’hostilité » du climat réglementaire aux États-Unis.  C’est la raison évoquée ci-dessus qui a poussé l’exchange crypto à jeter l’éponge. Pourtant, le misnistère de la justice américain s’opposait au rachat de Voyager par Binance.US.

Voyager Digital confirme la décision de Binance.US

Bien évidemment, Voyager Digital a pris acte de la posture de Binance.US à mettre fin à son accord d’acquisition de ses actifs à hauteur de 1,3 milliard de dollars. Le courtier en crypto en faillite n’a pas caché sa déception après l’annonce de la résiliation de ce deal d’achat. Pour ne pas courroucer les clients, Voyager Digital a promis de rembourser leurs fonds tout au long du processus de faillite en cours.

Dans le même temps, le Comité officiel des créanciers chirographaires de Voyager est déjà en train d’enquêter sur des « potentielles réclamations » contre la section américaine de Binance.

Dans un tweet, Voyager Digital a indiqué que :

Aujourd’hui, nous avons appris que Binance.US veut mettre fin à l’accord de rachat. Bien que cette décision soit décevante, le chapitre 11 nous permet la distribution directe d’argent et de cryptomonnaies aux clients via la plateforme Voyager. Conformément au plan, nous allons maintenant agir rapidement pour redonner de la valeur aux clients via des distributions directes. Nous fournirons plus d’informations sur les prochaines étapes et les actions que les clients doivent entreprendre dans les prochains jours.

Toutefois, Voayager Digital a tenu à rappeler certaines conditions définies dans l’accord d’acquisition des ses actifs. Par exemple, Biance.US est tenue de supprimer toutes les données des utilisateurs de Voyager. Encore plus, l’exchange crypto américain est tenu de fermer tous les comptes ouverts avec ces informations de base.

Retour sur les contours de l’accord de rachat d’actifs de Voyager par Binance.US

En juillet 2022, Voyager Digital décide de prévenir les faillites en se conformant à la loi du onzième chapitre sur les faillites. En effet, la société de crypto prêt Voyager Digital a accordé un emprunt au fond spéculatif des cryptos Three Arrows Capital. Mais, ce fond spécialisé n’a pas honoré son devoir de rembourser cette somme de 650 000 000 $ à Voyager Digital.

Malheureusement, ce coup dur a conduit cette plateforme à la vente aux enchères de ses actifs pour rétablir sa structure.  Alors, Voyager Digital et Binance.US ont signé un accord de rachat ; vu que FTX le plus offrant dans les achats était en faillite.

Suite à l’accord entre Binance et Voyager Digital, Binance aurait acheté non seulement tous les actifs de Voyager mais aussi sa clientèle. Même si la vente des actifs a été conclu à un montant d’un milliard $, il apparait que ses actifs valaient minimum 1,3 milliard $. Selon Brian Shroder, le PDG de Binance.US, ils auraient rendu la crypto des utilisateurs, dès que l’accord aurait été signé sur « le calendrier le plus rapide ».

Cependant, certains organismes en charge de la surveillance financière trouvent que cette opération ne respecte la réglementation cryptographique. Il s’agit précisément des régulateurs financiers et de la Securities and Exchange Commission. Toutefois, le tribunal avait donné son autorisation sur la grande partie de cet accord, il y a quelques jours ; pourtant un appel en cours d’élaboration était déjà lancé sur cette affaire. Le fait que Binance.US se retire de l’accord suite à un délai de quatre mois avait suscité de l’inquiétude au sein de Voyager Digital. Ainsi, le collectif des avocats de cette plateforme en chute a saisi le tribunal pour l’accélération du processus d’appel. Mais ils seront déçus plus tard de savoir que leur demande a été refoulée par le tribunal.

Notons que Voyager Digital fait malheureusement parti des nombreuses entreprises cryptographiques qui ont connu la chute ces derniers temps. Par conséquent, des milliers de clients ont eu beaucoup de regret parce qu’il ne pouvait plus avoir accès à leurs fonds. Or, Binance.US ne semble s’occuper que de ses propres intérêts en prétendant qu’il est seulement un « partenaire » de la marque internationale Binance.

Déception et panique pour le gouvernent américain

Le gouvernement américain avait autorisé une bonne partie de l’accord entre Voyager et Binance.US, malgré les craintes des clauses du contrat qui n’étaient pas en conformité avec le règlement. Pourtant, la plus part des créanciers avaient voté pour ce contrat, même le juge en charge des faillites Michael Wiles fait a voté pour.

Suite au désagrément de cette affaire, une association de créanciers a fait savoir son sentiment de déception. Du coup, ce comité a promis d’ouvrir des enquêtes afin de faire la lumière sur des réclamations faites par Voyager Digital. Par ailleurs, les avocats américains et la (SEC) Securities and Exchange Commission aurait bloqué la transaction. Selon eux, certains actifs concernés dans la société Voyager Digital à l’instar de jeton VGX seraient des valeurs mobilières non enregistrées.

En réalité, Binance.US avait réalisé une offre initiale en décembre dernier l’autorisait à se retirer du contrat avec Voyager Digital au cas où il n’était pas fiscalisé. Notons que le délai fixé pour cette fiscalisation était de 4 mois. De l’autre côté, les avocats de Digital ont dernièrement fait un dépôt à la justice, stipulant que l’échec de cet accord lui coûterait extrêmement cher. Concrètement, cet échec pourrait coûter environ 100 000 000 $ supplémentaires non seulement à Voyager Digital mais aussi à ses créanciers.

Voyager Digital : quel avenir ?

L’échec de l’accord entre Bianance.US et Voyager Digital a fait en sorte que celui-ci décide de distribuer directement des cryptos et des espèces à ses clients. Voyager faisait cette distribution à travers son propre site web. En fait, cette plateforme trouve quotidiennement des moyens nécessaires pour satisfaire les besoins de sa clientèle.

D’ailleurs, l’affaire suit son cours, les investisseurs peuvent patienter pour voir les changements qu’il y en aura. Surtout le monde des crypto-monnaies se développe en permanence par conséquent, des situations peuvent arriver de manière inattendue. En fin de compte, ce problème d’accord qui existe entre Voyager Digital et Binance .US interpelle davantage les investisseurs à rester permanemment informés.

En général, l’avenir des sociétés de crypto-monnaies reste critique aux États-Unis; à cause de l’accord qui a mal tourné entre Voyager Digital et Binance.US. Néanmoins, la sécurité a été renforcée par les régulateurs américains sur les services des crypto-monnaies et c’a pourra s’étendre afin de consolider la sécurité des autres transactions.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Benjamin Okala Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Benjamin Okala Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Titulaire d'une licence en sciences économiques obtenu à l'Université de Yaoundé II-Soa, Benjamin Okala est un rédacteur crypto-sphérique depuis plusieurs années. En 2020, il débute comme consultant en affaires dans divers projets du secteur bancaire liés à la gestion des données, l'analyse et l'intelligence artificielle. Benjamin a commencé très tôt à s'intéresser à la technologie blockchain et est actuellement un expert en Blockchain et DeFi.

Passionné de la crypto-monnaie et de blockchain, Benjamin propose sa riche expérience dans la rédaction de guides et d’articles dans le domaine des cryptos / NFT / DeFI / Metaverse... Sur Actufinance, il affiche toutes ses connaissances en tant que rédacteur de contenu expert, se consacrant à expliquer de manière simple et graphique différents concepts sur la technologie blockchain et tout l'écosystème qui l'entoure. Il nous dit toutes les choses les plus importantes que nous devrions savoir sur les protocoles DeFi.

Tout simplement, il traite des problèmes du secteur blockchain d'un point de vue journalistique. A titre de rappel, la technologie blockchain est l'un des outils les plus puissants dont nous disposons aujourd'hui. Elle a prouvé sa pertinence dans différents usages, transformant radicalement la façon dont nous faisons les choses. Explorer et développer davantage cette technologie évolutive nous mènera à un point où nous pourrons mieux interconnecter le monde.

Benjamin a travaillé avec plusieurs sites web sur les jeux d’argent, les réseaux sociaux et logiciel en plus d'être un travailleur indépendant. Lorsqu'il ne travaille pas (bien que cela n'arrive pas très souvent), il est possible de le trouver en train de lire ou de voyager.

Dernières Actualités

meilleur robot crypto Bonk Bot vs Floki Beta vs Wierner AI
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Les meilleurs robots de trading de crypto-monnaies – BONKbot vs Floki Trading Bot vs WienerAI

Sponsorisé

Le mouvement des Cat Coins gagne en force : KAI est-il le prochain Dogecoin ?

Si l’on en croit l’élan de la prévente, KAI pourrait bien être le prochain DOGE. KAI est une nouvelle crypto dotée de fonctionnalités d’intelligence artificielle, présentée sous forme de meme coin. Comme prévu, elle s’impose comme la nouvelle sensation crypto. KAI peut-il mener le rallye des meme coins ce mois-ci ? Si oui, qu’est-ce que...

crypto play-to-earn playdoge
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

La crypto PlayDoge s’attaque à une industrie de 248 milliards de dollars

Mardi 28 mai 2024 – Un nouveau memecoin Doge, PlayDoge, a levé 200 000 dollars dès les premières minutes de sa prévente. Les memecoins Doge et les cryptos GameFi de type play-to-earn (P2E) gagnent en popularité dans la crypto-sphère. PlayDoge, qui cible ces deux narratifs, attire l’attention des crypto-enthousiastes à la recherche du prochain Floki Inu. De plus,...

Mt. Gox déplace 9,6 milliards de dollars
ACTUALITÉS, Bourse, Crypto-monnaies

Mt Gox déplace 9,6 milliards $ en bitcoin – la baisse s’annonce ?

prévente crypto
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Plus que 5 jours avant la fin de la prévente à 15 millions de dollars !

SPONGE récompenses instantanées.
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

SPONGE offre désormais des récompenses instantanées au staking

Hausse de PEPE il transforme 460 dollars en 3,4 millions de dollars
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Hausse de PEPE : il transforme 460 dollars en 3,4 millions de dollars