Bourse : Le CAC 40 achève une semaine record !

0
111

Après avoir dépassé son ATH en début de semaine, le CAC 40 vient de clôturer une semaine historique. Avec une semaine ponctuée par 5 séances haussières et une série de 7 séances dans le vert à cheval sur la semaine précédente, l’indice parisien s’affiche à 7 040,79 points. Soit une hausse de 0,76 % sur la journée et de plus de 2,50 % sur la semaine.

Le CAC 40 au dessus des 7 000 points

Dès l’ouverture de la séance l’indice boursier français de référence a dépassé pour la première fois la barre des 7 000 points. Historique lorsque l’on sait que le CAC 40 existe depuis 1987. La suite de la matinée sera également haussière. A la mi-séance, l’indice se négociait autour des 7 030 points.

Après une seconde partie de séance également démarrée sur les chapeaux de roue, l’indice a atteint son plus haut point et désormais nouvel ATH (All Time High). Pour un niveau de 7 061 points, peu avant 15 heures. La demi-heure suivante aura été à la correction, avec un niveau qui allait se retrouver proche de celui de milieu de séance. Entre 15 heures 30 et la clôture, le CAC 40 est systématiquement resté dans un range compris entre 7 032 et 7 042 points.

En finalité, le CAC 40 aura réussi à faire tomber plusieurs barrières cette semaine : le record en clôture mardi soir, son record en séance le lendemain et enfin la barre des 7 000 points en cette fin de semaine.

La BCE : Encore catalyseur de la hausse ?

La BCE : Encore catalyseur de la hausse ? Une hausse également due aux récentes déclarations de la BCE. Avec un discours considéré comme accommodants par les investisseurs. Une banque centrale européenne qui s’affiche désormais loin des décisions prises ailleurs dans le monde. Si les banques centrales anglaises, australiennes, canadiennes et même américaines ont pris le parti de mettre fin aux mesures d’urgences de soutien de l’économie et ont de facto rehaussé leurs taux (ou annoncé le faire), la BCE semble toujours jouer la montre.

Une politique qui tient surtout compte des pays encore fragilisés par les mois de pandémie. Avec des économies encore fragiles qui pourraient flancher au moindre vent contraire.

Récemment, la BCE a annoncé que la suite du vaste programme d’achat mis en place pendant la pandémie et qui arrive à terme en mars ne sera étudiée qu’au mois de décembre. Quant à une hypothétique remontée des taux sur l’année 2022, les représentants de la BCE considèrent cette supposition comme improbable. Pour les investisseurs, ces annonces sont une aubaine. Elles expliquent aussi en grande partie l’engouement pour le CAC 40 ces derniers jours, malgré le retour de l’inflation.

Zoom sur les Valeurs du CAC en progression

Dans le détail sur cette journée de vendredi, 29 des 40 valeurs qui composent l’indice sont en hausse. Une hausse plus notable pour les entreprises suivantes :

  • Unibail Rodamco WE : + 5,10 %
  • Safran : + 5,03 %
  • Airbus : + 4,50 %
  • Wordline : + 3,81 %
  • Vinci : + 2,46 %

Les valeurs fortes de la place parisienne que sont Louis Vuitton ou Hermès ont aussi contribué à la hausse de la séance. Avec des hausses respectives de 2,37 et 1,25 %. Une hausse qui vaut d’ailleurs à l’action Hermès d’atteindre son plus haut niveau historique.

Dans les jours à venir, les marchés auront les yeux rivés sur la publication de données macroéconomiques de premier plan. Avec notamment les chiffres du retour à l’emploi ou le pourcentage de hausse du salaire moyen. Selon Reuters, les publications de ces chiffres sont attendues très bonnes. Avec une attente de création de postes à hauteur de 450 000, soit plus de deux fois plus qu’en septembre.