Accueil Crise financière : la BCE n’écarte pas le risque de crise systémique en Europe
ACTUALITÉS

Crise financière : la BCE n’écarte pas le risque de crise systémique en Europe

La BCE s’inquiète en coulisse du montant pharamineux des créances toxiques encore détenues par les banques européennes. Le ‘Daily Telegraph’ publie ainsi ce matin des extraits d’une note confidentielle peu rassurante de la banque centrale européenne : “Les coûts budgétaires encourus par les Etats pour éponger les créances toxiques pourraient être très importants, tant en termes absolus que par rapport aux PIB des pays membres”, relève le document, qui a été rédigé en prévision d’une réunion à huis-clos des ministres européens des Finances.

La BCE s’inquiète d’un risque de dérapage de la dette d’un certain nombre de pays et précise qu’une “réponse inadéquate” de leur part face à la crise “pourrait poser des risques au système bancaire européen dans son ensemble”, surtout si des banques transfrontalières sont impliquées.

Les marchés expriment d’ailleurs dejà ces doutes : les écarts de rendement des emprunts d’Etat ont augmenté ces derniers mois entre les pays jugés solides (Allemagne, France…) et ceux dont les finances publiques sont fragilisées par la crise bancaire (Grande-Bretagne, Suisse, Grèce, Irlande, Belgique…). En effet, les déficits budgétaires explosent un peu partout : ils pourraient atteindre 12% du PIB en Irlande et environ 10% en Espagne et en Grande-Bretagne d’ici à 2010 !

En réaction, les investisseurs réclament donc une “prime”, c’est-à-dire un taux d’intérêt plus élevé, pour détenir les emprunts de ces Etats fortement endettés. Les rumeurs, sans doute surfaites, de sortie de l’Euro de certains pays, circulent aussi depuis plusieurs mois sur les marchés…

La BCE s’appuie aussi dans sa note sur les récentes inquiétudes exprimées par le FMI : le fonds monétaire international a souligné la forte exposition des banques européennes aux actifs toxiques américains. Or, elle n’ont pour l’instant déprécié que pour 294 Mds$ de ces actifs contre 738 Mds$ pour les banques américaines… En outre, les banques de l’Union sont très exposées à l’Europe de l’Est (à hauteur de 1.600 Mds$), où les entreprises sont étranglées par la crise du crédit et la chute de l’activité.

Enfin, la dette des entreprises de l’Union est proportionnellement plus élevée (95% du PIB) qu’aux Etats-Unis (50% du PIB), ce qui augmente les risques de défaut de paiement en temps de crise.

En conclusion, la note de la banque centrale met en garde contre le “réel danger de course aux subventions entre les pays membres”, qui menace de pousser certains pays au surendettement. “Il est essentiel que les aides des Etats n’atteignent pas un niveau auquel elles posent des problèmes de surendettement ou de financement” de ces pays…

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Dernières Actualités

ACTUALITÉS

Vous avez raté BRETT ? Voici Base Dawgz qui atteint 1 000 000 $

Listing de Dogwifhat sur Binance smog le prochain
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, NFT

5 cryptos avec un potentiel de listing sur Binance qui pourraient x100

Binance est sur le point de lister de nombreuses crypto mid caps. Cela pourrait donc lancer une nouvelle alt-coin season. Découvrez les cinq projets à fort potentiel de listing sur Binance cet été. Binance fait appel aux crypto mid cap Tout d’abord, il est important de souligner que les cryptos avec des capitalisations boursières petites...

ACTUALITÉS, Autres informations financières, Crypto-monnaies, Economie numérique, NFT

Les memecoins Boden profitent de la condamnation du fils Biden

Le meme coin “Hunter Boden” et les autres tokens inspirés par le président américain Joe Biden et son fils, Hunter, ont vu leur valeur exploser suite à la condamnation de ce dernier. Les memecoins Solana Boden explosent Le fils de Joe Biden, Hunter, a été condamné mardi pour détention illégale d’arme à feu. Dans la...

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, Economie numérique, NFT

Donald Trump veut que les Bitcoin restants soient minés aux Etats-Unis

crypto mème insolite
ACTUALITÉS

Les 9 memecoins pour tourner 100 euros en 25 000 euros

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, NFT

Base devient le 2ème plus gros L2 en TVL, sur quel token investir ?

PlayDoge lance le staking sur Ethereum
ACTUALITÉS

PlayDoge annonce le staking sur ETH après 4 millions $ levés