Accueil Dexia : et pourtant, ses ratios prudentiels sont parmi les plus élevés d’Europe…
ACTUALITÉS

Dexia : et pourtant, ses ratios prudentiels sont parmi les plus élevés d’Europe…

Dexia annonce une perte nette de 3,32 Milliards d’Euros en 2008, supérieure aux 3 MdsE envisagés initialement du fait de dépréciations supplémentaires sur le portefeuille de RMBS américain. La banque ne versera pas de dividende.

Au quatrième trimestre 2008, la banque franco-belge a enregistré un Produit Net Bancaire négatif de -249 ME, pour un Résultat Brut d’Exploitation de -1,426 MdE et un résultat avant impôts de -2,874 MdsE ! La perte nette part du groupe ressort à -2,603 MdsE. Cela se traduit sur l’exercice entier par un PNB de 3,55 MdsE (-48,4%), un RBE négatif de -563 ME et une perte avant impôts de -3,88 MdsE. La perte nette s’établit donc à -3,32 MdsE après 629 ME de crédit d’impôt. Notons que le coût du risque a été multiplié par 20 entre 2007 et 2008, pour atteindre 3,29 MdsE.

Pierre Mariani, l’administrateur délégué et président du comité de direction de Dexia, a déclaré “Les résultats de l’exercice 2008 témoignent de l’ampleur d’une crise tout à fait exceptionnelle et de fragilités structurelles accumulées par Dexia au cours des dernières années. Ils portent en eux le coût de développements hasardeux, mal financés et tentés loin des bases et des métiers qui ont fait la force historique de la société. Alors que 2009 connaîtra un ralentissement macroéconomique sans précédent et que les marchés des actions et du crédit resteront très fortement perturbés, Dexia entend améliorer significativement son profil de risque à travers la mise en oeuvre de son plan de transformation, notamment par la cession en cours de FSA. Recentrée sur des métiers de base qui ont prouvé leur résistance, même au plus fort de la crise, et forte du soutien des États belge, français et luxembourgeois, Dexia, grâce à une mobilisation sans faille de toutes ses équipes, est en position de retrouver le chemin de la rentabilité”.

En 2008, la situation de Dexia en termes de capital bénéficie de l’augmentation de capital de 6 MdsE souscrite par les États belge et français ainsi que par les principaux actionnaires de Dexia. Fin 2008, le ratio des fonds propres de base (Tier 1) de Dexia s’établit à 10,6% et le ratio “core” Tier 1 à 9,6%. Ils comprennent tous les impacts résultant de la cession en cours de FSA Insurance et de la consolidation prudentielle des activités Financial Products de FSA qui, comme annoncé le 14 novembre 2008, représentent ensemble un impact négatif d’environ 350 points de base. Avec la garantie des États belge et français sur les actifs Financial Products, actuellement en cours de finalisation et d’approbation par la Commission Européenne, les ratios de solvabilité de Dexia sont à l’abri d’éventuelles pertes supplémentaires de l’activité Financial Products. Le ratio des fonds propres de base (Tier 1) à fin décembre 2008 ne comprend pas l’apport de capital de 0,4 MdE du gouvernement luxembourgeois annoncé le 30 septembre 2008.

“Dans un environnement toujours instable, la liquidité du groupe s’est graduellement améliorée depuis les difficultés rencontrées à la fin du mois de septembre et au début du mois d’octobre 2008 grâce à la garantie des États accordée le 9 octobre 2008. Ce soutien a permis à Dexia d’émettre, début février 2009, une obligation de 3 MdsE à échéance 2011 et a facilité l’accès aux marchés du refinancement ainsi que la stabilisation de la base de dépôts. Cette amélioration a, par ailleurs, été soutenue par la réduction délibérée de la production de nouveaux crédits et la diminution des tirages sur les lignes confirmées aux États-Unis. Dexia tirera parti de chaque opportunité qu’offrira le marché pour allonger l’échéance de ses sources de financement”, explique la banque.

Dexia confirme la série de décisions annoncée fin janvier “visant à améliorer le profil de risque du groupe, à se recentrer sur ses franchises de base et à adapter sa base de coûts”. L’établissement indique notamment que le processus de cession des activités d’assurance de FSA se déroule conformément au calendrier établi (clôture attendue au début du second trimestre 2009), tandis que l’activité Financial Products est intégrée à Dexia avant la cession de FSA et sera gérée par Dexia, qui en assure d’ores et déjà la liquidité. La situation de liquidité s’améliore progressivement grâce à l’effet combiné de la réduction délibérée de la production de nouveaux crédits, de la diminution des tirages sur les lignes confirmées aux États-Unis, de la garantie des États et de la stabilisation de la base de dépôts. Enfin la “réorganisation profonde des activités de trading” est en cours. Par ailleurs, le groupe poursuit la transformation des activités de Public and Wholesale Banking, avec un recentrage sur la franchise commerciale en Belgique, en France, au Luxembourg, en Italie et dans la Péninsule ibérique. Enfin, le plan d’économies de 600 ME d’ici 2011, dont 200 ME en 2009, est confirmé.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Dernières Actualités

memecoin AI explose
ACTUALITÉS

Les memecoins « AI » explosent : MemeAI, CorgiAI, WiernerAI

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, NFT

Les memecoins Ethereum explosent, WienerAI est le prochain x100 ?

Les memecoins Ethereum explosent alors que l’approbation des ETF ETH est sur le point d’être annoncée par la SEC. Les memecoins Ethereum reviennent en force Alors que les memecoins Solana étaient les stars depuis le début de ce bull market, le récent pump de +700 dollars de l’Ethereum en une journée aura relancé la machine...

crypto learn to earn
ACTUALITÉS

Cette prévente crypto BRC-20 explose les 1,5 million de dollars

La crypto Learn-to-Earn 99Bitcoins (99BTC) a levé 1,5 million de dollars lors de sa prévente grâce à l’intérêt croissant pour son protocole novateur. 99Bitcoins est un des premiers et plus renommés sites d’éducation sur le Bitcoin. C’est une ressource précieuse pour ceux qui désirent approfondir leurs connaissances sur le secteur des cryptos. Dans environ 4...

3 cryptos à suivre avant que le BTC n'atteingne 75500
ACTUALITÉS

Les 3 cryptos à suivre avant que le Bitcoin n’atteigne 75 500 dollars

taxes et fraude
ACTUALITÉS, Bourse et économie, Fiscalité / Impôts

Quid des dérives fiscales du fichier FICOVIE

Pump de 25 % - est-il trop tard d'acheter PEPE
ACTUALITÉS

PEPE grimpe encore de 25 % – Est-il trop tard pour acheter PEPE ?

Actualité économique, ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, Matières premières, NFT

Coinbase lance le trading de contrats à terme sur l’or et le pétrole, le début d’une révolution ?