Accueil Entretien avec Grégory Mager, Directeur Général Délégué de Maesa
Non classé

Entretien avec Grégory Mager, Directeur Général Délégué de Maesa

Boursier.com : Comment les difficultés conjoncturelles sont-elles ressenties chez Maesa ?

G.M. : Le Groupe Maesa est bien positionné pour résister à la conjoncture économique. Nous sommes moins vulnérable que d’autres à la conjoncture économique. Nous affichons en effet des éléments structurels de résistance : tout d’abord grâce à notre positionnement sur les marques ” distributeurs “. Ces produits, moins chers que les produits de marques classiques, sont privilégiés par les consommateurs durant les périodes où le pouvoir d’achat est mis à mal. D’autre part, nous permettons aux grands groupes de beauté de faire des économies avec la sous-traitance que nous leur proposons. Là encore, dans la période actuelle, les économies proposées interpellent ces partenaires. L’ ” outsourcing ” que nous leur proposons leur permet d’alléger considérablement leur structure.

Boursier.com : Mais la chute de la consommation finale doit tout de même vous concerner…

G.M. : Toutes les enseignes de distribution ont souffert fin 2008 et début 2009 et nos produits par voie de conséquence. Mais pour le Groupe Maesa, l’essentiel de la croissance provient désormais de la conquête de nouveaux comptes. L’effet taille joue en effet en notre faveur : nous n’étions pas en mesure de proposer par exemple ces prestations d’outsourcing aux grandes sociétés du secteur de la beauté lorsque nous ne réalisions qu’un chiffre d’affaires de 20 ME. Avec plus de 70MEUR de volume d’activité, nous possédons aujourd’hui la taille critique pour faire des propositions de plus grande envergures, pour des contrats plus importants. Cet ” effet taille ” nous permettra de poursuivre notre croissance en 2009.

Boursier.com : Etes-vous en mesure d’annoncer des prévisions au marché ?

G.M. : Nous y verrons plus clair en juin, concernant le chiffre d’affaires prévu à fin septembre 2009 (NDLR : Maesa clôture son exercice au 30 septembre). Aujourd’hui, ce que nous constatons, c’est un carnet de commandes qui progresse de 20 à 25% en Europe et qui se tient très bien sur l’activité ” packaging “. Nous avons annoncé de nouvelles ” conquêtes ” en Europe, comme Système U, avec une gamme solaire complète, ou encore Oviesse qui dispose de 350 points de vente en Italie. Aux Etats-Unis, nous sommes sur le point de signer avec un très grand groupe de prêt-à-porter, disposant de plus de 1.000 points de ventes. Les livraisons sont prévues pour s’étaler de septembre à novembre. Ce type de contrat se chiffrant à plusieurs millions de dollars est représentatif des partenariats que nous souhaitons mettre en place désormais.

Boursier.com : La prévision de 100 ME de chiffre d’affaires réaffirmée de façon invariable pour 2010 est-elle maintenue ?

G.M. : Nous la maintenons effectivement. L’objectif de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires sur l’exercice 2009/2010 est plus que jamais d’actualité, et sera atteint par croissance organique uniquement.

Boursier.com : Vous avez publié les résultats 2008 de Zorbit. Il en découle un complément de prix de 14,2 M$ sur cette acquisition. Est-il conforme à vos prévisions au moment de son annonce ?

G.M. : Oui c’est parfaitement en ligne. Le CA 2008 de Zorbit s’est établi à 45M$ et l’EBITDA a 6.5M$. Les 14.2M$ ont été payé à hauteur de 8.52M$ en cash et le solde en actions Maesa au prix de 28EUR. Le prix d’acquisition en cash s’établi donc à 20.5M$ et deux compléments de prix seront versés en fonction des profits de Zorbit en 2009 et 2010, toujours 60% en cash et 40% en action du groupe.

Boursier.com : Comment se déroule la mise en place des synergies ?

G.M. : Zorbit Resources va devenir Maesa Packaging le mois prochain et Zorbit Turnkey a été fusionné avec les équipes de Maesa Beauty depuis janvier. Toujours au premier trimestre, nous avons développé Maesa Packaging en Europe, avec la volonté d’appliquer en Europe ce que fait Zorbit aux Etats-Unis. Pour ce qui est de l’approvisionnement, l’ensemble des filiales du groupe utilise désormais les 55 personnes installées en Chine ainsi que le studio de design industriel basé à Los Angeles. Le Groupe Maesa compte désormais plus de 220 collaborateurs répartis sur 4 métiers, Maesa Beauty, Maesa Home, Maesa Promotions et Maesa Packaging.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre ma Question

1 Commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Dernières Actualités

Crypto-monnaies

Le prix du Pepe atteint un nouvel ATH – Le listing sur Coinbase confirmé ?

Sponsorisé

Découvrez Poodl Inu : Le token meme qui va potentiellement faire x100

Les tendances des meme coins sont très volatiles. Mais certains, comme Dogecoin et Shiba Inu, ont résisté à l’épreuve du temps. Est-ce qu’une autre meme coin a une chance de se joindre à cette liste ? Poodl Inu ($POODL) est une nouvelle crypto-monnaie canine qui montre des promesses. Voici une analyse du projet et pourquoi...

Sponsorisé

Le Casino Scorpion (SCORP) organise une autre grande offre promotionnelle, cette fois-ci avec un montant impressionnant de 250 000 $

Le très convoité Casino Scorpion (SCORP) et sa prévente se démarquent véritablement sur le marché. Son succès remarquable se manifeste par son rôle de leader dans l’industrie des casinos crypto en pleine expansion. Les systèmes de récompenses attrayants, tels que le staking quotidien en USDT, témoignent de l’enthousiasme significatif des investisseurs lors de la prévente...

Actualité bancaire, Banque, Bourse et économie, Crédits, Crypto-monnaies, NFT

Recap de la semaine : Tous les plus gros investissements dans le web 3

Images montrant un bull qui court entouré de memecoins
Crypto-monnaies

Les memecoins sont entrés en bull run bien avant le Bitcoin

Sponsorisé

Le giveaway de 250 000 dollars attire des milliers de participants à la prévente de SCORP

Crypto-monnaies

Vers une extension du procès de Ripple (XRP) ? La SEC demande un délai supplémentaire