Accueil Entretien avec Jean-Pierre Clamadieu, DG de Rhodia
Non classé

Entretien avec Jean-Pierre Clamadieu, DG de Rhodia

Boursier.com : La baisse du prix des matières premières ne semble pas encore s’être fait ressentir pour Rhodia…

J.P. C. : La forte baisse de la demande en fin d’année nous a empêché de bénéficier des impacts favorables de la baisse des prix des matières premières et de l’énergie constatée sur les marchés. Nous avons en effet consommé au quatrième trimestre des matières premières acquises à prix élevé un peu plus tôt dans l’année, ce qui a pesé sur la rentabilité du Groupe. Cette situation devrait perdurer jusqu’à la fin du au premier trimestre 2009.

Boursier.com : Comment s’explique le recul d’activité au quatrième trimestre ?

J.P. C. : Nous avons atteint un point d’inflexion lors du quatrième trimestre. La baisse du chiffre d’affaires enregistrée sur cette période résulte avant tout du décrochage de la demande, notamment sur les activités Polyamide, dont les volumes ont reculé de 31%. Nous avons toutefois été en mesure d’augmenter nos prix au quatrième trimestre, dans les mêmes proportions que lors des trimestres précédents… Au final, nous avons réussi à passer des hausses de prix de l’ordre de 10% en 2008, ce qui nous a permis de compenser la hausse des matières premières et de l’énergie.

Boursier.com : Un mot sur la situation financière de Rhodia ?

J.P. C. : Rhodia dispose de plus d’un milliard d’Euros de liquidités. La Trésorerie dépasse les 500 ME et nous disposons d’une ligne de crédit non tirée de 600 ME. Pour ce qui est de la dette, elle a diminué de 12% en 2008 et de plus de 30% sur les deux dernières années. La diminution en 2008 résulte en grande partie des efforts réalisés sur le dernier trimestre pour générer du free cash flow .

Boursier.com : Comment abordez-vous 2009 ?

J.P. C. : L’environnement économique reste incertain. Nous ne voyons pas de signaux tangibles de redémarrage de l’activité… Le rythme d’activité actuel reste bas, similaire à celui observé en décembre 2008. Je ne sais pas combien de temps la crise va durer, mais 2009 sera certainement une année difficile. Quoiqu’il arrive, notre objectif est de sortir renforcé de cette crise en mettant en oeuvre d’ores et déjà une série de mesures destinées à améliorer notre compétitivité.

Boursier.com : Vous ne donnez pas d’objectifs chiffrés…

J.P. C. : En 2009, la priorité sera donnée à la génération de Free Cash Flow. Pour ce faire, nous serons très attentifs à l’évolution de la demande, de façon à ajuster au mieux les niveaux de production de nos sites. Nous ne voulons pas voir nos stocks augmenter. Par ailleurs, nous allons réduire notre structure de coûts. Enfin, nous allons diminuer d’un tiers nos investissements avec un objectif compris entre 180 et 200 ME pour l’année 2009.

Boursier.com : Avec la forte baisse de la demande et donc des volumes, allez-vous baisser les prix ?

J.P. C. : Nous défendrons nos marges en 2009. Si nous avons augmenté nos prix en 2008, c’était pour faire face à l’inflation record des prix des matières premières et de l’énergie, mais l’environnement a complètement changé et nous allons ajuster progressivement nos prix à la situation des matières premières.

Boursier.com : L’effondrement des volumes dans les Polyamides vous oblige t-il à reconsidérer ce pôle ?

J.P. C. : Notre vision de ce marché a changé : nous observons désormais un déséquilibre structurel entre l’offre et la demande, du fait des baisses de consommation de Polyamide, en particulier dans le secteur du bâtiment aux Etats-Unis. Une restructuration du secteur est nécessaire, notamment aux Etats-Unis où existent les principales surcapacités.

Boursier.com : Pourquoi supprimez-vous le dividende ?

J.P. C. : Compte-tenu de la faible visibilité pour 2009 et de la priorité donnée à la génération de free cash flow, nous avons décidé de suspendre cette année notre politique de versement de dividende. Les efforts doivent être partagés par tous et nos actionnaires sont, eux aussi, sollicités.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Dernières Actualités

Actualité économique, Bourse, Bourse et économie, Crypto-monnaies, Finance d'entreprise, L'avis des experts, NFT

La demande en Bitcoin bientôt 5 fois supérieure à l’offre, quelles conséquences ?

propriété et taxes
Bourse et économie, Fiscalité / Impôts

Echapper à la plus-value immobilière, c’est possible ?

La réponse dépend de plusieurs facteurs, notamment du type de bien vendu, de sa durée de détention, de la situation personnelle du vendeur et de sa résidence fiscale.  Quelles sont les ventes concernées ? L’imposition des plus-values immobilières concerne les ventes de biens immobiliers situés en France, qu’il s’agisse de terrains, de maisons, d’appartements ou...

Crypto-monnaies, NFT

Des baleines ont abandonné des millions de dollars dans des bridges

D’après la société d’analyse Arkham Intelligence, des millions de dollars ont été abandonnés par des baleines sur différents bridges, dont probablement Vitalik. Des millions de dollars “oubliés” par les baleines ? Connected to @vitalikbuterin (receives 50 ETH from vitalik.eth) Amount stuck: $1.05 MillionTime stuck for: ~7 monthsAddress:https://t.co/0m6w8bQ5o0 Vitalik, if you own this address, PSA: you...

Sora Mala
Sponsorisé

Sora Mala dévoile une prévente unique “Envoyez au portefeuille”, alors que l’équipe s’apprête à lancer le premier meme AI en Webtoon.

lancement airdrop smog
Crypto-monnaies

Plus de 11 millions de quêtes achevées – Lancement de l’airdrop Smog Token

Bitcoin proche de son ATH - Smog et Scotti ai atteingent des sommets.
Crypto-monnaies, NFT

Les Runes font de nouveaux millionnaires, découvrez les meilleurs AirDrops

99bitcoins prevente learn to earn
Crypto-monnaies

Voici la prévente crypto préférée des whales après le halving