François Hollande a pour objectif la réduction des lourdeurs administratives

0
773

Une entreprise est obligée d’envoyer à l’administration près de 3.000 informations par an. François Hollande a annoncé jeudi qu’il en souhaite la réduction. Il y a, à la clé, des économies substantielles à la fois pour les entreprises et aussi pour les collectivités locales et autres organismes publics.

 Cette annonce est cependant qualifiée de serpent de mer. Le sujet était en effet déjà d’actualité sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing.

 Ainsi, au cours de 20 dernières années, et toujours dans le cadre de ces simplifications administratives, quatre structures se sont succédées.

 Il y eu d’abord, la Commission pour la simplification des formalités, lancée sous le gouvernement Rocard, puis en 1997, la Commission pour les simplifications administratives, ensuite la Délégation aux usagers et aux simplifications administratives en 2003, et enfin le Conseil de simplification en 2011.

 Au vu du nombre d’informations considérables toujours à la charge des entreprises, les choses n’ont donc guère évolué et ce malgré la création de ces nombreuses et éphémères commissions.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here