Accueil La proposition de loi anti-crypto de la sénatrice Warren s’affine
Autres informations financières, Crypto-monnaies

La proposition de loi anti-crypto de la sénatrice Warren s’affine

La plupart des acteurs cryptos s’accordent désormais pour dire que le secteur a besoin d’être mieux régulé. La question est maintenant de savoir comment et dans quel but. La sénatrice américaine Elizabeth Warren, elle, n’entend pas favoriser le développement de l’écosystème crypto. Son projet de loi a même une orientation anti-crypto et veut soumettre le secteur à des règles strictes. Le projet augmenterait aussi le pouvoir de la SEC sur les cryptos en classifiant ces actifs numériques en tant que securities. Décryptage.

Régulation crypto : pour protéger le secteur ou pour l’étouffer ?

Depuis la chute de l’exchange FTX, la question de la réglementation des cryptomonnaies est de plus en plus présente. Les utilisateurs et les investisseurs semblent demandeurs d’un cadre réglementaire plus adapté au secteur. Cela permettrait de mieux lutter contre les abus et éventuelles malhonnêtetés qui mènent trop souvent à des fiascos financiers.

Mais d’autres acteurs envisagent une régulation encore plus stricte. Cette fois, l’objectif semble davantage de lutter contre la crypto elle-même. C’est notamment le cas d’Elizabeth Warren, une sénatrice américaine aux positions anti-crypto.

En effet, la sénatrice démocrate considère la crypto comme un outil utilisé par les criminels pour faire du blanchiment d’argent et de la fraude fiscale. Ainsi, en septembre 2021, Elizabeth Warren avait publiquement qualifié la crypto de « nouvelle banque de l’ombre ». La cryptosphère serait donc un monde de malfrats aux yeux de la sénatrice.

Depuis la chute de FTX, Elizabeth Warren a encore durci son discours envers l’industrie crypto et appelle à de nouvelles règles “complètes” pour la réguler. Alors, comment espère-t-elle voir évoluer le secteur ?

La sénatrice Warren prépare une proposition de loi anti-crypto

La sénatrice Elizabeth Warren planche actuellement sur un projet de loi que l’on peut globalement qualifier d’anti-crypto. Le projet touche à différents aspects du secteur, notamment la régulation, la taxation, le climat et la sécurité nationale.

Dans l’ensemble, le projet de loi rendrait les choses plus difficiles pour les traders particuliers qui souhaitent investir en crypto. Par exemple, il prévoit d’imposer aux courtiers et aux plateformes d’échange crypto de fournir des états financiers audités.

Par ailleurs, le projet souhaite obliger les courtiers et les exchanges à disposer de fonds propres, à l’image des banques. Cela leur permettrait de mieux résister aux chocs financiers. Effectivement, l’affaire FTX a montré qu’une crise de liquidités peut très rapidement mener des entreprises à mettre la clé sous la porte.

En cela, Warren voudrait rapprocher les règles du monde crypto à celui des banques, mais sans toutefois lui accorder les mêmes droits. Par exemple, le projet de loi envisage d’empêcher les sociétés crypto d’utiliser les fonds des clients pour faire des investissements ailleurs. Or, c’est précisément ce que font les établissements bancaires.

Enfin, les exigences en matière de déclaration fiscale devraient également être renforcées avec le projet de loi d’Elizabeth Warren.

Un projet qui donne plus de pouvoir à la SEC

Un autre point majeur du projet de loi d’Elizabeth Warren, c’est qu’il classerait les cryptos dans la catégorie des “securities”, c’est à dire des titres financiers. Or, la question du statut des cryptos est un sujet aux implications majeures.

D’ailleurs, cette question est actuellement au cœur de plusieurs batailles judiciaires. La plus emblématique est sans doute celle qui oppose Ripple (la société en charge du jeton XRP) et la SEC (Securities and Exchange Commission). La SEC affirme ainsi que le jeton XRP est un security et reproche à Ripple de ne pas avoir respecter les règles correspondantes. La procédure entre Ripple et la SEC devrait prendre fin dans les prochains mois. Le jugement de cette affaire pourra ensuite servir de jurisprudence pour d’autres coins.

En tous cas, le projet de loi de la sénatrice Warren donne raison à la SEC. En tant que security, les cryptomonnaies seraient soumises aux mêmes règles strictes que les actions. Ce statut officiel augmenterait considérablement l’autorité réglementaire de la SEC sur le marché des cryptos.

« Comme la sénatrice Warren l’a déjà dit publiquement, elle travaille sur la législation de la crypto et estime que les régulateurs financiers, y compris la SEC, disposent d’un large pouvoir existant pour réprimer la fraude crypto et le blanchiment d’argent illégal. » Alex Sarabia, porte-parole d’Elizabeth Warren

La cryptomonnaie, security ou commodity ?

L’industrie crypto s’oppose à l’idée que les cryptomonnaies soient considérées comme des titres financiers (securities). Cela contraindrait les exchanges et les émetteurs de jetons à se conformer à plus de règles de protection des investisseurs et de divulgation.

Les acteurs de l’industrie sont globalement plus favorables à une réglementation en tant que commodity, ou marchandise. Ce statut est soumis à moins de règles et de bureaucratie, et placerait les cryptos sous la supervision de la CFTC (Commodity Futures Trading Commission).

D’autres encore préféreraient faire perdurer le flou actuel qui permet de “naviguer” entre la plupart des régulations financières. Ils pourraient ainsi disposer de plus de liberté pour expérimenter et innover, parfois peut-être aux dépends des clients et investisseurs.

Un autre projet de loi mené par le “Senate Agriculture Committee” propose de considérer les cryptos comme des commodities. Néanmoins, cette mesure a un déficit de popularité car elle compte un grand défenseur désormais gênant : Sam Bankman-Fried lui-même, l’ancien PDG de FTX…

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Kévin Comitogianni Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Kévin Comitogianni Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Kévin a suivi une formation d’ingénieur mécanique à l’Institut Mécanique des Sciences Appliquées (INSA) de Lyon. Après le diplôme, il a travaillé en France dans l’automobile puis dans le nucléaire pour EDF.  Par la suite, il s'est expatrié à Bristol en Angleterre où il a rejoint Atkins, en tant qu’ingénieur projet.

Après 10 ans dans l’ingénierie mécanique, il s'est réorienté pour devenir rédacteur web freelance en 2020. Cette activité lui permet de voyager tout en utilisant certaines compétences qu'il a acquises. A l’heure actuelle, il est installé en Italie, en Toscane. Il écrit pour des clients spécialisés principalement sur les thématiques suivantes : la crypto-monnaie, la blockchain, les NFT, le métavers, le P2E et la finance au sens large.

Les connaissances techniques acquises au cours de sa formation d’ingénieur l’aident à appréhender les aspects mathématiques associés à la blockchain et lui apportent la rigueur et le sérieux indispensables à tout rédacteur. Sa culture projet, quant à elle, lui permet d’organiser ses activités de manière à satisfaire le client en matière de qualité et de respect du planning.

Dernières Actualités

Autres informations financières

Surveillance des monnaies: La hausse du Bitcoin ($BTC) vise 40 000 $, la baisse 32 000 $ ; la Galaxy Fox ($GFOX) s’envole de 20 % alors que la prévente dépasse 400 000 $

Sponsorisé

L’avenir du Secteur des Crypto-monnaies : NuggetRush Fusionne les Jeux P2E, le Bitcoin Vise les 40 000 $

La demande croissante de Spot ETF a poussé le Bitcoin (BTC) près de la barre des 40 000 $. NuggetRush a dévoilé la toute première aventure play-to-earn dédiée à l’exploitation minière artisanale du monde réel. Des investisseurs enthousiastes ont acheté pour plus de 700 000 dollars de jetons NUGX. Les partisans du Bitcoin (BTC) visent...

bitcoin 40000 50000
Crypto-monnaies

Pump du Bitcoin au-dessus de 42 000 $ – BTC va-t-il atteindre 50 000 $ ?

Déjà sur une pente ascendante depuis plusieurs semaines, le Bitcoin n’arrête plus de grimper ! Son cours a franchi les 41 000 dollars, ce qui n’était plus arrivé depuis le mois d’avril 2022. Dans le sillage de la reine des crypto-monnaies, plusieurs autres tokens pourraient profiter de ce momentum haussier, en l’occurrence de jeunes projets...

Bourse et économie, Fiscalité / Impôts

Vendre 9 maisons en 13 ans ne fait un marchand de biens professionnel

terra classic monte
Crypto-monnaies

Terra Classic et Terra Classic USD explosent, mais les investisseurs stakent plutôt le Bitcoin ETF Token et le Bitcoin Minetrix

10 cryptos à acheter avant 2024
Crypto-monnaies

Décembre est là : 10 cryptos à acheter avant 2024

arthur hayes avis bitcoin
Crypto-monnaies

Arthur Hayes prédit que les capitaux chinois vont affluer vers le Bitcoin – 2 cryptos qui vont en profiter