Le marché boursier craint la hausse des taux d’intérêt

0
23

D’après la Réserve fédérale et la banque centrale américaine, plusieurs hausses du taux de référence seront à prévoir cette année. Ceci dans l’objectif de mieux maitriser l’inflation mais aussi d’augmenter les coûts d’emprunt qui sont au plus bas depuis 2020. Cette nouvelle fait néanmoins trembler le marché boursier surtout après la chute des actions en janvier.

Le taux de référence revu à la hausse

L’indice S&P 500 a reculé de 9% et le panier d’actions américaines est descendu sous le seuil des 10%, ce qui est une première depuis 2020. Après l’annonce de Jerome Powell, le président de la FED sur les hausses à prévoir, l’indice a clôturé avec une baisse de 0,2%. Si le marché boursier s’inquiète autant, c’est que les hausses peuvent entrainer un ralentissement de l’activité économique américaine. Pour les analystes, investir en bourse à ces conditions n’est pas des plus intéressants.

Dès lors que le taux d’intérêt de référence va suivre une courbe à la hausse, les coûts d’emprunt des banques et des prêteurs suivront. Résultat : les entreprises devront payer davantage pour le financement de leurs activités et vont engranger moins de bénéfices. L’intérêt des investisseurs pour les actions pourrait aussi retomber. De plus, l’éventualité qu’ils se tournent vers d’autres investissements et actifs moins risqués tels que les obligations n’est pas à exclure.

la hausse des taux d’intérêt n’est pas à craindre en soi puisque l’économie et les marchés du travail sont solides.

Un recul qui serait bénéfique

En augmentant le taux de référence, la FED espérer faire baisser l’inflation. Pour rappel, elle s’est accélérée au mois de janvier 2021 à a été considéré à l’époque comme étant le résultat d’une économie hyperactive post-confinement.  Cependant, l’inflation a perduré et a dépassé l’objectif à long terme de 2% énoncé par la FED.

Blair duQuesnay, conseiller en investissement chez Ritholtz Wealth Management estime que le recul des actions serait potentiellement bénéfique. En effet, une hausse des taux d’intérêts peut aider les entreprises à mieux calquer leurs valorisations, qui sont parfois exorbitantes, à la réalité.  Il ajoute que la hausse des taux d’intérêt n’est pas à craindre en soi puisque l’économie et les marchés du travail sont solides.