Accueil Sam Bankman-Fried fait appel contre la décision de révoquer sa caution et de l’incarcérer avant son procès
Crypto-monnaies

Sam Bankman-Fried fait appel contre la décision de révoquer sa caution et de l’incarcérer avant son procès

ceLes avocats de Sam Bankman-Fried, l’ancien directeur général de la plateforme FTX, ont déposé une demande de mise en liberté provisoire devant un tribunal de district américain. Ils insistent pour que leur client puisse rencontrer ses avocats plus fréquemment afin de préparer sa stratégie de défense en vue de son prochain procès.

Demande de libération provisoire en vue de préparer une stratégie défensive

Sam Bankman-Fried n’est autorisé à rencontrer ses avocats que deux jours par semaine dans une salle du palais de justice. Ses avocats estiment que ce temps est insuffisant par rapport aux sept jours par semaine qu’il consacrait auparavant à sa préparation de procès prévu en octobre 2023. Dans une lettre datée du 25 août, les avocats ont déclaré :

Pour préparer efficacement sa stratégie de défense, M. Bankman-Fried a besoin d’un accès permanent à un ordinateur connecté à Internet, notamment pour effectuer des recherches en ligne et examiner les documents de la procédure, en plus de pouvoir communiquer correctement avec ses avocats.

Ils ont également souligné que l’ordinateur portable fourni à Sam Bankman-Fried avait une autonomie limitée et qu’il n’y avait pas de prise de courant dans sa cellule pour le recharger. De plus, la connexion Internet mise à sa disposition était particulièrement faible. Avant sa détention, Sam Bankman-Fried consacrait entre 80 et 100 heures par semaine à sa défense.

Demande de libération provisoire en vue de préparer une stratégie défensive

Le département de la justice veut-il empêcher les experts de témoigner ?

Une nouvelle requête a été déposée devant les tribunaux de New York par le département de la justice américain pour interdire tous les experts nommés par Sam Bankman-Fried, alias SBF, fondateur déchu de FTX, de témoigner lors de son procès. Les avocats de SBF souhaitent quant à eux exclure un seul témoin proposé par le ministère de la justice, un expert en analyse financière.

Au total, Sept “experts” ont été écartés par le Department Of Justice, dont Lawrence Akka, un avocat britannique, Thomas Bishop et Joseph Pimbley, travaillant dans des cabinets de conseil, Brian Kim, expert en analyse de données et en médecine légale, Bradley Smith, professeur de droit, Andrew Di Wu, professeur adjoint, et Peter Vinella, présenté comme expert en services financiers.

Les raisons de ces rejets sont diverses ?  Le témoignage de Lawrence Akka devrait être refusé, car il porte sur la définition juridique de la notion de “trust”, une responsabilité qui incombe normalement au juge. Les dépositions de Brian Kim et Thomas Bishop ne fournissent pas suffisamment de détails sur la valeur ajoutée de leurs témoignages, en dehors de sujets généraux, ce qui est également interdit. Le témoignage du professeur de droit Bradley Smith est jugé superflu car il évoque des faits qui ne figurent pas dans les actes d’accusation. Joseph Pimbley, en tant qu’expert potentiel sur le code de FTX, est également jugé inutile.

De leur côté, Gary Wang et Nishad Singh, qui ont participé à l’écriture du code de FTX, seront appelés à témoigner par le gouvernement lors du procès. Ce sont des témoins compétents pour parler du code, selon le dossier du DOJ. Ce dernier semble vouloir contrecarrer fermement une éventuelle tentative de tromperie de la part de SBF. Du moins, refus de témoignage de Peter Vinella est également justifié par le DOJ, qui considère qu’il n’a pas suffisamment d’expérience ou d’expertise dans le domaine des cryptomonnaies.

Demande de mise en liberté : pour quelle procédure?

Lorsqu’une personne est placée en détention provisoire, il est possible de déposer une demande de mise en liberté. Cependant, la mise en liberté n’est pas un droit pour l’intéressé, mais une faculté pour le juge. La demande de mise en liberté peut être faite à tout moment de la procédure. La personne détenue ou son avocat peut déposer une demande de mise en liberté en adressant une déclaration au greffier de la juridiction compétente. Cette demande peut également être effectuée auprès du chef de l’établissement pénitentiaire, qui la transmettra au greffier.

Une fois la demande reçue, le juge d’instruction communique la procédure au procureur de la République afin qu’il puisse prendre ses réquisitions sur la mise en liberté. Le juge d’instruction peut alors décider d’accepter la demande et ordonner la mise en liberté de la personne détenue, ou transmettre le dossier et son avis motivé au juge des libertés et de la détention.

Le juge des libertés et de la détention doit statuer dans un délai de trois jours. S’il ne rend pas de décision dans ce délai, il est possible de saisir directement la chambre de l’instruction de la demande de mise en liberté. Cette dernière dispose alors de 20 jours pour statuer. Si ce délai n’est pas respecté, la personne est automatiquement remise en liberté.

La mise en liberté peut être ordonnée lorsque les conditions de la détention provisoire ne sont plus remplies ou lorsque la détention provisoire excède une durée raisonnable. Lorsqu’elle est accordée, la mise en liberté peut être assortie de mesures de contrôle judiciaire. En cas de refus de mise en liberté, il est possible de faire appel de la décision devant la chambre de l’instruction. L’appel doit être formé dans un délai de dix jours à compter de la notification de la décision. La partie civile ne dispose pas du droit d’appel en matière de détention.

Pour nous résumer, les avocats de Sam Bankman-Fried continuent de réclamer sa mise en liberté provisoire afin de préparer sa stratégie de défense. De leur côté, le département de la justice américain cherche à empêcher les experts nommés par SBF de témoigner lors de son procès. La demande de mise en liberté peut être déposée à tout moment de la procédure et peut être accordée lorsque les conditions de la détention provisoire ne sont plus remplies ou que celle-ci excède une durée raisonnable. En cas de refus de mise en liberté, il est possible de faire appel de la décision devant la chambre de l’instruction.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre ma Question

1 Commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Benjamin Okala Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Benjamin Okala Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Titulaire d'une licence en sciences économiques obtenu à l'Université de Yaoundé II-Soa, Benjamin Okala est un rédacteur crypto-sphérique depuis plusieurs années. En 2020, il débute comme consultant en affaires dans divers projets du secteur bancaire liés à la gestion des données, l'analyse et l'intelligence artificielle. Benjamin a commencé très tôt à s'intéresser à la technologie blockchain et est actuellement un expert en Blockchain et DeFi.

Passionné de la crypto-monnaie et de blockchain, Benjamin propose sa riche expérience dans la rédaction de guides et d’articles dans le domaine des cryptos / NFT / DeFI / Metaverse... Sur Actufinance, il affiche toutes ses connaissances en tant que rédacteur de contenu expert, se consacrant à expliquer de manière simple et graphique différents concepts sur la technologie blockchain et tout l'écosystème qui l'entoure. Il nous dit toutes les choses les plus importantes que nous devrions savoir sur les protocoles DeFi.

Tout simplement, il traite des problèmes du secteur blockchain d'un point de vue journalistique. A titre de rappel, la technologie blockchain est l'un des outils les plus puissants dont nous disposons aujourd'hui. Elle a prouvé sa pertinence dans différents usages, transformant radicalement la façon dont nous faisons les choses. Explorer et développer davantage cette technologie évolutive nous mènera à un point où nous pourrons mieux interconnecter le monde.

Benjamin a travaillé avec plusieurs sites web sur les jeux d’argent, les réseaux sociaux et logiciel en plus d'être un travailleur indépendant. Lorsqu'il ne travaille pas (bien que cela n'arrive pas très souvent), il est possible de le trouver en train de lire ou de voyager.

Dernières Actualités

Images montrant un bull qui court entouré de memecoins
Crypto-monnaies

Les memecoins sont entrés en bull run bien avant le Bitcoin

Sponsorisé

Le giveaway de 250 000 dollars attire des milliers de participants à la prévente de SCORP

Le très convoité Scorpion Casino (SCORP) et sa prévente se distinguent vraiment sur le marché. Son succès remarquable se manifeste par son rôle de leader dans l’industrie des casinos crypto en pleine croissance. Les systèmes de récompense attrayants, tels que le staking quotidien en USDT, témoignent de l’enthousiasme significatif des investisseurs dans la prévente SCORP...

Crypto-monnaies

Vers une extension du procès de Ripple (XRP) ? La SEC demande un délai supplémentaire

Le procès entre Ripple Labs et la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis continue de susciter des vagues en raison de ses possibles répercussions. Ces deux entités se livrent à une épreuve de force captivante, sous les projecteurs du monde de la finance et de la crypto-monnaie. Alors que la prochaine séance majeure est...

Forex Portugal
Bourse et économie, Devises / Forex

Le sort de l’EUR/USD devient incertain : BCE et rapport NFP pourraient avoir un impact décisif la semaine prochaine

Actualité économique, Bourse, Crypto-monnaies, L'avis des experts

D’après cet expert, le marché du Bitcoin va faire x10 grâce aux ETF – meilleur moment pour investir ?

Faille de FTX : Sam Bankman-Fried attendu devant la chambre américaine des représentants
Crypto-monnaies

SBF profite de son séjour en prison pour promouvoir Solana

Sponsorisé

Predict-To-Earn excite la communauté Crypto, des milliers de personnes se précipitent pour investir dans la prévente de Green Bitcoin (GBTC)