Accueil Sports et économie : Le report des JO coûtera cher au Japon
ACTUALITÉS, Autres informations financières

Sports et économie : Le report des JO coûtera cher au Japon

C’était l’événement à suivre cette année! Des milliers d’athlètes attendaient les JO de Tokyo pour se hisser au sommet de leur art cette année-là. Malheureusement, tout comme eux, les fans et les organisateurs  doivent patienter une année de plus pour voir les jeux olympiques.  Le report des JO, dû essentiellement par la pandémie du Covid, ne serait pas sans impact pour les organisateurs. Dans cet article, nous vous proposons de voir les conséquences du report du JO pour le Japon. 

Augmentation du budget: 2.5 milliards de plus pour 2021

A cause du report, il faudrait 2.5 milliards de dollars de plus pour organiser les JO en 2021

Quand le Japon avait bidé pour les JO en 2013, la commission japonaise pour les JO avait estimé que 7.3 milliards suffiraient pour organiser l’évènement mais en réalité ce budget était trop mince pour arriver à un set-up standard. En 2019, la même commission a annoncé un budget de 16.3 milliards pour l’événement;  une augmentation de 223% du budget initial. 

D’après l’agence presse japonaise Yomiuri Shimbun, le budget va être revu à la hausse et d’après ces sources, 2.5 milliards seront ajoutés au montant. Garder le personnel responsable de l’organisation et la nécessité de prendre en charge de nouvelles réservations explique l’augmentation du budget. Ces nouveaux chiffre ne prend pas en compte les mesures de prévention du Covid pour les athlètes car les réponses sanitaires devriaent être garanties par le gouvernement.

Contrairement aux prévisions de 5.35 milliards de dollars de l’économiste japonais katsuhiro Miyamoto, l’addition devrait moins salée car les organisateurs prévoient non seulement de réduire certaines dépenses jugées non essentielles mais l’annonce d’un vaccin promet en termes de retombées touristiques pour les JO en juillet 2021.

Le secteur touristique parmi les plus touchés

Le Japon n’atteindra pas l’objectif des 40 millions de visiteurs prévu en début d’année.

Avec cet événement d’envergure mondiale, les japonais s’attendaient à l’augmentation exponentielle des touristes dans le pays. Ce sera pas le cas! Déjà fragilisé par le Covid et les tensions avec Séoul, le report des JO a alourdi encore plus le bilan chaotique des recettes touristiques japonaises. 

Le plan d’attraction touristique tablait autour de 40 millions de visiteurs pour 2020 face à 31.9 pour l’année  2019 mais le Japon n’a vu que seulement 4 millions de touristes fouler le territoire au premier trimestre. Les données sont encore plus terribles car selon JNTO, au mois de septembre, il n’y avait uniquement que 13 700 touristes et 3800 touristes en juillet, le mois où l’on attendait la marée humaine.

 Cette situation tend à s’aggraver puisque le gouvernement a mis le bouclier pour des visiteurs venant de 9 pays de l’Asie Pacifique. Quand on connaît l’importance de l’effet d’entraînement du tourisme dans la création d’emploi au Japon (2.08 millions en 2019), on peut déjà sentir l’impact du report. 

Set-up standard: On parle d’un set-up lorsque la configuration de l’activité correspond au normes internationaux.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laura Dubois Editrice Senior

Laura Dubois Editrice Senior

Laura est éditrice de contenus pour Actufinance. Elle participe activement à la stratégie éditoriale du site, en collaboration étroite et quotidienne avec l’équipe des rédacteurs du site. Dans un premier temps, Laura a étudié les sciences politiques au collège universitaire de Sciences Po Reims, où elle obtient un Bachelor. Elle a ensuite mis le cap sur la Californie pour une année d'échange à la University of California, Santa Barbara (UCSB), où elle découvre le marketing digital. Puis, après un Master en Communications à Sciences Po Paris et plusieurs stages entre Paris et Marseille, Laura s’oriente vers le SEO et le marketing digital. Son VIE (Volontariat International en Entreprise) à Madrid lui permet ensuite d'acquérir des compétences plus poussées dans ces domaines, si bien qu'elle rejoint Actufinance en 2020. Laura est maintenant en charge des contenus des sites francophones de son entreprise.

Dernières Actualités

CorgiAI, BOOK of meme en tendance sur CoinMarketCap
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Ethereum baisse, mais les memecoins IA sont en feux

crypto à moins de un dollar
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Cette crypto à 0,00031 $ pourrait valoir 1 dollar après son listing

Vendredi 24 mai 2024– La prévente de Dogeverse (DOGEVERSE) touche à sa fin, se clôturant à 10 h UTC le 3 juin 2024. C’est donc la dernière opportunité pour les investisseurs de rejoindre ce réseau multi-blockchains avant son listing sur les exchanges. Dogeverse a déjà levé près de 15 millions de dollars en prévente, témoignant de sa grande popularité...

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, NFT

Recap : tous les projets web 3 qui ont levé des millions de dollars

Découvrez tous les plus gros investissements qui ont été effectués cette semaine dans le web 3 : Le L2 RWA Plume Network lève 10 millions Le layer 2 RWA et modular Plume Network a annoncé avoir levé pour 10 millions de dollars. Plume Network est la première chaîne native pour les RWA et accueille déjà...

EUR/USD forex
ACTUALITÉS, Devises / Forex

La correction de l’EUR/USD se poursuit face aux doutes sur la baisse des taux de la Fed

instant casino juventus football
ACTUALITÉS

Instant Casino s’allie à la La Vieille Dame – Juventus !

memecoin AI explose
ACTUALITÉS

Les memecoins « AI » explosent : MemeAI, CorgiAI, WiernerAI

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, NFT

Les memecoins Ethereum explosent, WienerAI est le prochain x100 ?