Accueil Vins et Spiritueux : le millésime 2005 bordelais sauve l’export français
Non classé

Vins et Spiritueux : le millésime 2005 bordelais sauve l’export français

La Fédérations des Exportateurs de Vins et Spiritueux (FEVS) a présenté ce matin son bilan de l’année 2008, qui s’est soldée par 9,31 Milliards d’Euros d’export, confirmant le statut de second secteur exportateur excédentaire français, derrière l’aéronautique mais largement devant la Pharmacie et l’Automobile. Les vins et spiritueux représentent 89% de l’excédent agroalimentaire français. Une performance robuste mais cependant en baisse de 0,3% par rapport à 2007, et fruit d’une tendance contrastée. La Fédération a en effet noté une dégradation de la situation en fin d’année, conséquence de la crise.

Par spécialités, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. Les exportateurs de vins traditionnels, dits “tranquilles”, enregistrent une croissance de 4,7% en valeur à 4,36 MdsE. Mais cette croissance est un trompe-l’oeil, puisqu’en volumes, la baisse ressort à -10,5% à 131 millions de caisses. La branche a bénéficié des expéditions des grands crus du millésime 2005 de Bordeaux qui avaient été largement valorisés, puisque 2005 avait été déclarée année exceptionnelle pour le vignoble. D’ailleurs le Bordelais est la seule région à afficher une croissance en valeur (hors vins de tables, +7% à 397 ME), sur une progression de 21,9% à 1,687 MdE. La Bourgogne voit ses exports reculer de 11,7% à 620 ME et les Côtes-du-Rhône enregistrent un reflux de 5,1% à 267 ME. Les autres vignobles sont également en baisse entre 2007 et 2008 en valeur.

Le Champagne a connu une année difficile, après les records de 2007. Il chute de 6,3% à l’exportation à 2,21 MdsE. Enfin les Spiritueux fléchissent en volume (-3,8%) et en valeur (-3,5%) à 2,55 MdsE, en particulier à cause du fléchissement du Cognac (-2%) après des années de croissance.

Même affaibli, le champion de l’export reste le Champagne, qui représente 24% de la valeur totale, devant le Cognac (18%), rattrapé en 2008 par le Bordeaux (18% également), et les vins de table et de pays (10%). Le principal client de la France à l’export demeurent les Etats-Unis (malgré une chute de 12,8% en valeur en 2008, à 1,73 MdE), devant la Grande-Bretagne (-2,7%, 1,52 MdE), l’Allemagne (+8,9% à 806 ME), la Belgique (-7,1% à 639,51 ME) et le Japon (+1%, à 476,75 ME). “Les prix moyens ont augmenté en 2008 pour la quasi totalité des catégories de vins et spiritueux, en raison du double phénomène de l’effet de change défavorable de l’Euro qui a poussé mécaniquement les prix à la hausse, mais parallèlement par la recherche continue de création de valeur à l’export, confirmant ainsi la premiumisation grandissante des marchés, malgré un contexte économique moins favorable”, commente la FEVS. Le marché asiatique confirme sont statut de “débouché incontournable” pour les exportations françaises, avec Singapour (+13,5% à 470 ME), ancré dans le top 10 et qualifié de “plaque tournante régionale”, tandis que la “Grande Chine” (Chine, Singapour, Hong Kong, Taiwan, Macao) devient globalement le 3ème débouché de la filière, avec 941 ME de ventes (+11%).

Le président de la FEVS, Claude de Jouvencel, est plutôt pessimiste pour l’année qui vient de démarrer, puisqu’il souligne “la nette dégradation de nos résultats sur le dernier trimestre 2008 ne fait que préfigurer la situation attendue en 2009”.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Dernières Actualités

Sponsorisé

Worldcoin a explosé de 700% en moins d’un an – Scorpion Casino est-il le prochain ?

Crypto-monnaies, NFT

Recap de la semaine : Tous les plus gros investissements dans le web 3

Découvrez tous les plus gros investissements qui ont été effectués cette semaine dans le web 3 : Mezo lève 21 millions de dollars Mezo, a Bitcoin L2 that lets HODLers earn yield, debuts after a $21 million Series A led by @PanteraCapital. https://t.co/BvfSutoyUg — Fortune Crypto (@FortuneCrypto) April 9, 2024 Alors que la course aux...

Top 5 Memecoin Ethereum et Solana au potentiel x100
Crypto-monnaies

Top 5 Memecoins Ethereum et Solana au potentiel x100

Alors que les prix de l’ETH et du SOL se consolident, leurs blockchains sont quant à elles le théâtre de naissances de certaines pépites censées exploser durant ce bull run. Voici les 5 projets explosifs pour les mois à venir. Dogeverse ($DOGEVERSE) Lancé le 8 avril dernier, ce memecoin à thème canin se décrit comme le...

Bourse et économie, Devises / Forex

L’EUR/USD s’écroule sur un creux de 5 mois alors que le Forex ne croit plus à la baisse de taux de la Fed

Sponsorisé

Le Casino Scorpion Lance la PinkSale Après une Prévente de 10 Millions de Dollars : Dernière Opportunité de S’Assurer des $SCORP Avant la Cotation le 15 Avril

99bitcoins prevente learn to earn
Crypto-monnaies

99Bitcoins Token : la nouvelle crypto Learn 2 Earn en prévente, est-ce le prochain projet BRC-20 à exploser ?

99bitcoins, la prévente lancée
Crypto-monnaies

99Bitcoins : le jeton enfin lancé à l’approche du halving