L’euro

    0
    372

    L’euro aussi appelée monnaie unique européenne est la devise officielle de 18 pays européens (Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Malte, Pays Bas, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Estonie, Lettonie). En 2014, la zone euro rassemblait plus de 324 millions d’habitants.

    Cette zone est destinée à s’agrandir au fur à mesure des années vers l’Est de l’Europe. Cependant, du fait de la crise économique et financière de 2008, de nombreux pays candidats ont repoussé leur adhésion à l’euro en raison de problèmes budgétaires. En effet, la crise des subprimes a conduit à un accroissement des déficits et parfois à une aide du FMI comme la Hongrie ou la Roumanie.

    Afin de pouvoir prétendre intégrer la zone euro, il faut respecter un certain nombre de contraintes. Il s’agit des critères de Maastricht :

    • Déficit public inférieur à 3% du PIB
    • Dette publique inférieure ou égale à 60% du PIB
    • Maîtrise de l’inflation
    • Indépendance de la banque centrale et stabilité de la monnaie du pays sur le marché des changes

    Ces critères sont particulièrement stricts et doivent être respectés, une fois l’adhésion à la monnaie unique européenne, via le Pacte de Stabilité et de Croissance qui fut mis en parenthèse officiellement du fait de la crise des subprimes.

    La monnaie unique européenne a remplacé dans les pays membres de la zone euro les devises nationales. La politique monétaire de la zone euro est influencée par la Banque Centrale Européenne (BCE).

    En période de crise et de déstabilisation de la monnaie unique européenne, les citoyens européens ont tendance à regretter leurs anciennes devises nationales qui, dans leur imaginaire, étaient plus solides. C’est ainsi que suite à la crise de la dette grecque, de nombreuses enquêtes ont souligné ce sentiment dans l’opinion.

    Suite à l’adoption de l’euro, de nombreux pays ont connu une très forte inflation suite au passage à une nouvelle devise, comme ce fut le cas de la Slovaquie en 2009 où les prix ont flambé.

    En dépit des nombreuses lacunes de l’euro et de la zone euro, notamment l’absence de gouvernance politique derrière la monnaie unique, le modèle de la construction européenne via l’adoption d’une monnaie unique a séduit de nombreux ensembles régionaux au cours des dernières années. Des projets d’union monétaire sont ainsi en marche dans le Golfe Persique et en Amérique Centrale. Cependant, ces projets, qui visent également à l’adoption d’une monnaie unique, sont encore à leur début.