la salle des marchés ou le front office

0
0

e front office exerce ses activités sur les marchés de capitaux en prenant des risques plus ou moins importants. Il a pour objectif la création de valeur mais il a aussi une vocation commerciale dans sa fonction d’intermédiation. Un front office réalise des opérations pour le compte des clients et pour le compte des fonds propres de l’établissement.

Définition

A l’intérieur d’une institution financière, deux grands types de front office se rencontrent. Le front office peut qualifier la salle des marchés de l’institution ou également désigner la gestion d’asset management (allocation d’actifs).

La salle des marchés

La Salle des Marchés constitue l’un des principaux services d’une banque d’investissement. Elle regroupe les différents services spécialisés permettant aux institutions financières d’intervenir sur les marchés de capitaux domestiques et internationaux.

Les opérateurs qui y travaillent sont chargés de prendre des positions sur les marchés d’actifs pour le compte de l’établissement ou de la clientèle.

Les opérateurs sont généralement segmentés par grande catégories d’activité. On y retrouve ainsi, la trésorerie euros et la trésorerie des devises OUT, les titres d’état avec les Spécialistes en Valeurs du Trésor, les commodities (matières premières) ou les actions.

Les activités et les métiers exercés en salle des marchés sont à forte valeur ajoutée et sont également très différents les uns des autres.

Les activités et les métiers exercés en salle des marchés

L’originateur est à l’origine des valeurs mobilières. Il a pour clientèle les entreprises au sens large : entreprises internationales ou nationales, publiques ou privées, des groupes multinationaux jusqu’aux grandes PME. Son rôle consiste à trouver les financements les plus appropriés aux moments les plus importants de la vie financière de l’entreprise. Comme beaucoup de métiers bancaires, l’originateur est un technico-commercial. Il a une double mission : aller chercher les mandats et monter les opérations.

Le Day Trader est un intervenant qui prend quotidiennement des positions à l’achat ou à la vente sur les différents marchés d’actifs. Il anticipe les variations de cours à tout instant et profitent des plus faibles écarts de cours pour engranger des plus-values.

L’arbitragiste effectue des opérations en sens inverse sur deux marchés différents, également deux échéances du même produit. L’arbitragiste intervient souvent de manière massive. Sa rapidité d’intervention est essentielle.

Le métier de broker consiste à négocier des actifs pour le propre compte de l’établissement ou pour le compte des clients.

Le front office et les fonctions de support

Le Front-Office dispose également de fonctions supports avec des analystes économiques et techniques dont le rôle essentiel est de conseiller leurs clients en leur fournissant des informations fiables et mesurées sur des entreprises cotées et/ou sur des secteurs d’activité. Le Front-Office utilise également les services des ingénieurs financiers, chargés de mettre en place de nouveaux produits et de nouveaux outils ou d’informaticiens spécialement dédiés.

L’asset management

L’activité d’asset management est la seconde appellation de front office utilisée régulièrement dans le monde financier.

L’asset management est la recherche d’un équilibre entre le risque et le rendement optimal des investissements, compte tenu de l’environnement économique et financier anticipé.

L’allocation d’actifs financiers est l’un des principes fondamentaux de la gestion de portefeuille. Elle consiste à repartir les investissements en actifs monétaire, obligataire ou action. Le gérant d’Opcvm, qui est le collaborateur de référence de l’asset management, a pour mission de faire des choix d’investissement ou de prendre des positions pour assurer une juste valorisation des actifs gérés, en respectant la législation en vigueur et le cadre déontologique fixé.

Il a aussi pour tâche le suivi «administratif» de la société dont il a la charge et l’information des tiers (conseil d’administration, souscripteurs) sur sa gestion.

Enfin, il a un rôle d’appui commercial, en particulier dans la gestion des fonds dédiés.

Mise à jour le 07/03/2012

lire aussi…

La loi bancaire et les principales directives

Les activités bancaires traditionnelles

La banque de marché et d’investissement

La gestion des flux monétaires

La gestion des flux d’investissement

L’organisation de la banque d’investissement

La gestion collective

Les systèmes de compensation et de règlement

La gestion des risques

La bancassurance

Les métiers bancaires

La comptabilité et le résultat bancaire

Sommaire intégral du Guide de la Banque