Accueil Cryptomonnaies : Vers une redéfinition des frontières du minage ?
ACTUALITÉS, Bourse et économie

Cryptomonnaies : Vers une redéfinition des frontières du minage ?

Si la Chine occupe le devant de la scène depuis un long moment en ce qui concerne le minage des cryptomonnaies, de nombreux acteurs souhaitent obtenir une part plus importante du gâteau. C’est notamment le cas de l’Iran, état qui fait beaucoup parlé de lui ces dernières semaines sur les questions de monnaies virtuelles.

La cartographie actuelle : une domination de la Chine

La cartographie actuelle : une domination de la Chine Une étude du CCAF (Cambridge Centre for Alternative Finance) mettait en début d’année en évidence une cartographie de la répartition du hachage à l’échelle mondiale. Pour les non-initiés, le hachage désigne des opérations mathématiques et cryptographiques produisants ce que l’on nomme communément une signature (ou empreinte). Dans le cadre des cryptomonnaies comme le Bitcoin, il s’agit de sécuriser le transfert d’informations entre deux systèmes. Plus schématiquement, le hashrate permet de quantifier la puissance de minage d’une machine.

Cette cartographie mettait en évidence une ultra domination de la Chine avec plus de 65 % du hashrate mensuel moyen. Les pays qui occupent les deuxièmes et troisièmes marches du podium sont les Etats Unis et la Russie, avec un pourcentage mensuel moyen respectif de 7,2 % et 6,9 % du hashrate mensuel moyen mondial. L’écart est donc extrêmement conséquent.

Bon à savoir : Le hashrate en provenance de France est d’à peine 0,2 %. Cela est principalement du au fait que la rentabilité du minage dans des pays ou l’électricité est très cher est très faible voire négative.

Néanmoins, l’étude note que la part de la Chine dans le minage mondial tend à diminuer comme en atteste également l’étude. Celle-ci précise en effet qu’en l’espace de 10 mois, le hashrate mondial moyen de la Chine est passé de 75 % à 65 %.

L’Iran : Vers une redéfinition des frontières du minage mondial ?

Depuis de longues semaines, l’Iran cherche à réguler l’activité du minage du Bitcoin. Ce fut notamment le cas avec la fermeture de plus de 1 000 fermes de minage il y a quelques semaines. Deux raisons expliquent notamment ce choix. La première est fiscale. Le gouvernement souhaite en effet mettre en place une taxation de l’électricité utilisée pour le minage du Bitcoin. La seconde est stratégique, depuis que les centrales électriques du pays sont autorisées à miner des cryptomonnaies et notamment du Bitcoin.

C’est selon cette logique que l’état s’apprête à installer des Antminers (machines pour miner du Bitcoin) dans 3 centrales du pays. Si aucune communication n’a filtré sur l’utilisation exclusive ou non de ces centrales pour le minage du Bitcoin, la puissance cumulée annoncée est de l’ordre de 6 000 MegaWatts, soit l’équivalent de 60 millions de TeraHash. Le hashrate moyen du Bitcoin est actuellement de l’ordre de 140 millions de TeraHash par seconde. En déployant ces trois centrales au minage exclusif des cryptomonnaies, l’Iran pourrait passer à l’échelle mondiale au deuxième rang des plus gros pays mineurs de Bitcoin. Au dessus de 30 % du trafic mondial alors que celui-ci n’est actuellement que d’à peine 4 %. Une révolution dans le monde des monnaies virtuelles et dans le paysage du minage.

La cryptomonnaie : un actif géopolitique ?

La cryptomonnaie : un actif géopolitique ? Si vous souhaitez investir dans les cryptomonnaies, le principal argument que l’on vous avancera est la décentralisation du Bitcoin et des autres cryptomonnaies. Si ceci n’est pas totalement vrai, elle peut facilement s’entendre par l’absence d’existence d’un organe central de contrôle des monnaies virtuelles. Pour des pays comme l’Iran ou le Venezuela, les cryptomonnaies permettent en partie de contourner les embargos et les injonctions américaines.

Si l’Iran investit aujourd’hui massivement sur les cryptomonnaies, c’est avant tout pour contourner l’impossibilité d’utiliser le système de paiement international SWIFT. Ce retrait du dispositif a été voulu par Washington. Cette déconnexion assortie à l’embargo est préjudiciable pour l’importation comme l’exportation de marchandises. Seule la Chine peut se permettre de résister à une guerre économique avec les Etats-Unis. Elle reste d’ailleurs le seul partenaire commercial de l’Iran sur le pétrole.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Romain Boyer Rédacteur Web

Romain Boyer Rédacteur Web

Après une licence en économie, un master en management stratégique à l'IAE de Bordeaux, Romain s'est lancé dans la rédaction web. Toujours en veille des aspects techniques et de nouvelles pratiques sur son métier, il écrit sur les thématiques liées à sa formation : finance, économie, immobilier. Romain travaille en tant que rédacteur web SEO depuis près de 5 ans, et publie régulièrement sur Actufinance.

Depuis 2022, il porte aussi la casquette de Consultant SEO et réalise des audits de sites internet pour ses clients. Issu d’une formation économique avec une licence validée à l’Université de Bordeaux et un master en école de commerce (IDRAC Bordeaux), il est rédacteur immobilier et finance. Poussé dans le bain des actifs numériques, il s’intéresse au potentiel disruptif qu’offrent ces actifs.

C’est ainsi dans une démarche de démocratiser l'usage et la compréhension des cryptomonnaies que Romain collabore avec Actufinance. Lorsqu’il ne traite pas de l’actualité crypto, il rédige des guides complets sur le trading, les actions à fort potentiel ou encore les manières de diversifier son portefeuille d’actifs. Il s'est également spécialisé dans les jeux d'argent en ligne et il rédige quotidiennement des guides et avis casinos.

Dernières Actualités

declaration crypto 2024 - comment faire
ACTUALITÉS

Déclaration crypto 2024 – comment procéder si vous avez 305 euros de profit ?

ACTUALITÉS

Solana surperforme et pourrait atteindre 200 dollars d’ici à la fin du mois

La crypto Solana surperforme tous les autres gros actifs cryptos avec un +27% sur les 7 derniers jours. Selon des experts, il pourrait atteindre les 200 dollars avant la fin du mois. Solana performe plus que tous les autres actifs. S’il y a bien un alt-coin qui se démarque de plus en plus dans l’univers...

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, NFT

L’innovation de Chainlink avec ces institutions va révolutionner les actifs financiers

La Depository Trust and Clearing Corporation (DTCC) a annoncé un pilote nommé Smart NAV pour construire un écosystème interopérable pour les actifs financiers crypto avec Chainlink. Chainlink lance un pilote avec la DTCC La Depository Trust and Clearing Corporation (DTCC) est un leader dans les marchés financiers depuis plus de 20 ans et organise des...

Avis Formation Paul crypto recherche - est-ce fiable comme formation
ACTUALITÉS

Avis Paul Crypto recherche : formation fiable ou arnaque ?

gamestop gameover
ACTUALITÉS

GameOver pour GameStop – Ce meilleur memecoin relève son game

slothana binance sloth htx
ACTUALITÉS

Slothana sera listé sur HTX – On se rapproche de Binance !

ico eth Wiener atteint 2 millions de dollars
ACTUALITÉS

Les investisseurs injectent 2 millions de dollars dans l’ICO ETH Wiener AI (WAI)