Accueil Effondrement de l’UST : inculpation du co-fondateur de Terra Labs et de 9 autres membres en Corée du Sud
Crypto-monnaies

Effondrement de l’UST : inculpation du co-fondateur de Terra Labs et de 9 autres membres en Corée du Sud

L’affaire Terra continue de secouer la sphère cryptographique après le début de l’nquête il y a de cela près d’un an. Alors que Do Kwon attend d’être jugé au Monténégro, c’est au tour de Daniel Shin, un co-fondateur de Terraform Labs d’être inculpé par les autorités sud-coréennes.  Neuf autres membres de l’empire crypto déchu ont été inculpés pour un certain nombre de chefs d’accusation. Si Hyun-Seong Shin et sept personnes sont accusés de commerce illégal, deux autres membres aux liens étroits avec Terra (LUNA) doivent répondre des actes d’abus de confiance.

Les autorités sud-coréennes décident d’inculper 10 autres personnes dans l’affaire Terra

Les autorités sud-coréennes décident d’inculper 10 autres personnes dans l’affaire Terra

Si l’on s’en tient à une information relayée par Bloomberg, Shin Hyung-Seung , très connu sous le nom de Daniel Shin a été inculpé par l’unité des crimes financiers du bureau des procureurs du district de Séoul. Il est à noter que Daniel Shin est l’un des co-fondateurs de la plateforme Terraform Labs, ayant travaillé en collaboration directe avec Do Kwon depuis l’année 2018.

Seulement, Shin Hyung-Seung n’est pas la seule tête qui vient d’être tombée dans cette rocambolesque affaire de l’effondrement de l’UST. Neuf autres personnes proches de l’administration de Terra ont été inculpées en Corée du Sud pour plusieurs chefs d’accusation. Les autorités sud-coréennes leur reprochent d’avoir enfreint à la réglementation en vigueur au sujet des marchés des capitaux.

Aussi, ces membres sont accusés de transactions illicites, de fraude, de détournement de fonds et d’abus de confiance. Tout ceci a lamentablement contribué à l’effondrement de l’UST. De manière simple, la justice sud-coréenne accuse les membres de Terraform Labs d’avoir fait des promesses fallacieuses aux investisseurs. Leur technique consistait alors à mettre en place des publicités mensongères pour attirer un plus grand nombre d’investisseurs.

A la suite de l’inculpation de Daniel Shin et de 9 autres personnes, les autorités sud-coréennes ont décidé de geler leurs avoirs qui équivalent à 184,7 millions de dollars, soit 246,8 milliards de wons. Parallèlement, ils sont d’avoir généré des bénéfices de 347 millions de dollars, soit environ 460 milliards de wons coréens sur le dos des investisseurs. Toujours dans l’affaire Terra, une opération de saisie d’actifs de 160 millions de dollars a eu lieu le mois dernier.

Daniel Shin risque-t-il une peine de prison ?

Depuis l’année dernière, les procureurs demandent un mandat d’arrêt à l’encontre de Daniel Shin au motif qu’il présente un risque de fuite. Malheureusement, un tribunal a rejeté cette demande à la suite de la plaidoirie des ses avocats. Malgré cela, les procureurs sont revenus à la charge au mois de mars dernier  pour demander une fois de plus l’arrestation de l’ex-dirigeant de l’écosystème Terra. A noter que les avocats de Hyung-Seung Shin avaient déclaré que leur client ne travaillait plus pour Terraform Labs depuis 2020. Donc, il n’est pas impliqué dans la chute catastrophique de la blockchain Terra en 2022. Son avocat avait alors déclaré ceci :

Daniel Shin n’a rien à voir avec l’effondrement, car il avait quitté l’entreprise 2 ans avant les retombées. Il est retourné volontairement en Corée du Sud immédiatement après l’effondrement et coopère fidèlement avec l’enquête depuis plus de 10 mois, espérant contribuer au rétablissement des faits.

Par ailleurs, le directeur de l’équipe conjointe des crimes financiers du district sud de Séoul, Dan Sung-Han, a mené l’enquête sur la déchéance de Terraform Labs. Pour lui, Daniel Shin reste le plus grand coupable de cet effondrement de l’UST. Selon l’enquête le co-fondateur du système Terra a vraisemblablement été un acteur majeur dans la fraude financière par rapport au PDG Do Kwon qui a été arrêté au Monténégro. En tenant compte de l’investigation de l’équipe de Séoul, Daniel Shin a occupé le poste de superviseur de la planification et de la promotion du stablecoin et de l’entreprise crypto associée. Il laissait croire que Terra peut âtre utilisé comme un moyen de paiement dans le monde entier.

Dans Sung-Han a ainsi fait une déclaration très grave. La-voici :

Après enquête, il a été révélé que Terraform Labs, la plate-forme qui dirigeait une entreprise de pièces stables basée sur la blockchain, était une fabrication depuis le début.

D’après les procureurs de Corée du Sud, il existe des preuves tangibles selon lesquelles Daniel Shin et terraform Labs savaient bien que les jetons Tera ne pouvaient servir de méthodes de paiement. Le conseil juridique de Shin a répliqué à cette accusation en indiquant que les autorités financières n’avaient pas une vision claire sur cette question au moment de l’introduction de Terrra.

Des retombées juridiques mondiales dans l’affaire Terra

Le marché de la crypto-monnaie connaît depuis environ un an un véritable choc à cause de la chute de Terra. Les enquêtes sur cette fameuse affaire se poursuivent quotidiennement. Le tribunal de Séoul a prononcé son verdict à propos de token LUNA. Quelques jours plus tôt, surviennent des inculpations des autorités de  la Corée.  Ce verdict du tribunal de Séoul nous renseigne que les lois sur le marché des cryptos n’étaient pas directement relevées par le token. En plus token LUNA ne figurait pas dans la catégorie des valeurs mobilières.

Nous rappelons que Terra est parmi les écosystèmes qui utilisent les stablecoins algorithmiques. Curieusement, le stablecoin natif UST de Terra a connu une perte de son encrage au dollar au mois de mai 2022. Ceci suscitera de la panique dans l’univers des crypto-monnaies. Cette panique c’est aggravée avec l’incapacité du token de ressaisir sa parité avec le dollar. Cette défaillance  a malheureusement conduit à une chute  de Terra.

Par ailleurs l’ancien PDG de Terra Do Kown figure parmi les accusés de cette affaire. Ce dernier est appelé à répondre de ses actes à la SEC. Parmi les accusations à son encontre, nous pouvons citer la falsification des documents.

Le projet Terra : de quoi est-il question ?

Le but du projet Terra consistait à établir un lien entre les vendeurs et les acheteurs, avec une devise bien stable via la plateforme blockchain.  Par la suite, cette entreprise a décidé de lever les fonds sans respecter le règlement. Daniel Shin a été inculpé concernant le projet Terra. Le mensonge peut prendre plusieurs  formes mais la vérité finit toujours par jaillir. C’est grâce aux enquêtes que nous avons appris que Daniel Shin a abusé à propos du projet Terra.

Le blockain avait des consommateurs partout dans le monde, surtout des consommateurs américains et asiatiques. En plus, le projet terra était en partenariat avec Amazon. La chute de Terra a réellement impacté le marché mondiale parce que ce projet avait beaucoup de partenaires dans le monde. Les inculpations observées montrent à quel point cette affaire sera traitée avec rigueur.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Benjamin Okala Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Benjamin Okala Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Titulaire d'une licence en sciences économiques obtenu à l'Université de Yaoundé II-Soa, Benjamin Okala est un rédacteur crypto-sphérique depuis plusieurs années. En 2020, il débute comme consultant en affaires dans divers projets du secteur bancaire liés à la gestion des données, l'analyse et l'intelligence artificielle. Benjamin a commencé très tôt à s'intéresser à la technologie blockchain et est actuellement un expert en Blockchain et DeFi.

Passionné de la crypto-monnaie et de blockchain, Benjamin propose sa riche expérience dans la rédaction de guides et d’articles dans le domaine des cryptos / NFT / DeFI / Metaverse... Sur Actufinance, il affiche toutes ses connaissances en tant que rédacteur de contenu expert, se consacrant à expliquer de manière simple et graphique différents concepts sur la technologie blockchain et tout l'écosystème qui l'entoure. Il nous dit toutes les choses les plus importantes que nous devrions savoir sur les protocoles DeFi.

Tout simplement, il traite des problèmes du secteur blockchain d'un point de vue journalistique. A titre de rappel, la technologie blockchain est l'un des outils les plus puissants dont nous disposons aujourd'hui. Elle a prouvé sa pertinence dans différents usages, transformant radicalement la façon dont nous faisons les choses. Explorer et développer davantage cette technologie évolutive nous mènera à un point où nous pourrons mieux interconnecter le monde.

Benjamin a travaillé avec plusieurs sites web sur les jeux d’argent, les réseaux sociaux et logiciel en plus d'être un travailleur indépendant. Lorsqu'il ne travaille pas (bien que cela n'arrive pas très souvent), il est possible de le trouver en train de lire ou de voyager.

Dernières Actualités

Sponsorisé

Découvrez Poodl Inu : Le token meme qui va potentiellement faire x100

Sponsorisé

Le Casino Scorpion (SCORP) organise une autre grande offre promotionnelle, cette fois-ci avec un montant impressionnant de 250 000 $

Le très convoité Casino Scorpion (SCORP) et sa prévente se démarquent véritablement sur le marché. Son succès remarquable se manifeste par son rôle de leader dans l’industrie des casinos crypto en pleine expansion. Les systèmes de récompenses attrayants, tels que le staking quotidien en USDT, témoignent de l’enthousiasme significatif des investisseurs lors de la prévente...

Actualité bancaire, Banque, Bourse et économie, Crédits, Crypto-monnaies, NFT

Recap de la semaine : Tous les plus gros investissements dans le web 3

Découvrez tous les plus gros investissements qui ont été effectués cette semaine dans le web 3 : EigenLayer reçoit 100 millions de dollars https://twitter.com/eigenlayer/status/1760666731859833048?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1760666731859833048%7Ctwgr%5E3a08c845ff6077c61093f2d47c1fd2241df7bb2b%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fcoinacademy.fr%2Factu%2Feigenlayer-vc-a16z-investit-100-millions-eigen-labs-seul-investisseur%2F Le VC a16 a investit la semaine dernière pour 100 millions de dollars dans le projet de restacking EigenLayer. C’est dans Eigen Labs qu’a16 a décidé de miser, puisque le projet...

Images montrant un bull qui court entouré de memecoins
Crypto-monnaies

Les memecoins sont entrés en bull run bien avant le Bitcoin

Sponsorisé

Le giveaway de 250 000 dollars attire des milliers de participants à la prévente de SCORP

Crypto-monnaies

Vers une extension du procès de Ripple (XRP) ? La SEC demande un délai supplémentaire

Forex Portugal
Bourse et économie, Devises / Forex

Le sort de l’EUR/USD devient incertain : BCE et rapport NFP pourraient avoir un impact décisif la semaine prochaine