Accueil Investissement boursier : Trois actions sur lesquelles miser
ACTUALITÉS, Bourse et économie

Investissement boursier : Trois actions sur lesquelles miser

Après un épisode de déprime boursière, en grande partie du à la crise sanitaire, le rebond est présent depuis quelques mois. Si certains investisseurs se tournent d’ores et déjà sur les secteurs qui ont le plus pâti de la crise sanitaire, nous vous proposons aujourd’hui plusieurs actions qui ne sont pas directement liées aux domaines les plus touchés comme le tourisme ou l’aéronautique. Par soucis de diversification du portefeuille, nous avons choisi trois actions dans trois secteurs très différents. Ces trois actions peuvent constituer un socle intéressant et à potentiel pour les investisseurs qui débutent en bourse.

Air Liquide : une action refuge depuis plus de 30 ans

Air Liquide : une action refuge depuis plus de 30 ansLorsque l’on commence à investir en bourse, l’action Air Liquide est souvent parmi les plus citées pour intégrer un portefeuille. Le groupe Air Liquide est un spécialiste mondial du gaz industriel. Le groupe travaille étroitement avec de nombreux acteurs d’envergure mondiale. Dans des secteurs comme l’industrie, la recherche, l’environnement et même la santé. Par son secteur d’activité à la demande mondiale croissante, le groupe a beaucoup mieux résisté que d’autres à la pandémie mondiale.

Si son cours de bourse avait fortement chuté à l’occasion des premières incertitudes sur la covid-19, l’action Air Liquide est rapidement repartie à la hausse dans les semaines qui ont suivi. Entre la mi-mars et la mi-avril, le cours de l’action avait gagné près de 25 %. Revenant par la même occasion quasiment à la hauteur de son niveau d’avant crise. Aujourd’hui, l’action du groupe flirte avec son plus haut niveau historique.

Avec Air Liquide, tous les voyants sont au vert pour l’actionnaire qui débute. Une progression du chiffre d’affaire de 6 % en moyenne par an depuis 30 ans, une augmentation de plus de 7 % par an du résultat net. A cela il faut ajouter une politique de distribution généreuse de dividendes. Air Liquide distribue par ailleurs des actions gratuites tous les 2 ans à ses actionnaires.

Dassault Systèmes : Miser sur un hyperspécialiste diversifié

Dassault Systèmes : Miser sur un hyperspécialiste diversifiéTel est le paradoxe Dassault Systèmes. Si le groupe peut sembler être hyperspécialisé dans un domaine : celui des logiciels, il est intéressant de voir à quel point il est présent dans de nombreux pans de l’économie. La politique massive de rachats de concurrents à la pointe dans leur domaine donne aujourd’hui une longueur d’avance au groupe Dassault Systèmes dans le secteur du logiciel. Aujourd’hui, le groupe est notamment présent dans la modélisation scientifique, via l’acquisition de Medidata pour un montant record. Mais pas uniquement puisqu’on retrouve Dassault Systèmes et ses logiciels dans des secteurs comme la logistique, la chimie ou l’industrie pharmaceutique.

A cette politique de rachat, le groupe y associe une politique agressive de recherche et développement en investissant massivement afin de conserver son statut de leader mondial.

Comme pour de nombreux groupes, le cours de l’action Dassault Systèmes a fortement baissé au cours du mois de Mars dernier. Le cours s’est rapidement relevé dans les semaines qui ont suivi. Il est aujourd’hui proche du niveau qui était le sien en Février 2020. En terme de marge opérationnelle, celle-ci est particulièrement haute puisqu’elle flirte avec les 30 %.

L’Oréal : miser sur le leader mondial des cosmétiques

L'Oréal : miser sur le leader mondial des cosmétiquesEncore une entreprise française leader de son marché. Sur les trois dernières années, le cours de l’action l’Oréal s’est apprécié d’environ 60 %. Mais également de plus de 10 % depuis le début de l’année 2020. Le groupe fait en tous les cas belle figure face à la crise sanitaire.

La résistance de l’action L’Oréal tient en plusieurs explications. Tout d’abord, le groupe est présent partout dans le monde. Entrainant de facto une diversification géographique de premier plan. Deuxième point, le marché de la cosmétique est en plein essor avec une croissance comprise entre 5 et 6 % chaque année depuis plusieurs années. Il est d’ailleurs intéressant de noter que la croissance de l’Oréal est encore plus rapide que la croissance du marché des cosmétiques.

Si la diversification du groupe l’Oréal est intéressante, le groupe dispose aussi d’un portefeuille de marque impressionnant. Garnier, Maybeline, Cacharel, Diesel, Lancome, Ralph Lauren ou Yves Saint Laurent. Via ces différentes marques, le groupe touche plusieurs catégories de consommateurs : via les produits grand public ou grâce à sa gamme plus luxueuse.

Enfin, la stratégie de transition digitale de l’Oréal est un modèle du genre et peut expliquer aussi pour parti, la bonne santé financière du groupe. Tous ces éléments font de ces trois actions des valeurs moins risquées. Elles peuvent aisément constituer le socle, parmi d’autres, du portefeuille d’actions d’un investisseur débutant.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Romain Boyer Rédacteur Web

Romain Boyer Rédacteur Web

Après une licence en économie, un master en management stratégique à l'IAE de Bordeaux, Romain s'est lancé dans la rédaction web. Toujours en veille des aspects techniques et de nouvelles pratiques sur son métier, il écrit sur les thématiques liées à sa formation : finance, économie, immobilier. Romain travaille en tant que rédacteur web SEO depuis près de 5 ans, et publie régulièrement sur Actufinance.

Depuis 2022, il porte aussi la casquette de Consultant SEO et réalise des audits de sites internet pour ses clients. Issu d’une formation économique avec une licence validée à l’Université de Bordeaux et un master en école de commerce (IDRAC Bordeaux), il est rédacteur immobilier et finance. Poussé dans le bain des actifs numériques, il s’intéresse au potentiel disruptif qu’offrent ces actifs.

C’est ainsi dans une démarche de démocratiser l'usage et la compréhension des cryptomonnaies que Romain collabore avec Actufinance. Lorsqu’il ne traite pas de l’actualité crypto, il rédige des guides complets sur le trading, les actions à fort potentiel ou encore les manières de diversifier son portefeuille d’actifs. Il s'est également spécialisé dans les jeux d'argent en ligne et il rédige quotidiennement des guides et avis casinos.

Dernières Actualités

prevente altcoin sealana
ACTUALITÉS

La prévente d’altcoin Sealana atteint 1 230 000 $ alors que les investisseurs l’achètent

Prédiction prix PEPE cette semaine
ACTUALITÉS

Les prédictions de prix haussières pour PEPE cette semaine

Après avoir lancé la memecoin-mania en avril 2023, Pepe reprend du poil de la bête sur les marchés avec d’énormes performances récemment réalisées. Découvrez les prédictions prix PEPE court terme et long terme des experts cette semaine.  Pepe fait la une cette semaine avec des prévisions optimistes. Actuellement, son prix est de 0,00001044 $, et il...

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, NFT

Découvrez les stars qui possèdent le plus de crypto-monnaies

Donald Trump posséderait le plus de crypto-monnaies parmi les célébrités. Il est notamment suivi de près par Justin Bieber. Les célébrités qui adoptent les crypto-monnaies 👀 Donald Trump serait la célébrité qui détiendrait le plus de cryptomonnaies avec prés de 7 millions de dollars d'actifs selon Arkham. En effet, parmi les célébrités sur X avec...

Sponsorisé

Crypto Far West : Shiba Shootout est maintenant en phase de prévente à des prix fortement réduits

listing binance
ACTUALITÉS

Listing Binance : SLOTH monte de 185 % après des rumeurs

airdrop de mega dice à venir
ACTUALITÉS

Mega Dice (DICE): le nouveau jeton GameFi de Solana atteint plus de 1 million de dollars en prévente

La fin potentielle de Tether USDT
ACTUALITÉS

Va-t-on assister à la fin du stablecoin Tether (USDT) ?