Accueil La bourse-crypto japonaise BitFlyer sanctionnée par les autorités américaines d’une amende de 1,2 million de dollars
Crypto-monnaies

La bourse-crypto japonaise BitFlyer sanctionnée par les autorités américaines d’une amende de 1,2 million de dollars

On ne badine plus avec la régulation dans le secteur des crypto-monnaies aux USA. En fait, les autorités américaines viennent de sanctionner l’échange crypto japonais BitFlyer pour une amende de 1,2 million de dollars. Voilà ce qui arrive lorsqu’une entreprise ne veut pas respecter les règles de cybersécurité. Le département des services financiers de l’État de New York entend faire respecter les exigences règlementaires du pays en matière de cybersécurité. Jusqu’où iront les gendarmes financiers  aux États-Unis ? A noter que le mois dernier, la SEC a déposé une plainte contre l’échange crypto Bittrex.

BitFlyer doit payer une amende de 1,2 million de dollar

BitFlyer doit payer une amende de 1,2 million de dollar

Dans le programme de cybersécurité de BitFlyer aux Etats-unis, plusieurs irrégularités ont été remarquées par le département des services financiers de l’État de New York (NYDFS). Selon cette instance régulatrice, ce programme présente de « multiples lacunes » ce qui l’a conduit à prendre des décisions sévères. En outre le régulateur précise que le principal surveillant des plateformes sur le plan sécuritaire aux USA, c’est NYDFS. De ce fait, le responsable chargé des enquêtes détient l’autorisation d’appliquer des sanctions en fonction des révélations de ses enquêtes.

En réalité, les exigences américaines voudraient que les programmes de cybersécurité soient conformes, tant pour BitFyer que pour d’autre plateforme d’échanges. Alors celles-ci ont l’obligation de s’accommoder « pour garantir la disponibilité de la fonction du système électronique du titulaire de licence et protéger ces systèmes. » Dans son ensemble, l’intérêt de ses exigences c’est la protection des clients au plus haut niveau en diminuant des éventuels risques de fonctionnement.

A cet effet, le régulateur américain a fait la déclaration suivante :

Au moment des examens, bitFlyer USA n’avait pas effectué d’évaluations périodiques de ses risques et menaces de cybersécurité internes et externes. Au lieu de cela, la Société s’est appuyée sur un audit informatique réalisé par bitFlyer (Japon).

Bien qu’un audit informatique garantisse l’existence de politiques et de procédures pour protéger les réseaux et les systèmes informatiques d’une organisation, il ne fournit pas de visibilité sur les risques de sécurité de l’organisation ni sur la façon dont l’organisation peut atténuer ces risques et, par conséquent, n’est pas un substitut acceptable à une analyse complète de l’évaluation des risques.

L’approche incomplète de bitFlyer USA en matière d’évaluation des risques est en contradiction avec les exigences du règlement sur la cybersécurité qui reposent sur une prise de décision éclairée conformément à l’évaluation des risques.

Le département des services financiers de l’État de New York donne un délai de pour le règlement de la sanction

En clair, la sanction écopée par BitFyer selon l’ordonnance consensuelle, lui impose de payer une amende dans un délai de 10 jours. Le régulateur NYDFS reste ferme dans sa répression en soulignant encore que :

BitFlyer ne doit aucunement réclamer, affirmer, ou demander une déduction fiscale ou un crédit d’impôt à l’égard de tout impôt fédéral, étatique ou local américain, directement ou indirectement, pour toute partie de la sanction pécuniaire civile.

Cependant, l’organisme de contrôle des échanges n’est resté sans faire des remarques ambitieuses concernant BitFyer. Ainsi, NYDFS renseigne que la plateforme d’échange BitFlyer promet de se mettre en règle dans les jours à venir malgré la sanction qui lui été appliquée. Elle a alors élaboré un plan de reconstitution bien soigné pour palier à l’ensemble des manquements réglementaires qui lui ont couté une amende.

Par ailleurs, BitFlyer n’est pas la seule plateforme sanctionnée par le régulateur NYDFS au cours de cette année. Aussi, les co-fondateurs de Gemini sont poursuivis pour défaut de conformité. Pour son cas, Gemini avait gravement abusé de son immense clientèle Earn, en promettant d’être complètement en règle.

Que recherche le département des services financiers de l’État de New York (NYDFS ) ?

Dernièrement, le régulateur a annoncé la facturation sur plateformes de trading reconnues dans sa localité, pour le contrôle annuel approfondi. Ainsi, les entreprises cryptographiques se disant détenteurs de Bitlicense ne seront plus en conformité avec cette nouvelle exigence. Sauf si elles acceptent d’être contrôlées chaque année et d’être facturées pour cela.  De plus, en se basant sur les dépenses réelles, les versements se feront environ quatre fois par an et le prélèvement des paiements s’appliquera 5 fois en une année.

Généralement, l’objectif du régulateur est d’affilier directement les plateformes d’actifs numériques dans les banques qui garantissent une bonne assurance cryptographique. En fin, les responsables qui adoptent les lois estiment les échanges gagneraient à se conformer aux exigences et à collaborer avec le régulateur afin d’offrir des services fiables.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Benjamin Okala Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Benjamin Okala Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Titulaire d'une licence en sciences économiques obtenu à l'Université de Yaoundé II-Soa, Benjamin Okala est un rédacteur crypto-sphérique depuis plusieurs années. En 2020, il débute comme consultant en affaires dans divers projets du secteur bancaire liés à la gestion des données, l'analyse et l'intelligence artificielle. Benjamin a commencé très tôt à s'intéresser à la technologie blockchain et est actuellement un expert en Blockchain et DeFi.

Passionné de la crypto-monnaie et de blockchain, Benjamin propose sa riche expérience dans la rédaction de guides et d’articles dans le domaine des cryptos / NFT / DeFI / Metaverse... Sur Actufinance, il affiche toutes ses connaissances en tant que rédacteur de contenu expert, se consacrant à expliquer de manière simple et graphique différents concepts sur la technologie blockchain et tout l'écosystème qui l'entoure. Il nous dit toutes les choses les plus importantes que nous devrions savoir sur les protocoles DeFi.

Tout simplement, il traite des problèmes du secteur blockchain d'un point de vue journalistique. A titre de rappel, la technologie blockchain est l'un des outils les plus puissants dont nous disposons aujourd'hui. Elle a prouvé sa pertinence dans différents usages, transformant radicalement la façon dont nous faisons les choses. Explorer et développer davantage cette technologie évolutive nous mènera à un point où nous pourrons mieux interconnecter le monde.

Benjamin a travaillé avec plusieurs sites web sur les jeux d’argent, les réseaux sociaux et logiciel en plus d'être un travailleur indépendant. Lorsqu'il ne travaille pas (bien que cela n'arrive pas très souvent), il est possible de le trouver en train de lire ou de voyager.

Dernières Actualités

Faille de FTX : Sam Bankman-Fried attendu devant la chambre américaine des représentants
Crypto-monnaies

SBF profite de son séjour en prison pour promouvoir Solana

Sponsorisé

Predict-To-Earn excite la communauté Crypto, des milliers de personnes se précipitent pour investir dans la prévente de Green Bitcoin (GBTC)

La prévente de Green Bitcoin (GBTC) a attiré une attention considérable dans la communauté des crypto-monnaies, en grande partie en raison de son approche innovante pour générer des profits grâce aux prévisions de prix du bitcoin et de l’accent mis sur la durabilité environnementale. À mesure que la prévente gagne du terrain et attire davantage...

Bonk, Shiba Inu et Dogecoin connaissent des hausses paraboliques autour de 40 - Quels memecoins vont exploser ensuite
Crypto-monnaies

Bonk, Shiba Inu et Dogecoin s’envolent de 50% : quels seront les prochains memecoins à exploser ?

Alors que le marché des crypto-monnaies est en ébullition, avec notamment le Bitcoin (BTC) qui se rapproche de son ATH de 69 000 $, les memecoins sont pris d’assaut par les investisseurs. En effet, BONK, Shiba Inu et Dogecoin connaissent chacun une hausse parabolique autour de 40% au cours des dernières 24 heures. Dans le même...

Les investisseurs achètent ces 7 cryptos sans réfléchir
Crypto-monnaies

Les investisseurs achètent ces 7 cryptos sans réfléchir pour faire x10

Sponsorisé

Le Casino Scorpion (SCORP) se démarque des autres casinos en ligne en atteignant un nouveau jalon lors de sa prévente

Bitcoin bondit de 10 , Green Bitcoin dépasse le million de dollars - Quels seront les prochains achats des traders - Actufinance
Crypto-monnaies

Bitcoin, bientôt un ATH à 70 000 dollars ! Les investisseurs FOMO aussi ces 5 cryptos

usdc
Actualité économique, Banque, Crypto-monnaies, Economie numérique, Vie politique

Les stablecoins enregistrent un ATH depuis 2022, l’USDC renait de ses cendres