Accueil Cryptomonnaie : Le débat autour de la consommation énergétique du bitcoin refait surface!
Autres informations financières, Crypto-monnaies

Cryptomonnaie : Le débat autour de la consommation énergétique du bitcoin refait surface!

A l’heure où les questions environnementales reviennent sans cesse au niveau des débats publics, la consommation énergétique du Bitcoin s’ajoute à la liste des cas d’interrogation. En effet, la consommation d’énergie du Bitcoin est estimée à 77,78 TWh par an, soit l’équivalent de la consommation d’énergie du Chili. Cela a soulevé la frustration de plus d’un. Nick Boles, un ancien parlementaire britannique va jusqu’à demander l’interdiction de la cryptomonnaie.

Pourquoi la consommation d’énergie du Bitcoin pose-t-elle autant de problèmes ?

Bitcoin: Le processus de minage Proof of Work est trop énergivore

Pour pouvoir cerner la problématique énergétique du bitcoin, il faut bien comprendre le processus de minage de la cryptomonnaie. Le minage du bitcoin est le  processus aboutissant à la création de nouveaux jetons de bitcoin. Par déformation, on considère le minage comme un processus permettant de créer de nouvelles cryptomonnaies mais en réalité, c’est un processus de validation de bloc au niveau d’une blockchain. Il existe plusieurs procédés de validation de bloc dans le monde de la cryptographie. On peut citer: le Proof of Work (PoW), le Proof of Stake (PoS), le Proof of Authority (PoA) et le Proof of Capacity (PoC). On s’intéressera au Proof of Work.

Le Proof of Work est le procédé utilisé par Bitcoin, Litecoin, et d’autres cryptomonnaies pour valider les blocs au niveau de leur blockchain. Le modèle du PoW est assez similaire au modèle du minage d’or. Les mineurs d’or sont rémunérés en lingot d’or après avoir été les premiers à découvrir la mine. Alors, pour gagner, un mineur doit pouvoir découvrir en premier le bon hash (preuve) du bloc. Cette situation crée une rude concurrence au niveau du minage du bitcoin qui devient de plus en plus un processus sophistiqué et compliqué

En ce qui a trait au PoW du Bitcoin, des calculs complexes et fastidieux sont effectués par les mineurs pour trouver le bon hash du bloc. Ces calculs nécessitent généralement des machines super puissantes pour résoudre l’algorithme. Les machines consomment énormément d’énergies. En l’espace de trois ans, la consommation d’énergie du bitcoin a plus que doublé. Elle est passée de 34.8 TWh en 2018 à 77,9 TWh cette année. 

Mobilisation contre le Bitcoin au nom de la protection de l’environnement

Frank Leroy appelle d’autres hackers à attaquer le réseau de bitcoin.

La consommation d’énergie de la cryptomonnaie a suscité pas mal de réaction notamment d’un opposant farouche du bitcoin, Franck Leroy, qui a appelé les hackers à pirater le réseau de la cryptomonnaie pour défendre le climat. Bloomberg n’a pas été aussi tendre avec le bitcoin sur sa consommation énergétique. Dans un article du journal, “bitcoin est une entreprise incroyablement sale“, ils ont montré que la consommation énergétique est composée essentiellement du charbon et des énergies non-renouvelables.

En fait, la consommation énergétique devient de plus en plus importante au fil des années. La consommation d’énergie du bitcoin compte pour 0.21% de la consommation planétaire. Selon les données de la BECI ( Bitcoin Energy Consumption Index), le déversement carbone d’une transaction bitcoin équivaut à 678 302 transactions visa et 51 008 heures de visionnement YouTube. En rythme annuel, son déversement carbone est de même niveau que celle de la Nouvelle Zélande. 

Jusqu’où pourrait aller ce débat ?

Les cryptos sceptiques vont jusqu’à demander l’interdiction du bitcoin et des autres cryptomonnaies. Pour Franck Leroy et Nick Boles, il faut simplement interdire bitcoin mais utiliser les cryptomonnaies qui sont minées à partir du procédé Proof of State (PoS), moins consommatrice d’énergie que le PoW.

Pendant ce temps, le Bitcoin est à sa plus belle ère sur le marché des marchés. Actuellement, il s’échange contre plus de 49 000$. Son cours a profité de l’effet d’investissement de Tesla qui lui a fait connaître un rebond extraordinaire de 20% après l’annonce de Musk. D’autres grandes entreprises dont notamment Visa étudient la possibilité de miser sur les cryptomonnaies.

D’ailleurs, le débat autour de la consommation énergétique du bitcoin est à relativiser car selon une dernière étude de la responsable de croissance chez Kraken Dan Held, elle a montré que 78% de l’énergie des mineurs à Sichuan proviennent des sources renouvelables. Quoique l’Université Cambridge a été beaucoup plus pessimiste quant à la consommation d’énergie du bitcoin. Elle a dévoilé dans un rapport sur la consommation énergétique du bitcoin que seulement 39% des énergies utilisées dans le minage sont issues des énergies renouvelables.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre ma Question

1 Commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laura Dubois Editrice Senior

Laura Dubois Editrice Senior

Laura est éditrice de contenus pour Actufinance. Elle participe activement à la stratégie éditoriale du site, en collaboration étroite et quotidienne avec l’équipe des rédacteurs du site. Dans un premier temps, Laura a étudié les sciences politiques au collège universitaire de Sciences Po Reims, où elle obtient un Bachelor. Elle a ensuite mis le cap sur la Californie pour une année d'échange à la University of California, Santa Barbara (UCSB), où elle découvre le marketing digital. Puis, après un Master en Communications à Sciences Po Paris et plusieurs stages entre Paris et Marseille, Laura s’oriente vers le SEO et le marketing digital. Son VIE (Volontariat International en Entreprise) à Madrid lui permet ensuite d'acquérir des compétences plus poussées dans ces domaines, si bien qu'elle rejoint Actufinance en 2020. Laura est maintenant en charge des contenus des sites francophones de son entreprise.

Dernières Actualités

Faille de FTX : Sam Bankman-Fried attendu devant la chambre américaine des représentants
Crypto-monnaies

SBF profite de son séjour en prison pour promouvoir Solana

Sponsorisé

Predict-To-Earn excite la communauté Crypto, des milliers de personnes se précipitent pour investir dans la prévente de Green Bitcoin (GBTC)

La prévente de Green Bitcoin (GBTC) a attiré une attention considérable dans la communauté des crypto-monnaies, en grande partie en raison de son approche innovante pour générer des profits grâce aux prévisions de prix du bitcoin et de l’accent mis sur la durabilité environnementale. À mesure que la prévente gagne du terrain et attire davantage...

Bonk, Shiba Inu et Dogecoin connaissent des hausses paraboliques autour de 40 - Quels memecoins vont exploser ensuite
Crypto-monnaies

Bonk, Shiba Inu et Dogecoin s’envolent de 50% : quels seront les prochains memecoins à exploser ?

Alors que le marché des crypto-monnaies est en ébullition, avec notamment le Bitcoin (BTC) qui se rapproche de son ATH de 69 000 $, les memecoins sont pris d’assaut par les investisseurs. En effet, BONK, Shiba Inu et Dogecoin connaissent chacun une hausse parabolique autour de 40% au cours des dernières 24 heures. Dans le même...

Les investisseurs achètent ces 7 cryptos sans réfléchir
Crypto-monnaies

Les investisseurs achètent ces 7 cryptos sans réfléchir pour faire x10

Sponsorisé

Le Casino Scorpion (SCORP) se démarque des autres casinos en ligne en atteignant un nouveau jalon lors de sa prévente

Bitcoin bondit de 10 , Green Bitcoin dépasse le million de dollars - Quels seront les prochains achats des traders - Actufinance
Crypto-monnaies

Bitcoin, bientôt un ATH à 70 000 dollars ! Les investisseurs FOMO aussi ces 5 cryptos

usdc
Actualité économique, Banque, Crypto-monnaies, Economie numérique, Vie politique

Les stablecoins enregistrent un ATH depuis 2022, l’USDC renait de ses cendres