Accueil L’impact du télétravail sur les habitudes immobilières
ACTUALITÉS, Autres informations financières

L’impact du télétravail sur les habitudes immobilières

Alors qu’il avait été annoncé comme un potentiel “game changer” sur le marché immobilier, le télétravail semble pour l’heure ne pas avoir les effets escomptés. Entre potentiel de changement réel et acceptation loin d’être généralisée par les entreprises, c’est surtout l’horizon de son influence qui incite au questionnement. Comme nous le verrons, la réponse et l’impact sera peut être à chercher sur le plus long terme.

Le télétravail : la redéfinition de la mobilité ?

En amont de la crise sanitaire, une étude d’OptimHome (avril 2019) montrait que 45 % des acheteurs récents d’une résidence principale pratiquaient le télétravail. A cette époque, pour 72 % des sondés, le recours au télétravail pouvait encourager une mobilité géographique. Le potentiel brut du télétravail se trouvait alors mis en lumière et son impact sur le marché immobilier semblait alors réel.

Lors du premier confinement qui aura duré près de 2 mois, un grand nombre de français vivant dans les métropoles se disaient près à déserter les villes pour s’installer à la campagne. Si les annonces ont été nombreuses, les actes sont restés plus mesurés. Comme en témoigne notamment la hausse des prix dans l’ensemble des 16 villes françaises de plus de 100 000 habitants sur l’année 2020. Une hausse qui vient contredire en partie les envies de nature et de grands espaces annoncées au printemps dernier. La baisse annoncée du prix dans les grandes villes au profit des campagnes n’aura donc pas eu lieu. Du moins pas en 2020.

Les entreprises résistent à une adoption massive du télétravail

Si la démocratisation du télétravail a du se faire rapidement, elle tient plus à la contrainte qu’à un véritable changement de paradigme des entreprises. Pour les analystes, le télétravail est aujourd’hui plus subi qu’accepté. Et c’est l’un des freins principaux à un impact direct sur l’immobilier. Le télétravail n’est pas encore ancré dans l’ADN de très nombreuses entreprises, bien que ces points de résistance pourraient céder à plus long terme. Pour cela, il faudra vraisemblablement attendre la fin de la crise sanitaire. Les entreprises pourront alors appréhender la question du télétravail sans avoir à la traiter dans l’urgence exigée aujourd’hui.

Pour certains observateurs, cette réticence tiendrait également dans une vision ancienne du management. Celle qui consiste à contrôler les résultats et qui nécessite de facto, une présence physique. Le risque et la peur d’une certaine perte de contrôle des entreprises sur les salariés pourrait aussi expliquer cette réticence. Sans compter que pour ces observateurs, la question de la généralisation du télétravail pourrait déboucher sur la remise en cause du salariat.

Un changement structurel de la demande à plus long terme ?

L’investissement immobilier pourrait néanmoins intégrer la variable du télétravail à plus long terme. Celles et ceux qui pensent sur un horizon plus lointain, évaluent qu’un exode des grandes métropoles françaises pourrait profiter plus aux villes moyennes qu’aux campagnes. Avec également de grandes disparités entre les territoires. Les acheteurs se focaliseraient toujours sur des variables clés comme :

  • La qualité de vie
  • Le dynamisme économique et social de la région
  • La qualité des infrastructures et notamment les infrastructures de mobilité au sein des villes mais aussi et surtout entre les villes.
  • La présence de services publics

Si la question est souvent appréhendée sous l’angle de la résidence principale, les résidences secondaires pourraient également être impactées par une restructuration de la demande. A fortiori pour les petites villes attractives situées à moins de deux heures de Paris. Mais la question de l’impact du télétravail sur la mobilité se heurtera aussi à d’autres variables. Nous pensons notamment aux taux d’intérêt sur les crédits immobiliers. Pour que le phénomène prenne de l’ampleur, il nécessitera nécessairement un maintien des taux d’intérêt à un seuil relativement bas.

Ce phénomène sera à suivre sur le plus long terme. Pour exister, il nécessitera que l’entreprise dans son ensemble s’adapte en revoyant notamment sa culture interne.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Romain Boyer Rédacteur Web

Romain Boyer Rédacteur Web

Après une licence en économie, un master en management stratégique à l'IAE de Bordeaux, Romain s'est lancé dans la rédaction web. Toujours en veille des aspects techniques et de nouvelles pratiques sur son métier, il écrit sur les thématiques liées à sa formation : finance, économie, immobilier. Romain travaille en tant que rédacteur web SEO depuis près de 5 ans, et publie régulièrement sur Actufinance.

Depuis 2022, il porte aussi la casquette de Consultant SEO et réalise des audits de sites internet pour ses clients. Issu d’une formation économique avec une licence validée à l’Université de Bordeaux et un master en école de commerce (IDRAC Bordeaux), il est rédacteur immobilier et finance. Poussé dans le bain des actifs numériques, il s’intéresse au potentiel disruptif qu’offrent ces actifs.

C’est ainsi dans une démarche de démocratiser l'usage et la compréhension des cryptomonnaies que Romain collabore avec Actufinance. Lorsqu’il ne traite pas de l’actualité crypto, il rédige des guides complets sur le trading, les actions à fort potentiel ou encore les manières de diversifier son portefeuille d’actifs. Il s'est également spécialisé dans les jeux d'argent en ligne et il rédige quotidiennement des guides et avis casinos.

Dernières Actualités

slothana binance sloth htx
ACTUALITÉS

Slothana sera listé sur HTX – On se rapproche de Binance !

ico eth Wiener atteint 2 millions de dollars
ACTUALITÉS

Les investisseurs injectent 2 millions de dollars dans l’ICO ETH Wiener AI (WAI)

Vendredi 17 mai 2024 – Le memecoin canin IA WienerAI (WAI) a récolté près de 2 millions de dollars en 1 mois au cours de sa prévente. Les investisseurs se ruent sur WienerAI. Rien que le dimanche 12 mai, plus de 130 000 dollars ont été investis dans la prévente du projet. Plus qu’un simple clone du Dogecoin,...

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, NFT

Recap : tous les projets web 3 qui ont levé des millions de dollars

Découvrez tous les plus gros investissements qui ont été effectués cette semaine dans le web 3 : Le projet DeFi Shogun lève 6,9 millions de dollars. https://x.com/shogunfi/status/1790842628591726730 Le protocole DeFi Shogun lève 6,9 millions de dollars pour maximiser la valeur extractible (TEV) grâce à des stratégies de trading. “Shogun maximise le TEV en acheminant de...

EUR/USD forex
ACTUALITÉS, Devises / Forex

L’EUR/USD amorce un retournement haussier grâce à l’IPC américain : Rapide retour à 1.10 en vue ?

bitcoin fraude
ACTUALITÉS, Bourse et économie, Fiscalité / Impôts

Crypto-monnaies et fraude fiscale aux USA

sponge v2 staking
ACTUALITÉS

Crypto SPONGE V2 : 10 000 % de gains et vote de récompenses au staking

prevente altcoin sealana
ACTUALITÉS

La prévente d’altcoin Sealana atteint 1 230 000 $ alors que les investisseurs l’achètent