Accueil Vers une fusion BNP Paribas et Société Générale ?
Actualité bancaire

Vers une fusion BNP Paribas et Société Générale ?

Annoncée la semaine dernière, l’hypothèse d’une fusion entre la première (BNP Paribas) et la troisième (Société Générale) banque française peut pousser certains observateurs à l’interrogation. Y aurait-il des intérêts communs à fusionner ? Quels en sont les principales limites ?  C’est la question que s’est posée la banque américaine Morgan Stanley en analysant de plus près le possible rapprochement des deux banques françaises.

La concentration : une tendance de crise ?

La concentration : une tendance de crise ? Si les fusions ou les acquisitions ne sont pas un phénomène nouveau, elles sont accentuées en période de crise ce qui a pour conséquence de créer plus de concentration dans les secteurs.

La concentration et la consolidation d’un secteur peut par ailleurs s’exprimer aussi par la disparition de concurrents sur un marché, disparitions qui sont également accentuées par les périodes de trouble et d’incertitudes économiques. La crise sanitaire n’échappe d’ailleurs pas à cette règle et bien que les banques fassent figure de poids lourd de l’économie, elles peuvent aussi chercher à réduire leur coût. Du point de vue de la réduction des coûts, la fusion est l’une des options privilégiées par les grands groupes mondiaux.

La banque centrale européenne estimait d’ailleurs il y a quelques semaines que les fusions-acquisitions dans le milieu bancaire pouvaient être une opportunité de doper la rentabilité et la solidité du secteur dans la zone euro.

La création d’un champion mondial français

Avec des bilans respectifs de 2 400 milliards et de 1 500 milliards de dollars, BNP Paribas comme Société Générale font déjà figure de mastodontes dans le paysage bancaire mondial. Les deux entreprises font par ailleurs partie de l’indice de référence français : le CAC 40, qui regroupe les 40 plus grandes capitalisations boursières de la bourse de Paris.

Ces chiffres placent d’ores et déjà ces deux banques à la 9ème et à la 18ème place des plus grandes banques du monde si l’on reprend une classification en terme d’actifs. Le regroupement entre deux acteurs majeurs du système bancaire français aurait pour conséquence de créer un géant dans le paysage bancaire mondial. En effet, une fusion entre BNP Paribas et Société Générale permettrait la création de la deuxième banque mondiale, après la banque industrielle et commerciale de Chine et ses 4 300 milliards d’actifs.

Comment procéder concrètement ?

Comment procéder concrètement ? Si une éventuelle fusion pourrait faire émerger un poids lourd de la finance mondiale, elle pourrait se heurter à un certain nombre de contraintes. Premièrement, concernant les capitaux propres de la nouvelle entité. Les analystes mettent en évidence que le nouveau groupe se verrait certainement imposé une plus grande réserve de capitaux propres, de l’ordre de 3 à 4 % en plus.

Pour d’autres spécialistes, une fusion entre BNP et la Société Générale nécessiterait une forte levée de fonds. De l’ordre de 50 % de la capitalisation boursière de BNP Paribas. Lorsque l’on sait que la capitalisation de la banque est de plus de 42 milliards d’euros, il y a de quoi réfléchir sur la faisabilité et l’intérêt d’une telle opération. La cession d’activités jugées peu rentables pour le groupe pourrait alors être une variable d’ajustement intéressante.

Sur les marchés, les perspectives de fusion ainsi que la révision de doctrine de la banque centrale européenne semblent être bien accueillies. Début Juillet, alors que les rumeurs de fusion dans le système bancaire européen ont commencées à fleurir, le cours des actions BNP Paribas, Crédit Agricole ou encore Natixis se sont envolés. Il en fut de même avec le cours de l’action Société Générale qui gagnait près de 6 %. Si de réelles discussions s’engagent, il y a fort à parier qu’une fusion entre deux grandes banques sera bien accueillie par les marchés.

A l’instar de la fusion entre Engie et le groupe Veolia, le gouvernement français pourrait aussi voir d’un bon oeil un rapprochement concret entre la Société Générale et le groupe BNP Paribas. Affaire à suivre en tous les cas !

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre ma Question

1 Commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Romain Boyer Rédacteur Web

Romain Boyer Rédacteur Web

Après une licence en économie, un master en management stratégique à l'IAE de Bordeaux, Romain s'est lancé dans la rédaction web. Toujours en veille des aspects techniques et de nouvelles pratiques sur son métier, il écrit sur les thématiques liées à sa formation : finance, économie, immobilier. Romain travaille en tant que rédacteur web SEO depuis près de 5 ans, et publie régulièrement sur Actufinance.

Depuis 2022, il porte aussi la casquette de Consultant SEO et réalise des audits de sites internet pour ses clients. Issu d’une formation économique avec une licence validée à l’Université de Bordeaux et un master en école de commerce (IDRAC Bordeaux), il est rédacteur immobilier et finance. Poussé dans le bain des actifs numériques, il s’intéresse au potentiel disruptif qu’offrent ces actifs.

C’est ainsi dans une démarche de démocratiser l'usage et la compréhension des cryptomonnaies que Romain collabore avec Actufinance. Lorsqu’il ne traite pas de l’actualité crypto, il rédige des guides complets sur le trading, les actions à fort potentiel ou encore les manières de diversifier son portefeuille d’actifs. Il s'est également spécialisé dans les jeux d'argent en ligne et il rédige quotidiennement des guides et avis casinos.

Dernières Actualités

Crypto-monnaies

Le prix du Pepe atteint un nouvel ATH – Le listing sur Coinbase confirmé ?

Sponsorisé

Découvrez Poodl Inu : Le token meme qui va potentiellement faire x100

Les tendances des meme coins sont très volatiles. Mais certains, comme Dogecoin et Shiba Inu, ont résisté à l’épreuve du temps. Est-ce qu’une autre meme coin a une chance de se joindre à cette liste ? Poodl Inu ($POODL) est une nouvelle crypto-monnaie canine qui montre des promesses. Voici une analyse du projet et pourquoi...

Sponsorisé

Le Casino Scorpion (SCORP) organise une autre grande offre promotionnelle, cette fois-ci avec un montant impressionnant de 250 000 $

Le très convoité Casino Scorpion (SCORP) et sa prévente se démarquent véritablement sur le marché. Son succès remarquable se manifeste par son rôle de leader dans l’industrie des casinos crypto en pleine expansion. Les systèmes de récompenses attrayants, tels que le staking quotidien en USDT, témoignent de l’enthousiasme significatif des investisseurs lors de la prévente...

Actualité bancaire, Banque, Bourse et économie, Crédits, Crypto-monnaies, NFT

Recap de la semaine : Tous les plus gros investissements dans le web 3

Images montrant un bull qui court entouré de memecoins
Crypto-monnaies

Les memecoins sont entrés en bull run bien avant le Bitcoin

Sponsorisé

Le giveaway de 250 000 dollars attire des milliers de participants à la prévente de SCORP

Crypto-monnaies

Vers une extension du procès de Ripple (XRP) ? La SEC demande un délai supplémentaire