Accueil Bourse : Les marchés sont ils devenus fous ?
ACTUALITÉS, Bourse et économie

Bourse : Les marchés sont ils devenus fous ?

En ce début d’année 2021, on ne compte plus les exemples ou les marchés se sont révélés particulièrement irrationnels. Au travers de cet article, nous allons reprendre quelques uns de ces éléments. Il sera aussi surtout question d’analyser et de chercher à comprendre les motifs de ces folies des marchés. Entre culture du même, et émergence d’une nouvelle catégorie d’investisseurs.

Elon Musk : influenceur boursier numéro 1 en 2021

Elon Musk : influenceur boursier numéro 1 en 2021On ne compte plus les cas de figure ou un simple tweet de l’Elon Musk aura eu un impact significatif sur le cours d’un actif. Et parfois même involontairement. Entre les cryptomonnaies Dogecoin et Bitcoin et certaines actions d’entreprises, les exemples se multiplient.

Fin janvier 2020, le PDG de Tesla et de SpaceX ajoute à sa biographie Twitter le #bitcoin. En l’espace de 24 heures, le cours du Bitcoin s’envole de 17 %. Même cas de figure le 26 janvier, lorsque l’homme le plus riche du monde tweeta simplement “aimer Etsy”. Dès l’ouverture des marchés, le titre de l’entreprise prendra 18 %.

Quelques semaines plus tôt, c’est par un tweet de deux mots “Use Signal” et un incroyable quiproquo qu’Elon Musk montrera encore son influence sur les marchés. Si il était initialement question de promouvoir l’application Signal comme substitut de Whatsapp, c’est bien le cours de l’entreprise texane Signal Advanced qui profitera directement de ce tweet. En trois séances, l’entreprise de dispositifs médicaux bondit alors de plus de 6 000 %, en passant de 60 centimes à près de 38,70 dollars l’action. Les marchés corrigeront le quiproquo dès le lendemain avec un cours divisé par 4 dans la journée du 12 janvier. Aujourd’hui, une action Signal s’échange sur les marchés contre 2 dollars.

L’influence du magnat américain semble être démesurée et surtout très directe sur les marchés financiers. Certains analystes boursiers parlent même de “Elon rules” comme pour symboliser les nouvelles règles des marchés financiers. Lorsque le groupe Tesla a annoncé investir 1,5 milliards de dollars dans le Bitcoin, le cours de la cryptomonnaie a à nouveau grimpé de plus de 20 % en l’espace de 24 heures.

Dogecoin : Une blague à 6 milliards de dollars ?

Le Dogecoin est aussi un cas très parlant et qui peut pousser à l’interrogation. Créée en 2013 comme une blague en réponse au Bitcoin, le projet est aujourd’hui l’une des plus importantes capitalisations boursières puisqu’il pointe à la quinzième place. Avec une valorisation boursière supérieure à 6 milliards de dollars. 
C’est aussi grâce à un tweet un peu particulier d’Elon Musk que la cryptomonnaie a été remise sur le devant de la scène. Le 4 février dernier, le compte tweeter du PDG de Tesla partageait une image détournée du Roi Lion dans laquelle on le voyait porter un Shiba, l’emblème de la monnaie Dogecoin. Elon Musk tweetait également que “le Dogecoin était la monnaie du peuple”. Ce renfort de poids a eu des conséquences positives sur le cours de l’actif mais aussi sur sa popularité. Quelques jours après, Musk incitait les baleines du Dogecoin à vendre leurs actifs. Depuis, le PDG de Tesla a précisé que les tweets sur Dogecoin n’étaient en réalité qu’une simple blague. Une blague particulièrement suivie aveuglément par un grand nombre d’investisseurs.
Si l’anecdote peut prêter à sourire, elle interroge néanmoins sur le poids et l’influence que peuvent exercer certaines personnes sur une masse d’investisseurs.
Dogecoin : Une blague à 6 milliards de dollars ? 

Car avant Elon Musk, c’est le groupe de traders Wall Street Bets qui avait contribué à populariser la cryptomonnaie qui revendique elle-même son inutilité. Le groupe de traders est d’ailleurs particulièrement actif sur Reddit et connu pour son humour et sa vision décalée de la finance.

L’affaire GameStop : David contre Goliath ?

GameStop a fait beaucoup de bruit sur les marchés ces dernières semaines. Si l’histoire n’a rien du canular, elle reflète aussi à sa manière l’imprévisibilité des marchés. Sur le forum Reddit, des milliers d’investisseurs se sont liés pour prendre à leur propre jeu des fonds d’investissement qui faisaient du “short selling“. Le procédé consiste pour les fonds à parier sur la baisse du cours d’un titre en empruntant des actions de ce titre pour les revendre à un prix élevé. Pour pouvoir rembourser l’emprunt, les fonds rachètent ensuite les actions sur le marché à un prix plus bas.

C’est selon cette logique que certains fonds ont souhaité faire du short selling sur l’action GameStop. Pour contrer ce phénomène, les masses de milliers d’investisseurs se sont alors rués à l’achat du titre, afin de faire gonfler son cours. Cet acte, loin d’être anodin, témoigne de la capacité de réaction de plus petits acteurs, lorsqu’ils coordonnent leurs actions. Si une action était côté à la mi-janvier environ 20 dollars, l‘action a décollé jusqu’à flirter avec la barre des 350 dollars. Les jours suivants ont été à la correction sévère et un cours qui est retombé sous la barre des 50 dollars. Entrainant au passage, le gel des transactions sur des brokers comme Robinhood. Pour cause d’une volatilité du titre beaucoup trop importante.

Selon les données du Financial Times, cet épisode aura fait perdre près de 4 milliards de dollars au fond américain Melvin Capital. Une affaire dans laquelle Elon Musk s’est aussi immiscé, en publiant des tweets relatifs à GameStop. Renforçant encore au passage la tendance à l’achat du titre.

Le cas Tesla : Folie des marchés ou valorisation justifiée ?

Le cas Tesla : Folie des marchés ou valorisation justifiée ? Sur ce point, l’entreprise Tesla pourrait servir de cas pratique parfait. Si la valorisation boursière d’une entreprise doit conjointement tenir compte des forces en présence et des potentialités d’avenir, les investisseurs ne semblent considérer que la deuxième partie de l’équation pour l’action Tesla.

Pourtant, les experts sont de plus en plus nombreux à pointer du doigt cette incohérence boursière que représente Tesla. Avec une valorisation boursière totalement disproportionnée au vue des capacités productives de la marque de Palo Alto.

A titre d’exemple, en novembre dernier, le groupe était valorisé 25 fois plus que PSA et 44 fois plus que l’empire Renault. En comparant avec les deux leaders mondiaux que sont Volkswagen et Toyota, les données brutes peuvent interroger tout investisseur.

Entreprise Valorisation boursière au 5 mars 2021 Nombre de véhicules vendus en 2020
Tesla 464 milliards d’euros 499 550
Volkswagen 104 milliards d’euros 9 305 400
Toyota 202 milliards d’euros 9 530 000

 

La capitalisation boursière de Tesla est donc près de 5 fois plus importante que celle de Volkswagen qui vend quasiment 20 fois plus de véhicules. Des données qui peuvent laisser songeur. En Janvier dernier, la capitalisation boursière de Tesla dépassait le total des capitalisations de Toyota, Volkswagen, Mercedes Daimler, General Motors, Ferrari, BMW, Honda, Hyundai, Fiat Chrysler, Ford ou encore PSA. Toutes ces entreprises représentaient alors près de 700 milliards de dollars. Une année auparavant, la seule capitalisation de Toyota était supérieure à celle de Tesla.

Le cas Airbnb : une action surévaluée ?

Le cas Airbnb : une action surévaluée ?Pour d’autres observateurs, le cas de l’introduction de Airbnb témoigne aussi d’une certaine folie des marchés financiers. Si Tesla peut être éventuellement qualifiée de bulle, force est de constater que l’avantage technologique de la firme californienne est indéniable. Pour l’entreprise Airbnb, cet état de fait est beaucoup moins évident.

L’introduction boursière de l’action Airbnb avait fait l’objet d’une première cotation du titre à hauteur de 68 dollars par action. Pour sa première journée, le titre fait plus que doubler en clôturant juste en deçà de la barre des 145 dollars.

Mais c’est surtout la comparaison entre Booking et Airbnb qui incite certains observateurs à considérer que le titre Airbnb est potentiellement sur-évalué. Reprenons plusieurs éléments des deux sociétés à travers un tableau :

Groupe Capitalisation boursière au 05 mars 2021 Chiffre d’affaire 2020 Chiffre d’affaire estimé pour 2021 Résultat 2020 Résultat estimé pour 2021
Airbnb 99 milliards de dollars 3,34 milliards de dollars 4,29 milliards de dollars – 3,27 milliards de dollars – 652 millions de dollars
Booking 90 milliards de dollars 6,75 milliards de dollars 10,24 milliards de dollars 142 millions de dollars 1,99 milliard de dollars

 

Si l’analyse pour Tesla tient aussi compte des perspectives d’évolution dans le futur, cet argument semble plus difficile à utiliser concernant Airbnb. Comparativement à Booking, la croissance estimée du groupe semble à priori plus faible pour l’année 2021 (+28 % contre + 51 % pour Booking).

2020 : Une année marquée par l’avènement des traders inexpérimentés

Le confinement à l’échelle mondiale a probablement joué un rôle crucial dans le développement de ce phénomène. L’année 2020 a été marquée par une hausse considérable du nombre de traders en ligne. Une hausse dont ont profité des courtiers en ligne comme Robinhood ou encore la plateforme eToro.

Mais ce nouveau public d’investisseurs a aussi eu un impact direct sur les marchés. Rendant ceux-ci bien moins rationnels et beaucoup plus axés sur le mimétisme. Ce phénomène entraine une volatilité extrême sur des actifs comme les actions. Sur le marché des cryptomonnaies, ces investisseurs peuvent aussi renforcer la volatilité des ces actifs déjà explosifs. Ce nouveau public a d’ailleurs été particulièrement friands d’introductions boursières (IPO). De nombreux experts notent que les introductions boursières sont particulièrement plébiscitées par les investisseurs en ce début d’année.

Les différents confinements ont aussi déplacé certains parieurs sportifs des terrains vers les plateformes de trading. En effet, avec le confinement et l’arrêt des compétitions sportives, de nombreux profils se sont alors tournés vers l’investissement boursier. En transposant le paradigme du pari sportif et les risques qui y sont associés dans le domaine boursier.

Un autre phénomène explique aussi la survalorisation de certaines valeurs : le côté “cool” à détenir des actifs comme des cryptomonnaies ou des actions de concepts novateurs. Au détriment parfois d’une analyse sectorielle et d’une analyse des chiffres clés de l’entreprise. Cet élément pourrait expliquer à lui seul qu’une partie des investisseurs préfèrent l’action Airbnb à l’actif Booking, pourtant plus prometteur d’un point de vue des chiffres.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Romain Boyer Rédacteur Web

Romain Boyer Rédacteur Web

Après une licence en économie, un master en management stratégique à l'IAE de Bordeaux, Romain s'est lancé dans la rédaction web. Toujours en veille des aspects techniques et de nouvelles pratiques sur son métier, il écrit sur les thématiques liées à sa formation : finance, économie, immobilier. Romain travaille en tant que rédacteur web SEO depuis près de 5 ans, et publie régulièrement sur Actufinance.

Depuis 2022, il porte aussi la casquette de Consultant SEO et réalise des audits de sites internet pour ses clients. Issu d’une formation économique avec une licence validée à l’Université de Bordeaux et un master en école de commerce (IDRAC Bordeaux), il est rédacteur immobilier et finance. Poussé dans le bain des actifs numériques, il s’intéresse au potentiel disruptif qu’offrent ces actifs.

C’est ainsi dans une démarche de démocratiser l'usage et la compréhension des cryptomonnaies que Romain collabore avec Actufinance. Lorsqu’il ne traite pas de l’actualité crypto, il rédige des guides complets sur le trading, les actions à fort potentiel ou encore les manières de diversifier son portefeuille d’actifs. Il s'est également spécialisé dans les jeux d'argent en ligne et il rédige quotidiennement des guides et avis casinos.

Dernières Actualités

base dawgz
ACTUALITÉS

Base Dawgz : une nouvelle prévente crypto qui tutoie les 2 millions de dollars

Avis crypto Sealana
ACTUALITÉS

Plus que 3 jours pour investir dans Sealana en tant qu’investisseur précoce

Le mèmecoin Sealana rencontre un franc succès actuellement, avec 5 millions de dollars récoltés en prévente. Toutefois, les investisseurs potentiels n’ont plus vraiment beaucoup de temps, car cette ICO prend fin le 25 juin. Ainsi, il ne reste que quatre jours pour acquérir $SEAL à son prix actuel de 0,022 $. Ceci avant le listing...

ACTUALITÉS

Découvrez le top 10 des meilleurs pronostics d’IA et d’experts pour Belgique-Roumanie

Découvrez le top 10 des meilleurs pronostics d’IA et d’experts sur Belgique-Roumanie pour faire jusqu’à x10 sur TG.Casino. Belgique-Roumanie : analyse d’avant-match Le match Belgique-Roumanie sonne comme le match de la dernière chance pour la Belgique. En effet, après leur défaite surprise face à la Slovaquie, les Belges n’ont plus le droit à l’erreur. Même...

Turquie - Portugal Euro 2024
ACTUALITÉS

Turquie vs Portugal : FootGPT prédit une victoire des hommes de Roberto Martinez

Georgie - Tchéquie Euro 2024
ACTUALITÉS

Géorgie – Tchéquie : Khvicha Kvaratskhelia pourrait se distinguer, selon les experts

Pepe Unchained c'est quoi
ACTUALITÉS

Pepe devient un Layer 2 : Voici Pepe Unchained

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, NFT

Recap : tous les projets web 3 qui ont levé des millions de dollars