Accueil L’ex PDG de l’exchange crypto FTX se défend : « Aucun argent n’a été volé » !
Crypto-monnaies

L’ex PDG de l’exchange crypto FTX se défend : « Aucun argent n’a été volé » !

La chute de l’exchange crypto FTX est certainement « l’affaire » qui marquera l’année 2022 dans le domaine des cryptos. Officialisée en novembre 2022, la chute a généré un raz de marée sur le marché. De plus, elle a provoqué une perte de confiance importante des investisseurs vis-à-vis des cryptos. Il semble qu’il faudra attendre encore plusieurs mois pour connaître le fin mot de cette histoire. En attendant, les découvertes se succèdent et les langues se délient. Le premier concerné, l’ex PDG de FTX Sam Bankam-Fried, vient d’ailleurs tout juste de publier sa version des faits.

SBF se défend et donne sa version des faits sur la chute de FTX

Sam Bankman-Fried, libéré sous caution, vient de publier sur la plateforme Substack un document intitulé « Vue globale pre-mortem FTX ». Comme son titre l’indique, le document analyse les facteurs qui ont précipité la chute de l’écosystème FTX. Avec ce papier, SBF entend donner sa version des faits. Sans surprise, il se dédouane des nombreuses accusations dont il fait l’objet. Le lecteur et les données issues de l’enquête en cours permettront de se faire une idée claire de la situation. En attendant, voici comment SBF explique la chute de l’exchange FTX.

Pour lui, les deux évènements suivants ont conduit à la faillite de FTX :

  • Des fonds Alameda [la plateforme de trading de FTX] trop exposés au marché ;
  • Un crash perpétré à dessin par le PDG de Binance Changpeng Zhao.

Vous l’aurez donc compris, SBF ne mentionne pas les abus et autres fraudes constatées par l’enquête comme faisant partie des raisons !

Pour SBF, la chute de FTX est la faute d’Alameda…

Le fondateur de FTX pointe donc du doigt Alameda et Binance. Chacune porte une responsabilité mais différente selon lui. Tout d’abord, parlons d’Alameda. D’après le document publié par FTX, Alameda a connu une année 2021 record, comptant une valeur d’actifs nette totale de 100 milliards de dollars. Le montant total des emprunts de la firme s’élevait lui à 8 milliards de dollars. A ce moment-là et toujours d’après SBF, la situation d’Alameda était sûre. Ce montant de prêt était collatéralisé rien que par le montant de cryptos Solana en poche chez Alameda.

« Dans ce contexte, [fin 2021] la position illiquide d’environ 8 milliards de dollars (avec des dizaines de milliards de dollars de crédit/marge disponibles auprès de prêteurs tiers) semblait raisonnable et peu risquée. Je pense que le SOL d’Alameda à lui seul était suffisant pour couvrir l’emprunt net. » Sam Bankman-Fried, fondateur de l’exchange FTX

Pour expliciter ses propos, Sam Bankman-Fried explique qu’il aurait fallu un crash crypto de 94 % environ pour faire tomber Alameda. Pour lui donc, Alameda avait les reins solides. Pourtant, dans le même temps, SBF émet une réserve en déclarant quelques lignes plus loin qu’« Alameda n’a pas suffisamment couvert le risque d’un krach boursier extrême ». Concrètement, pour lui, Alameda ne possédait pas assez de dollars pour couvrir ses actifs.

… de la conjoncture crypto en 2022…

Ensuite, SBF revient sur la conjoncture crypto dramatique de 2022. En particulier, il énumère certains évènements cryptos qui ont précipité la chute d’Alameda et celle de FTX par ricochet, tels que :

  • Une chute du Bitcoin de 30 % ;
  • Une deuxième chute du Bitcoin de 30 % ;
  • Une troisième chute du Bitcoin de 30 % ;
  • La hausse des taux d’intérêt qui a réduit la liquidité financière mondiale ;
  • La chute de l’écosystème Luna et son coin ;
  • L’implosion de l’entreprise Three Arrows Capital (3AC) ;
  • La démission du co-PDG d’Alameda ;
  • La faillite de la firme Voyager Digital ;
  • La quasi faillite de l’exchange crypto BlockFi ;
  • La faillite de la firme Celsius ;
  • La firme Genesis sur le point de fermer boutique.

Suite à ces évènements successifs, SBF explique que les actifs d’Alameda ont été « touchés, encore et encore et encore ». Mais comme il l’indique, cette situation n’était pas propre à Alameda, ni même au domaine de la crypto. Il cite par exemple des entreprises comme Tesla ou encore Facebook qui ont « perdu plus de 60 % sur l’année ».

« Mais même après tous les krachs boursiers de 2022, peu de temps avant novembre, Alameda avait encore environ 10 milliards de dollars de valeur liquidative ; c’était positif (…) et c’était finalement couvert. » Sam Bankman-Fried, fondateur de l’exchange FTX

Malgré cette mauvaise conjoncture, la situation d’Alameda était donc encore gérable. SBF explique notamment qu’à l’été 2022, Alameda a renforcé de façon « substantielle » la couverture de ses fonds sur la base notamment de Bitcoin, d’Ethereum et d’ETF Nasdaq. Jusqu’à ce qu’intervienne un autre (et ultime) évènement…

… et de Binance !

Dans la suite de son rapport, SBF incrimine directement Changpeng Zhao ou CZ. Pour rappel, CZ est le PDG du géant crypto Binance. Si vous avez suivi l’actu crypto, vous vous souvenez peut-être du tweet de CZ le 6 novembre 2022. Dans son tweet, CZ annonçait que l’exchange Binance avait décidé de « liquider tous les tokens FTT en leur possession ». Pour justifier cette décision, CZ mettait en avant les « récentes révélations » concernant FTX.

Pour SBF, ce « tweet fatidique » n’est en réalité que la banderille finale de Changpeng Zhao pour couler FTX. En effet, pour lui, le PDG de Binance a tout fait pour faire tomber son rival FTX, évoquant même une « campagne ».

« Puis vint le tweet fatidique de CZ, après une campagne de relations publiques extrêmement efficace de plusieurs mois contre FTX – et le crash. (…) Mais le krach de novembre était une attaque ciblée contre les actifs détenus par Alameda, et non un mouvement général du marché. » Sam Bankman-Fried, fondateur de l’exchange FTX

A partir de là, pour SBF, Alameda ne disposait plus des liquidités suffisantes puisque la plupart de ses actifs étaient « illiquides ». La chute d’Alameda a entraîné dans un effet domino celle de FTX. A son tour, la disparition de FTX a eu des conséquences désastreuses pour d’autres acteurs cryptos comme BlockFi, Genesis, etc.

Ce n’est pas la première fois que SBF attaque CZ sur ce sujet. En décembre dernier, CZ avait réagi sur Twitter en déclarant : « FTX s’était tué tout seul (et ses utilisateurs) parce qu’ils avaient volé des milliards de dollars de fonds appartenant aux utilisateurs. C’est tout. »

SBF : « Je n’ai volé aucun argent »

Mais alors dans tout ça, quelle est la responsabilité de Sam Bankman-Fried ? SBF utilise ce document pour démontrer chiffres à l’appui – toujours selon lui – qu’il n’a pas « volé d’argent » ni « caché des milliards ».

« Tout cela pour dire : aucun fonds n’a été volé. (…) Je n’ai pas volé de fonds, et je n’ai certainement pas caché des milliards. Presque tous mes actifs étaient et sont toujours utilisables comme filet de sécurité pour les clients FTX. » Sam Bankman-Fried, fondateur de l’exchange FTX

Pour conclure, SBF revient sur sa lenteur pour réagir aux allégations faites contre lui et déclare qu’il y aurait de nombreuses autres choses à déclarer.

« J’ai été, malheureusement, lent à réagir aux perceptions erronées du public et aux inexactitudes matérielles. Il m’a fallu un certain temps pour rassembler ce que je pouvais – je n’ai pas accès à la plupart des données pertinentes, dont la plupart concernent une entreprise (Alameda) que je ne dirigeais pas à l’époque. » Sam Bankman-Fried, fondateur de l’exchange FTX

L’affaire FTX n’a donc pas fini de faire parler d’elle ! En attendant, nul doute que le PDG de Binance directement incriminé ou certaines personnes chez Alameda comme Caroline Ellison auront des choses à dire prochainement…

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Kévin Comitogianni Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Kévin Comitogianni Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Kévin a suivi une formation d’ingénieur mécanique à l’Institut Mécanique des Sciences Appliquées (INSA) de Lyon. Après le diplôme, il a travaillé en France dans l’automobile puis dans le nucléaire pour EDF.  Par la suite, il s'est expatrié à Bristol en Angleterre où il a rejoint Atkins, en tant qu’ingénieur projet.

Après 10 ans dans l’ingénierie mécanique, il s'est réorienté pour devenir rédacteur web freelance en 2020. Cette activité lui permet de voyager tout en utilisant certaines compétences qu'il a acquises. A l’heure actuelle, il est installé en Italie, en Toscane. Il écrit pour des clients spécialisés principalement sur les thématiques suivantes : la crypto-monnaie, la blockchain, les NFT, le métavers, le P2E et la finance au sens large.

Les connaissances techniques acquises au cours de sa formation d’ingénieur l’aident à appréhender les aspects mathématiques associés à la blockchain et lui apportent la rigueur et le sérieux indispensables à tout rédacteur. Sa culture projet, quant à elle, lui permet d’organiser ses activités de manière à satisfaire le client en matière de qualité et de respect du planning.

Dernières Actualités

Sponsorisé

Scorpion Casino clôture une prévente épique en annonçant son lancement sur PinkSale offrant une dernière opportunité d’acheter du $SCORP au prix de prévente

Sponsorisé

Worldcoin a explosé de 700% en moins d’un an – Scorpion Casino est-il le prochain ?

Un projet qui a captivé l’attention des investisseurs et des passionnés est Worldcoin. Fondée en 2021 par un groupe d’entrepreneurs visionnaires, dont Alex Blania, Sam Altman et Richard Craib, Worldcoin a connu une ascension fulgurante, avec son jeton (WLD) augmentant de 700 % en moins d’un an. Cette croissance remarquable a donné aux investisseurs l’occasion...

Crypto-monnaies, NFT

Recap de la semaine : Tous les plus gros investissements dans le web 3

Découvrez tous les plus gros investissements qui ont été effectués cette semaine dans le web 3 : Mezo lève 21 millions de dollars Mezo, a Bitcoin L2 that lets HODLers earn yield, debuts after a $21 million Series A led by @PanteraCapital. https://t.co/BvfSutoyUg — Fortune Crypto (@FortuneCrypto) April 9, 2024 Alors que la course aux...

Top 5 Memecoin Ethereum et Solana au potentiel x100
Crypto-monnaies

Top 5 Memecoins Ethereum et Solana au potentiel x100

Bourse et économie, Devises / Forex

L’EUR/USD s’écroule sur un creux de 5 mois alors que le Forex ne croit plus à la baisse de taux de la Fed

Sponsorisé

Le Casino Scorpion Lance la PinkSale Après une Prévente de 10 Millions de Dollars : Dernière Opportunité de S’Assurer des $SCORP Avant la Cotation le 15 Avril

99bitcoins prevente learn to earn
Crypto-monnaies

99Bitcoins Token : la nouvelle crypto Learn 2 Earn en prévente, est-ce le prochain projet BRC-20 à exploser ?