Bourse : 5 Actions sur Lesquelles se Concentrer Cette Semaine

0
432
bourse

Evolution du virus et de sa propagation en Europe, possible augmentation des taux d’intérêt, les variables à surveiller ne manquent pas cette semaine sur les marchés. Pour ce lundi, nous avons dressé une liste de cinq actions à suivre sur les marchés financiers. Des actions qui pourraient offrir des possibilités de rendement sur un horizon de moyen à long terme.

1 – BNP Paribas

BNP Paribas 

Le groupe français BNB Paribas est actuellement sur tous les fronts. Du potentiel rachat de la néobanque OrangeBank en passant par la société de crédit consommation Floa, anciennement Banque Casino. En l’espace de quelques jours, la banque devra remettre deux offres définitives pour ces deux rachats potentiels. Avec à la clé, 1,2 millions de comptes et de nouveaux clients potentiels via OrangeBank et 3 millions par le rachat de Floa.

Si le titre a légèrement chuté à l’ouverture ce lundi, suite à la revente massive de titres d’un fond spéculatif, l’action BNB Paribas continue d’offrir un certain potentiel. Les deux dossiers de rachat sont à suivre avec attention.

Bon à savoir : En terme de capitalisation boursière, BNP Paribas est la dixième plus important de l’indice boursier CAC 40

2 – Sartorius Stedim

L’action d’un des fournisseurs d’équipements et de services de l’industrie pharmaceutique est à scruter dans les prochains jours. En cause, des commandes toujours plus fortes et directement liées au déploiement des politiques de vaccination de chaque pays. Un afflux de commandes et d’activité qui a d’ailleurs encouragé les dirigeants de l’entreprise à revoir les prévisions de croissance sur l’année 2021 du groupe.

Si les chiffres de 20 à 26 % étaient jusqu’alors annoncés, il semblerait que la croissance du chiffre d’affaire puisse davantage se rapprocher des 40 %.  D’autres indicateurs comme la marge d’excédent brut d’exploitation courant sont aussi relevés de 32 à 33 % des ventes. L’action du groupe est aujourd’hui valorisée à hauteur de 354 euros par action, à près de 20 % en dessous de son plus haut niveau enregistré à la mi-février.

3 – Wedia

Wedia Avec une croissance forte de son chiffre d’affaires en 2020 (+42 %) le groupe pourrait afficher de nouvelles ambitions d’acquisitions pour 2021. La publication des chiffres le 21 janvier avait d’ailleurs provoqué une forte hausse (+15 %) du cours du titre côté à la bourse de Paris. Depuis le début de l’année, le cours de l’actif a déjà pris plus de 35 %.

Il faut dire qu’outre le chiffre d’affaires, le résultat opérationnel est lui aussi très encourageant. Avec une hausse de 128 % de 2019 à 2020. La branche “services” du groupe qui intègre la conduite du changement et le conseil, progresse quant à elle de 75 % et laisse espérer des opportunités réelles pour 2021 et sur le plus long terme.

La structure client pourra aussi rassurer les investisseurs : avec des partenariats et une base client constituée de grands comptes dans des secteurs d’activité très différents (assurance, énergies, banques…).

4 – Haulotte

Le groupe, spécialisé dans la vente de nacelles élévatrices a présenté il y a quelques semaines des résultats en forte baisse, conformément à ce qui était attendu. Dans un secteur particulièrement impacté par la crise sanitaire. Avec notamment comme chiffres marquants, la baisse de 27 % du chiffre d’affaires ou encore l’effondrement de 233 % du résultat net. L’année 2020 aura aussi fait reculer le résultat opérationnel de 89 % et causé des pertes de 26 millions d’euros à l’échelle du groupe.

Après être descendue au niveau des 4 euros par action, il semblerait que la dynamique soit plutôt haussière depuis quelques semaines. A l’ouverture ce matin, une action Haulotte s’échangeait contre 6,25 euros. La reprise de l’activité pourrait contribuer à faire perdurer cette tendance haussière, avec notamment une hausse annoncée de la rentabilité. L’achat de l’action pourrait alors constituer un pari audacieux mais potentiellement gagnant. Rappelons que l’actif était côté à hauteur de 20 euros il y a à peine 2 ans.

5 – Carrefour

Carrefour Autre membre de l’indice boursier français de référence, les actions Carrefour seront aussi à surveiller cette semaine. Le groupe français vient en effet d’annoncer son rachat d’un distributeur alimentaire brésilien : Grupo Big, troisième distributeur du pays. Une acquisition qui vient de s’effectuer pour un montant de 1,1 milliard d’euros.

Concernant les modalités d’acquisition, celle-ci s’effectuera à hauteur de 70 % en numéraire et 30 % en actions. Le groupe estime pouvoir bénéficier dès 2025, de 260 millions d’euros de synergies annuelles.

Au cours de la journée, le cours de l’action qui a ouvert à 15,30 euros l’unité, est resté plutôt sage. Avec un maximum constaté de 15,40 euros dès l’ouverture et en fin de séance.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here