Action Meta – Zuckerberg perd 60 % de sa fortune !

0
61

L’année 2022 est marquée par des difficultés économiques et financières, notamment pour les entreprises technologiques comme Meta. La baisse de la valeur de l’entreprise, qui affecte notamment son PDG Mark Zuckerberg, peut tout de même constituer une opportunité d’achat.

DÉCOUVRIR L’ACTION META

Le PDG de Meta perd 60 % de sa fortune en un an, les difficultés de Meta en cause

Le patrimoine de Mark Zuckerberg s’est effondré de 60 % en un an et s’élève désormais à 84,3 milliards de dollars. Selon Forbes, le PDG du géant technologique Meta n’est désormais plus l’une des 10 plus grandes fortunes des États-Unis, une première depuis 2015. 

Depuis septembre 2021, l’homme d’affaires a en effet perdu l’impressionnante somme de 76,8 milliards $. C’est simple : au cours des douze derniers mois, personne en Amérique n’a perdu autant d’argent que Mark Zuckerberg. 

La baisse de la capitalisation de Meta

L’explication fondamentale à la chute drastique de la fortune de Mark Zuckerberg réside dans les difficultés traversées par sa société Meta. Coïncidence pas si surprenante au demeurant, l’action Meta a également plongé de 60 % depuis le début de l’année, si l’on s’en tient au cours de clôtures de 134,40 $ enregistré mardi 27 septembre à la bourse de New York

Il faut dire que le PDG de Meta reste l’un des principaux actionnaires de la société qu’il a fondée il y a plus de 10 ans. Avec près de 13 % d’intérêts dans le géant des réseaux sociaux, le milliardaire est en effet très exposé aux fluctuations de la valeur de l’entreprise en bourse. C’est une situation plutôt habituelle pour les grandes fortunes, car, à la différence de la plupart des gens, leur patrimoine n’équivaut pas à l’argent disponible sur un compte en banque, mais correspond davantage à la valeur de leurs actifs.

Les raisons d’une chute !

Le 3 février dernier, Zuckerberg a ainsi enregistré 29,8 milliards de dollars de pertes, soit la deuxième plus grande perte jamais enregistrée dans l’histoire après les 29,8 milliards $ perdus par Elon Musk en novembre 2021.

La baisse de la fortune du PDG de Meta à cette époque a fait suite à une journée noire pour son entreprise, avec la disparition de plus de 200 milliards de dollars de capitalisation boursière après une baisse de 26 % de l’action (un record pour une seule journée d’échanges).

Cette réduction drastique de la valeur de Meta a des causes diverses et qui sont toutes liées. L’entreprise subit depuis quelques mois les changements de la politique de confidentialité du géant Apple sur les smartphones iPhone.

La société fondée par Steve Jobs a en effet décidé de limiter la collecte des données des utilisateurs par les plateformes de réseaux sociaux. Empêché de suivre à la trace les utilisateurs d’iOS, Facebook (devenue Meta) ne peut plus générer les mêmes revenus publicitaires qu’auparavant.

Pour la première fois dans son histoire, Meta a donc annoncé en juillet une baisse de son chiffre d’affaires. Ce dernier a seulement chuté de 1 % au deuxième trimestre 2022 pour s’établir à 28,8 milliards de dollars, mais la contre-performance a surpris les analystes et causé la méfiance des investisseurs vis-à-vis du titre. Le bénéfice net de Meta s’est aussi réduit de 36 % en glissement annuel.

En définitive, les difficultés de Meta pourraient continuer pendant un moment, d’autant plus que la société doit composer avec son concurrent Tik Tok. Cependant, Meta dispose de fondamentaux solides qui en font un bon placement, surtout en ce moment où sa valeur a beaucoup chuté.