Accueil Coinbase et Ripple : nouveau front commun contre la SEC ?
Crypto-monnaies

Coinbase et Ripple : nouveau front commun contre la SEC ?

Les responsables juridiques de Coinbase et Ripple ont fait savoir qu’ils se sont rencontrés. Si l’objet de la réunion n’a pas été révélé, on ne peut s’empêcher d’y voir une alliance stratégique pour repousser les attaques de la SEC. Retour sur cette rencontre et son possible rapport avec les actions juridiques récentes du régulateur américain.

Deux géants de l’industrie crypto

Une réunion importante a eu lieu entre les responsables juridiques de deux grandes firmes cryptos : Coinbase et Ripple.

Coinbase est le deuxième plus grand exchange crypto au monde (après Binance). La plateforme permet d’acheter, de vendre et d’échanger des cryptomonnaies. Lancé en 2012, l’exchange compte aujourd’hui plus de 110 millions d’utilisateurs vérifiés et 80 milliards d’actifs gérés sur la plateforme. Autant dire que Coinbase est un mastodonte de l’échange de cryptos.

Ripple Labs, de son côté, est une entreprise blockchain américaine. La société est notamment à l’origine d’une infrastructure blockchain complète ainsi que de son propre coin XRP. Le coin XRP a connu un immense succès, se hissant jusqu’à la troisième place du classement des plus grandes cryptos au monde, juste derrière les géants Bitcoin et Ethereum. Si l’altcoin est désormais “retombé” à la 6ème position, Ripple n’a pas dit son dernier mot.

Réunion entre les directeurs juridiques de Coinbase et Ripple

En ce matin du 4 mai 2023, on a appris qu’une rencontre a eu lieu entre Paul Grewal, directeur juridique de Coinbase, et Stuart Alderoty, conseiller général de Ripple. C’est Stuart Alderoty qui a rendu la nouvelle publique sur Twitter en remerciant Paul Grewal d’avoir « pris le temps de discuter avec l’équipe juridique de Ripple lors de notre réunion hors site ! ».

En réponse, Paul Grewal l’a remercié de l’avoir reçu, ajoutant qu’ils devraient faire cela plus souvent. Le directeur juridique de Coinbase a également joint un cliché des deux hommes pour immortaliser le moment.

Coinbase et Ripple font front commun contre la SEC

Cette nouvelle a réjouit de nombreux acteurs cryptos, notamment les défenseurs de la crypto XRP. Pourquoi ? Parce que les deux géants semblent vouloir unir leur forces pour mieux lutter contre les assauts de la SEC (Securities and Exchange Commission) des États-Unis.

Rappelons que la SEC est l’équivalent de l’autorité des marchés financiers aux États-Unis. L’organisme est en charge de faire appliquer les lois financières, de promouvoir la stabilité des marchés et de protéger les investisseurs dans le secteur des titres financiers (“securities”).

Quel est le rapport avec les cryptos ? Du point de vue de la SEC, de nombreuses cryptos sont des securities et tombent donc dans son champs d’action. Security, commodity ou utility… Le débat sur le statut des cryptomonnaies fait rage depuis des années. Mais le ton est monté depuis l’année dernière. Il faut dire que les scandales cryptos, notamment les chutes de l’écosystème Terra puis de l’exchange FTX en 2022, n’ont pas aidé. La question de la régulation des cryptos est plus brûlante que jamais…

La SEC se sent donc pousser des ailes et entend nettoyer l’industrie crypto qui est désormais l’une de ses priorités pour 2023. Et effectivement, la SEC est pour le moins active cette année ! L’organisme a édicté une liste de contraintes pour les acteurs réglementés de l’industrie crypto. Mais plus encore, la SEC entreprend plusieurs actions en justice contre des acteurs cryptos. Parmi les acteurs qui subissent les foudres de la SEC, on compte notamment Bittrex, Coinme, Tron, Kraken, Paxos, BKCoin, Robinhood et… nos amis Coinbase et Ripple !

Ce que la SEC reproche à Coinbase et Ripple

Le litige entre la SEC et Ripple a plus de deux ans désormais. Depuis décembre 2020, la SEC accuse Ripple de ne pas avoir respecté les règles applicables aux titres financiers (securities) lors du lancement de son jeton XRP. De son côté, Ripple maintient que la crypto XRP n’est pas un security.

Du côté de Coinbase, l’action est plus récente. En février 2023, la SEC a émis une « Wells Notice » à l’encontre de l’exchange. Une Wells Notice est un avis officiel de la SEC informant le destinataire que la commission prévoit de prendre des mesures d’exécution à son encontre en raison d’une éventuelle violation des lois sur les valeurs mobilières (securities).

Mais Coinbase veut également mettre la SEC face à ses responsabilités. En effet, Coinbase (et bien d’autres) considèrent que les lois actuelles sur les securities ne sont pas suffisantes pour réguler les activités sur le marché des cryptos. C’est pourquoi Coinbase a déposé une plainte contre la SEC le mois dernier. L’objectif est de contraindre le régulateur à établir des règles claires pour l’industrie crypto.

Cette action de Coinbase contre la SEC est justement menée par Paul Grewal. Ce sujet faisait-il l’objet de sa rencontre récente avec Stuart Alderoty ? A l’heure actuelle, les intéressés n’ont pas précisé ce qui a été discuté lors de cette réunion. Certains supposent (ou espèrent ?) que la rencontre portait sur le re-listing prochain de XRP sur Coinbase.

Une rencontre qui fait réagir

La réunion entre les deux responsables juridiques de Coinbase et Ripple ont particulièrement fait réagir les défenseurs de XRP.

L’avocat Deaton est impliqué dans le procès de la SEC contre Ripple. Il représente des milliers de détenteurs de XRP en tant qu’ami de la cour (amicus curiae). Dans un tweet, il a salué cette initiative des deux dirigeants qui mènent la bataille en première ligne.

Il faut dire que cette rencontre répond aux souhaits de Deaton. En mars, il avait conseillé aux entreprises cryptos visées par la SEC d’échanger leurs idées et d’élaborer des stratégies de défense communes.

L’avocat Morgan s’est lui aussi réjouit de la rencontre entre Coinbase et Ripple. Il a commenté : « Rien de mieux que le travail d’équipe contre un ennemi commun. ».

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Kévin Comitogianni Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Kévin Comitogianni Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Kévin a suivi une formation d’ingénieur mécanique à l’Institut Mécanique des Sciences Appliquées (INSA) de Lyon. Après le diplôme, il a travaillé en France dans l’automobile puis dans le nucléaire pour EDF.  Par la suite, il s'est expatrié à Bristol en Angleterre où il a rejoint Atkins, en tant qu’ingénieur projet.

Après 10 ans dans l’ingénierie mécanique, il s'est réorienté pour devenir rédacteur web freelance en 2020. Cette activité lui permet de voyager tout en utilisant certaines compétences qu'il a acquises. A l’heure actuelle, il est installé en Italie, en Toscane. Il écrit pour des clients spécialisés principalement sur les thématiques suivantes : la crypto-monnaie, la blockchain, les NFT, le métavers, le P2E et la finance au sens large.

Les connaissances techniques acquises au cours de sa formation d’ingénieur l’aident à appréhender les aspects mathématiques associés à la blockchain et lui apportent la rigueur et le sérieux indispensables à tout rédacteur. Sa culture projet, quant à elle, lui permet d’organiser ses activités de manière à satisfaire le client en matière de qualité et de respect du planning.

Dernières Actualités

Faille de FTX : Sam Bankman-Fried attendu devant la chambre américaine des représentants
Crypto-monnaies

SBF profite de son séjour en prison pour promouvoir Solana

Sponsorisé

Predict-To-Earn excite la communauté Crypto, des milliers de personnes se précipitent pour investir dans la prévente de Green Bitcoin (GBTC)

La prévente de Green Bitcoin (GBTC) a attiré une attention considérable dans la communauté des crypto-monnaies, en grande partie en raison de son approche innovante pour générer des profits grâce aux prévisions de prix du bitcoin et de l’accent mis sur la durabilité environnementale. À mesure que la prévente gagne du terrain et attire davantage...

Bonk, Shiba Inu et Dogecoin connaissent des hausses paraboliques autour de 40 - Quels memecoins vont exploser ensuite
Crypto-monnaies

Bonk, Shiba Inu et Dogecoin s’envolent de 50% : quels seront les prochains memecoins à exploser ?

Alors que le marché des crypto-monnaies est en ébullition, avec notamment le Bitcoin (BTC) qui se rapproche de son ATH de 69 000 $, les memecoins sont pris d’assaut par les investisseurs. En effet, BONK, Shiba Inu et Dogecoin connaissent chacun une hausse parabolique autour de 40% au cours des dernières 24 heures. Dans le même...

Les investisseurs achètent ces 7 cryptos sans réfléchir
Crypto-monnaies

Les investisseurs achètent ces 7 cryptos sans réfléchir pour faire x10

Sponsorisé

Le Casino Scorpion (SCORP) se démarque des autres casinos en ligne en atteignant un nouveau jalon lors de sa prévente

Bitcoin bondit de 10 , Green Bitcoin dépasse le million de dollars - Quels seront les prochains achats des traders - Actufinance
Crypto-monnaies

Bitcoin, bientôt un ATH à 70 000 dollars ! Les investisseurs FOMO aussi ces 5 cryptos

usdc
Actualité économique, Banque, Crypto-monnaies, Economie numérique, Vie politique

Les stablecoins enregistrent un ATH depuis 2022, l’USDC renait de ses cendres